Groupes désignés au titre de la diversité

Les groupes désignés sont les groupes qui ont subi des désavantages en matière d’emploi dans le passé et qui sont actuellement sous-représentés dans le milieu de travail. Ces groupes comprennent les catégories suivantes, sans toutefois s’y limiter :

Peuples autochtones : Une personne autochtone peut faire partie du groupe des Indiens de l’Amérique du Nord ou des Premières Nations, des Métis ou des Inuits. Les termes « Indiens de l’Amérique du Nord » et « Premières Nations » signifient les Indiens inscrits, les Indiens non inscrits et les Indiens visés par un traité. Les Indiens inscrits sont des personnes d’ascendance autochtone qui sont inscrites comme Indiens au sens de la Loi sur les Indiens.

  • Les Indiens non inscrits sont des Indiens ou des descendants d’Indiens qui ont perdu le droit d’être inscrits comme Indiens au sens de la Loi sur les Indiens, mais qui s’identifient à la communauté indienne sur le plan culturel ou linguistique.
  • Les Métis désignent les personnes qui ont une ascendance autochtone, celles qui s’identifient comme Métis et celles qui sont reconnues par les Métis Nations.
  • Les Inuits sont les habitants autochtones du Nord du Canada.

Membres des minorités visibles : Se dit des personnes autres que les Autochtones, qui ne sont pas de race ou de couleur blanche, quel que soit leur lieu de naissance. Les membres des minorités visibles forment des groupes diversifiés. Ces groupes incluent les personnes d’ascendance africaine, arabe, chinoise, japonaise, philippine, coréenne, d’Asie de l’Ouest, des îles du Pacifique, de l’Asie de l’Est, de l’Asie du Sud et du Sud-Est, et de l’Amérique latine. Cette politique guidera les ministères et les agences dans l’élimination des obstacles rencontrés par les groupes désignés et garantira l’égalité de traitement au sein de la fonction publique. Elle aidera à faire comprendre que les différences individuelles contribuent à la valeur globale du lieu de travail dans le secteur public.

Personnes handicapées : Se dit des personnes ayant une maladie ou un problème de santé durable ou récurrent qui limite le type ou la quantité d’activités qu’elles peuvent effectuer sur le lieu de travail; ou qui pensent être perçues par les autres comme limitées dans le type ou la quantité de travail qu’elles peuvent effectuer, soit en raison de leurs capacités physiques, mentales ou sensorielles, soit en raison d’un trouble d’ordre psychiatrique ou en matière d’apprentissage.

Femmes aux postes de direction et de gestion / Hommes et femmes dans des métiers non traditionnels : La répartition des femmes et des hommes dans la fonction publique révèle généralement que les femmes travaillent dans des rôles de soutien et de services tandis que les hommes occupent des postes de direction et de décision. La participation professionnelle révèle des schémas similaires de regroupement des hommes et des femmes dans certaines carrières techniques et professionnelles. Ces deux situations sont le résultat de stéréotypes sur les types de travail considérés comme appropriés pour les femmes et les hommes.

 

Date de publication : 
le 22 Septembre 2023