Mesures temporaires contre la COVID-19

Les mesures de santé publique suivantes sont en vigueur au moins jusqu’au 31 janvier 2022. Celles-ci s’ajoutent aux mesures existantes. Ces lignes directrices continueront d’être mises à jour.

Lieux de travail

  • Les employeurs devraient appuyer et encourager le personnel à travailler de la maison lorsque cela est possible sur le plan opérationnel.

Rassemblements personnels

  • Les rassemblements personnels sont limités à un seul ménage plus un maximum de deux autres personnes de soutien, si nécessaire.
    • Cela signifie de ne pas visiter les autres chez eux et de ne pas recevoir de visiteurs chez vous.
    • Les personnes qui vivent seules peuvent se joindre à un autre ménage.
    • Les gens peuvent participer à des activités extérieures avec une personne désignée à l’extérieur de leur ménage et les deux personnes constantes habituelles. Les ménages sont encouragés à participer à des loisirs extérieurs comme le ski, la raquette et le patin.

Entreprises et organisations

  • Les gymnases, les cours d’exercice physique en groupe et les installations récréatives intérieures sont fermés au public, tout comme les salles de bingo, les musées, les casinos, les théâtres et les cinémas.
    • Les ménages peuvent participer à des activités de plein air telles que le ski, la raquette et le patinage.
    • Les cours ou les entraînements individuels tels que l’entraînement personnel ou les cours de musique peuvent avoir lieu.
  • Les repas en salle et les services dans les établissements de restauration ou les locaux avec permis ne sont pas autorisés; les plats à emporter, les services au volant et les livraisons à domicile sont permis.
  • Les rassemblements organisés, y compris les services religieux, ne sont pas permis.
    • Les cérémonies de funérailles et de mariage sont autorisées avec un maximum de dix personnes, plus le célébrant.
    • Les réceptions de mariage, les réceptions funéraires et les veillées/visites ne sont pas autorisées.
    • Des visites privées d’une personne défunte peuvent avoir lieu avec des ménages individuels (en présence du personnel seulement, en plus des membres du ménage).
    • Pour les services religieux, le personnel et les célébrants peuvent se rencontrer en vue d’offrir les services de façon virtuelle.
    • Les services religieux en voiture peuvent avoir lieu sans devoir limiter le nombre de véhicules, à condition que les personnes ne sortent pas de leur véhicule autrement que pour aller aux toilettes en maintenant l’éloignement physique et en portant un masque.
    • Les réunions exigées par la loi (par exemple, les réunions du conseil municipal) peuvent se poursuivre en personne. Dans la mesure du possible, il est recommandé de recourir à des options virtuelles.
  • Les programmes de jour destinés à des populations telles que les personnes handicapées peuvent se poursuivre dans le cadre des mesures de santé publique précédentes.
  • Les camps de jour sont limités à des groupes de 15 participants sur une journée tout en respectant l’éloignement physique et le port du masque (cela n’inclut ni les centres d’apprentissage et de garde d’enfants agréés ni les centres agréés pour enfants d’âge scolaire, qui ont déjà des mesures de précaution élevées en place).
  • Les commerces, les bibliothèques, les entreprises et les organisations sont autorisés à servir le public en limitant la capacité du lieu à 50 % : l’éloignement physique est requis entre les clients/ménages.
  • Les pistes de danse et le karaoké sont interdits.
  • Il est fortement recommandé aux fournisseurs d’éviter d’offrir des services personnels qui nécessitent le retrait du masque du client. Si vous offrez ces services, référez-vous aux lignes directrices listées ici.

Masques

  • Il faut porter les masques autant que possible pour réduire le risque pour soi-même et pour les autres.
  • Porter un masque est un moyen simple et efficace de se protéger et de protéger les autres.
  • Les masques sont requis dans les lieux publics intérieurs.
  • Portez un masque médical ou un masque à trois couches et assurez-vous qu’il est bien ajusté, couvrant à la fois le nez et la bouche.
  • Portez un masque à l’extérieur si vous vous trouvez dans les 6 pieds de personnes que vous ne connaissez pas.
  • Les masques sont requis dans les espaces des lieux de travail où l’éloignement physique n’est pas possible (sauf s’il y a des préoccupations en matière de santé et de sécurité au travail).

Voyage récréatif

  • Jusqu’à nouvel ordre, il n’est pas permis de venir à l’Île-du-Prince-Édouard et d’en sortir pour participer à des activités récréatives organisées, comme des activités sportives, artistiques ou culturelles.

Vaccination

  • Les adultes de 18 ans et plus sont admissibles à une dose de rappel 6 mois après avoir terminé la série complète de vaccin. D’autres renseignements sont publiés ici.
  • Toutes les personnes admissibles à une dose de rappel sont fortement encouragées à la recevoir, particulièrement les personnes de 50 ans et plus, les travailleurs de la santé et toute personne modérément ou gravement immunodéprimée.
  • Les enfants âgés de 5 à 11 ans sont admissibles à la vaccination contre la COVID-19. D’autres renseignements sont publiés ici.

