Programme de plantation 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É.

Le gouvernement fédéral s’est donné pour objectif de planter deux milliards d’arbres au Canada sur une période de 10 ans. Ces arbres aideront à restaurer la nature, à créer des écosystèmes forestiers sains et à capter davantage de carbone au pays. L’Île-du-Prince-Édouard appuie ce travail avec le gouvernement du Canada, et il existe une version provinciale du programme, soit le « Programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É. ». Ce programme servira principalement à :

  1. Planter des espèces d’arbres indigènes sur des sites actuellement non boisés tels que des terres agricoles marginales et des zones riveraines;
  2. Aider les municipalités à planter des arbres en milieu urbain et suburbain;
  3. Reboiser les terres forestières endommagées par l’ouragan Fiona, le cas échéant.

Qu’est-ce que la province espère accomplir grâce au programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É.?

Le programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É. favorisera la création d’un nouveau couvert forestier permanent sur des sites actuellement non boisés, dans des bassins versants et des zones riveraines à faible couvert forestier et dans des régions urbaines de la province. La plantation d’un mélange d’espèces adaptées au climat dans le respect d’un éventail d’exigences en matière d’habitat enrichira la biodiversité et rendra plus résilient aux effets des changements climatiques. Six espèces indigènes ont été retenues en raison de leur compatibilité avec les sites de plantation et de la fiabilité de leur production en pépinière : l’érable rouge, le pin blanc, le bouleau jaune, l’épinette blanche, le bouleau blanc et la pruche du Canada. Parmi les avantages de ce choix à l’échelle provinciale figurent : 

  • Davantage d’habitat et de biodiversité
  • Davantage de séquestration de carbone 
  • Davantage de résilience aux changements climatiques
  • Davantage de protection contre les crues
  • Moins d’érosion
  • De l’air de meilleure qualité

Qui sera admissible au programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É.?

Les participants admissibles au programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É. seront les municipalités, les propriétaires de terres agricoles et privées et les propriétaires de petites parcelles près de ruisseaux et rivières. La Division des forêts, de la pêche et de la faune souhaite encourager la participation à la campagne de plantation d’arbres partout dans la province à l’aide de deux types de demandes :

Demande de municipalité

La plantation d’arbres en milieu urbain et suburbain permettra d’y réduire l’effet des îlots de chaleur, d’y améliorer la biodiversité, de mieux y alimenter les eaux souterraines et d’y réduire le ruissellement. La plantation d’arbres a ceci de positif sur la santé mentale et physique qu’elle réduit le stress et accroît l’activité physique. Les municipalités peuvent demander jusqu’à 50 000 $ pour couvrir les coûts afférents à la plantation de plus grands arbres de calibre dans les zones et les espaces verts en milieu urbain. Pour en savoir plus, consultez la page Demande de municipalité auprès du programme 2 milliards d’arbres.

Demande de propriétaire foncier

Dans le cadre du programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É., les propriétaires de terres privées peuvent demander qu’on plante des arbres sur leur propriété. Trois groupes de propriétaires fonciers sont invités à participer au programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É. :

  • Propriétaires fonciers agricoles (terres agricoles abandonnées)
    Planter des arbres sur des terres agricoles abandonnées ou marginales en augmentera la valeur environnementale. À l’Î.-P.-É., les terres agricoles improductives laissées à elles-mêmes se régénèrent naturellement, surtout les champs abandonnés où poussent des épinettes blanches. La plantation d’un mélange d’espèces indigènes sur ces sites agricoles y augmentera la résilience du couvert forestier et s’accompagnera d’autres avantages tels qu’une réduction du risque d’érosion du sol, une plus grande séquestration du carbone et l’élargissement de l’habitat faunique. Dans le cadre du programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É., le gouvernement de l’Î.-P.-É. fournira des arbres et des services de plantation sur les terres agricoles abandonnées à la demande de leur propriétaire. Les propriétaires fonciers agricoles qui souhaitent participer au programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É. trouveront la demande à la page Demande de propriétaire foncier auprès du programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É.
  • Propriétaires fonciers privés
    À l’Î.-P.-É., la plupart des arbres qui seront plantés dans le cadre du programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É. le seront sur des terres privées, car celles-ci représentent environ 90 % des terres de l’Île, ce qui n’est pas le cas ailleurs au Canada. . Les propriétés de plus de 2,5 acres ou ayant suffisamment d’espace pour accueillir 300 arbres (distants de deux mètres les uns des autres) sont admissibles aux services de plantation d’arbres dans le cadre du programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É. La plantation de ces arbres procurera une foule d’avantages, dont la connectivité de l’habitat, l’amélioration de la vie privée, l’amélioration du bien-être mental, l’accroissement de la biodiversité, la protection contre les vents et la poudrerie et la réduction du risque d’érosion, de feux de végétation et d’inondations. Les propriétaires fonciers privés qui souhaitent participer au programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É. trouveront la demande à la page Demande de propriétaire foncier auprès du programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É.
  • Bassins versants et plus petits sites 

    La plantation ciblée d’arbres pour accroître le couvert forestier des bassins versants y facilitera les déplacements de la faune et y améliorera les conditions de vie en général. En effet, le couvert forestier donne de l’ombre, rafraîchit les cours d’eau, stabilise les berges, combat l’érosion et fait office de brise-vent dans ces habitats d’un grand nombre d’espèces sauvages. Ces zones sont également d’importants corridors et lieux de halte pour la faune.

    Les propriétés de moins de 2,5 acres ou n’ayant pas l’espace requis pour accueillir 300 arbres (distants de deux mètres les uns des autres) peuvent être admissibles aux services de plantation d’arbres dans le cadre de ce volet du programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É.

Des entrepreneurs en plantation d’arbres ou des organismes de gestion de bassin versant (pour le volet destiné aux bassins versants seulement) seront chargés de fournir les services de plantation sur les terres privées. Pour demander que des arbres soient plantés sur votre propriété, remplissez la Demande de propriétaire foncier auprès du programme 2 milliards d’arbres – Î.-P.-É.

Date de publication : 
le 21 Juillet 2023