Déplacements en véhicule pour le travail et le transport essentiel

Les lignes directrices qui suivent s’appliquent à toute situation dans laquelle deux personnes ou plus qui n’habitent pas ensemble doivent se déplacer dans le même véhicule, soit pour le travail ou pour assurer un transport essentiel. Il peut s’agir d’un véhicule personnel, d’un taxi ou des véhicules d’un parc, par exemple.

Les types de transport essentiel peuvent comprendre le covoiturage dans le cadre du travail, le transport de collègues dans un véhicule de parc, et le transport de personnes pour se rendre à un rendez-vous médical ou pour répondre à d’autres besoins importants.

Lignes directrices en matière de santé publique

Mesures que doivent suivre tous les organismes, services et entreprises :

  • Mettez au point et suivez un plan opérationnel établissant les dispositions prises pour atténuer les risques de transmission.
  • Prenez toutes les mesures raisonnables pour assurer une interaction minimale des personnes (y compris les employés et les clients) à moins de deux mètres les unes des autres.
  • Prenez toutes les mesures raisonnables pour empêcher les employés qui sont tenus de s’auto-isoler de se présenter au travail.
  • Développez une politique d’exclusion qui veille à ce que les employés symptomatiques soient immédiatement exclus des activités de travail.
  • Veillez à nettoyer et à désinfecter en profondeur les surfaces qui sont souvent touchées.
  • Assurez-vous que tous les employés ont accès à des postes de lavage des mains ou à des produits désinfectants pour les mains.

Mesures supplémentaires pouvant s’appliquer aux déplacements dans les véhicules :

  • S’il est impossible de pratiquer l’éloignement physique, déployez tous les efforts possibles pour maintenir une certaine distance entre les passagers, par exemple en limitant le nombre de personnes à bord du véhicule.
  • Nettoyez les surfaces touchées fréquemment lorsqu’elles sont visiblement sales, et désinfectez-les au moins deux fois par jour et après chaque déplacement d’un patient ou d’un passager présentant des symptômes respiratoires. Ces surfaces comprennent les poignées des portières, les accoudoirs, les boutons de verrouillage et des vitres, les attaches et les boutons des ceintures de sécurité, le volant, les écrans tactiles et les commandes de la radio, de la climatisation et du chauffage.
  • Lavez-vous les mains souvent avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes. Si vous n’avez pas accès à de l’eau et à du savon, utilisez un désinfectant pour les mains composé au moins de 60 % à 80 % d’alcool.
  • Gardez des mouchoirs, du désinfectant pour les mains à base d’alcool et des poubelles sans contact à la disposition des personnes dans le véhicule.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
  • Toussez et éternuez dans un mouchoir ou votre manche. Jetez immédiatement le mouchoir à la poubelle, et utilisez un désinfectant pour les mains.
  • Si vous vous déplacez à destination ou en provenance d’un hôpital ou d’un autre établissement de santé et que le passager présente des symptômes respiratoires, assurez-vous de baisser les fenêtres du véhicule et de régler la climatisation ou le chauffage de façon à faire circuler l’air extérieur.
  • Encouragez les clients à utiliser une carte de débit ou de crédit lorsqu’ils doivent effectuer un paiement. Limitez le contact en permettant au client d’insérer, de présenter ou de faire glisser sa propre carte. Si le client doit payer au comptant, utilisez un désinfectant pour les mains après avoir manipulé l’argent.

 

  • Les masques non médicaux peuvent servir lorsqu’il est impossible de respecter l’éloignement physique. Les masques non médicaux ne remplacent aucune des autres mesures indiquées plus haut.

Veuillez imprimer les consignes de sécurité pertinentes et les mettre bien à la vue dans votre véhicule, par exemple au moyen d’une chemise de plastique transparent.

 

Date de publication : 
le 9 Mai 2020