Écoles

  • Les écoles publiques et privées sont fermées à l’apprentissage en classe jusqu’au 31 janvier; l’apprentissage à distance va continuer et les programmes de répit peuvent se poursuivre dans les écoles.

Soins de longue durée et soins communautaires

Compte tenu de l’évolution rapide de la situation actuelle de la COVID-19, les restrictions et les lignes directrices pour les visites peuvent changer à court préavis. On recommande donc aux visiteurs de communiquer avec le foyer ou l’établissement en question avant de s’y rendre.

  • Dans les établissements où il n’y a pas d’éclosion, trois partenaires de soins peuvent rendre visite à leur proche; dans les établissements où il y a une éclosion, un partenaire de soins peut rendre visite.
  • Les résidents ne sont pas autorisés à se rendre dans la communauté, sauf si c’est à des fins essentielles, notamment pour des services médicaux ou dentaires.
  • Les visiteurs doivent continuer de porter des masques médicaux dans les établissements de soins de longue durée et de soins communautaires et ne devraient pas visiter les résidents de ces établissements s’ils ont des symptômes de la COVID-19.
  • Les visiteurs qui ont voyagé au Canada ne sont pas autorisés à visiter les établissements de soins de longue durée ou de soins communautaires jusqu’à ce qu’ils aient au moins deux tests négatifs, y compris un test le jour 4.
  • Le personnel et les bénévoles des établissements de soins de longue durée qui ont voyagé au Canada doivent recevoir au moins un test négatif avant de retourner au travail, porter un masque médical et suivre le calendrier de dépistage accru. Autant que possible, ils ne devraient pas retourner au travail jusqu’à ce qu’ils aient eu un deuxième test négatif le jour 4.
  • Les établissements de soins de longue durée et de soins communautaires seront dotés de tests antigéniques rapides additionnels au besoin.
  • Les mesures existantes pour le personnel, les bénévoles et les visiteurs qui ont voyagé à l’étranger continuent de s’appliquer.

Soins actifs (comme les hôpitaux, par exemple)

  • Le personnel et les bénévoles des soins actifs qui ont voyagé au Canada doivent recevoir au moins un test négatif avant de retourner au travail, porter un masque médical et suivre un calendrier de dépistage accru. Autant que possible, ils ne devraient pas retourner au travail jusqu’à ce qu’ils aient eu deux tests antigéniques rapides négatifs passés à 48 heures d’intervalle aux jours 2 et 4.
  • Les restrictions et les lignes directrices pour les visites peuvent changer à court préavis. On conseille aux visiteurs des établissements de soins actifs de téléphoner à l’avance concernant les visites. Les visiteurs qui ont voyagé dans le Canada ne sont pas autorisés à visiter les soins actifs jusqu’à ce qu’ils aient reçu des résultats négatifs à deux tests antigéniques passés à 48 heures d’intervalle aux jours 2 et 4.
  • Les voyageurs à l’étranger, y compris le personnel, les visiteurs et les bénévoles, ne pourront pas entrer dans un établissement de soins actifs à l’Île-du-Prince-Édouard jusqu’à ce qu’ils aient eu trois tests négatifs, soit un à l’arrivée, un le jour 4 et un le jour 8. Les personnes pour lesquelles le gouvernement fédéral exige une quarantaine à leur arrivée au Canada doivent satisfaire à toutes les exigences de la quarantaine avant d’entrer dans l’établissement.

Voyage

À compter de 8 h le 22 décembre 2021, les voyageurs entièrement vaccinés depuis au moins 14 jours (p. ex., qui ont un laissez-passer pour l’Î.-P.-É.) devront s’auto-isoler jusqu’à ce qu’ils aient un test négatif le jour 4 après leur arrivée à l’Î.-P.-É.

  • Cela s’applique aussi aux enfants de moins de 12 ans qui voyagent avec des adultes entièrement vaccinés.
  • Le test peut être effectué à l’aide de la trousse de deux tests antigéniques rapides remise au point d’entrée (un test le jour 2, l’autre le jour 4).
    • On demande aussi aux enfants d’âge scolaire de moins de 12 ans de subir un test de dépistage de nouveau le jour 8.
  • Les voyageurs doivent aussi surveiller de près leurs symptômes et s’ils en développent, se faire tester immédiatement à une clinique de dépistage de la COVID-19 (les personnes ayant des symptômes ne devraient pas se fier aux tests rapides). Ils ne devraient pas attendre à leur prochain test prévu.
  • Les voyageurs entièrement vaccinés doivent continuer de montrer une preuve comme quoi ils sont entièrement vaccinés au point d’entrée :
    • Un laissez-passer pour l’Î.-P.-É. se terminant par la lettre B; ou
    • s’ils sont Canadiens, avec une attestation de vaccination émise par le gouvernement avec un code QR (informez-vous davantage sur l’utilisation de votre code QR ici).
    • Si vous êtes maintenant complètement vacciné (depuis au moins 14 jours), mais que votre laissez-passer pour l’Î.-P.-É. a été émis lorsque vous étiez partiellement vacciné (c.-à-d. que le code de votre laissez-passer se termine par la lettre A), vous devez apporter votre attestation de vaccination au point d’entrée.
  • Les personnes qui doivent travailler à l’Île-du-Prince-Édouard durant leurs quatre premiers jours dans la province (résidents de l’Î.-P.-É. et non-résidents de l’Î.-P.-É.)
  • Les personnes entièrement vaccinées qui doivent travailler devraient le faire de la maison tant que possible, ou attendre de recevoir un résultat négatif au test du jour 4 avant de retourner sur les lieux du travail à moins que ce soit absolument nécessaire. Si elles doivent aller travailler, elles doivent porter un masque et respecter l’éloignement physique en compagnie d’autres employés et de clients (autant que possible). Elles doivent aussi continuer à s’isoler en tout temps à l’extérieur du travail (elle ne peuvent sortir de leur isolement que pour travailler). L’employeur doit être mis au courant du voyage. Ces personnes doivent aussi s’assurer de se faire tester au point d’entrée et subir deux tests antigéniques à 48 heures d’intervalle, c’est-à-dire aux jours 2 et 4. Le ramassage en bordure de route et les services à l’auto en chemin vers votre travail et votre domicile sont permis. La visite de magasin de détail n’est pas permise.
  • Pour les personnes qui travaillent dans un établissement de soins de longue durée, de soins communautaires ou de soins actifs, voir les lignes directrices à cet effet.
  • Cela ne s’applique pas aux groupes suivants :
    • Les résidents de l’Île qui se déplacent à l’extérieur de la province pour un aller-retour d’un jour admissible en suivant les lignes directrices pour les aller-retour d’un jour
      • Il est fortement recommandé de minimiser les contacts tant que possible durant les quatre premiers jours suivant l’arrivée à l’Île-du-Prince-Édouard et de subir un test de dépistage à l’arrivée ainsi que deux tests antigéniques à 48 heures d’intervalle, soit un le jour 2 et l’autre le jour 4.
    • Les camionneurs qui suivent les lignes directrices les visant
      • Exemption d’auto-isolement pour les déplacements liés au travail
      • Calendrier de dépistage à suivre
      • Recommandation de minimiser les contacts tant que possible durant les quatre premiers jours
    • Les travailleurs par rotations inscrits, entièrement vaccinés et habitant à l’Île
      • Exemption d’auto-isolement pour les déplacements liés au travail
      • Recommandation de minimiser les contacts tant que possible durant les quatre premiers jours
      • Test de dépistage à l’arrivée et au jour 4
      • Si possible, attendez d’avoir votre premier résultat négatif (c.-à-d. que vous ne recevez pas d’appel dans les deux heures après votre test au point d’entrée ou que vous avez un test antigénique négatif) avant d’avoir des contacts étroits avec des collègues, des amis ou des membres de famille.
    • Les travailleurs par rotations non vaccinés et partiellement vaccinés qui suivent les lignes directrices visant les travailleurs par rotations
    • Les enfants et les parents qui se déplacent pour des fins de parentage, et qui suivent les lignes directrices en matière des ententes de coparentage interprovinciales
  • Pour les personnes entièrement vaccinées qui rendent visite à une personne en fin de vie avant le test du jour 4 :
    • Il faut subir un test à l’arrivée, plus deux tests antigéniques à 48 heures d’intervalle (c’est-à-dire aux jours 2 et 4).
  • Les personnes qui visitent une personne en fin de vie dans un établissement de soins des santé (p. ex., soins actifs ou soins de longue durée) pendant leur période d’isolement doivent communiquer avec l’établissement en question et suivre les mesures en place.
  • Il n’est pas nécessaire d’obtenir une approbation préalable du Bureau du médecin hygiéniste en chef.
  • Pour les personnes entièrement vaccinées qui voyagent pour assister à des funérailles ou un enterrement à l’Île-du-Prince-Édouard :
    • Afin d’assister à des funérailles ou un enterrement, il faut se faire tester à l’arrivée et subir deux tests antigéniques au cours des quatre premiers jours à l’Île. Il faut également respecter l’éloignement physique et porter un masque.
    • Si l’événement a lieu avant le test du jour 4, il faut également subir un test antigénique rapide dans les 24 heures précédant l’événement (si le test à l’arrivée a lieu dans les 24 heures précédant l’événement, cela répond à cette exigence).
    • Il est aussi possible d’organiser une visite privée de la personne défunte, sans que d’autres personnes soient présentes.
    • Le directeur funéraire devrait être mis au courant du voyage.
    • Il n’est pas nécessaire d’obtenir une approbation préalable du Bureau du médecin hygiéniste en chef.
  • Pour toute personne arrivant à l’Île-du-Prince-Édouard depuis une destination à l’étranger (y compris les États-Unis) en fonction des mesures existantes :
  • Il est défendu de se rendre dans un établissement de soins de longue durée ou de soins communautaires de la province avant l’obtention de trois résultats négatifs au test de la COVID-19, soit à l’arrivée, le jour 4 et le jour 8. Cette restriction s’applique au personnel, aux bénévoles et aux visiteurs. Les personnes dont le gouvernement fédéral exige la mise en quarantaine à leur arrivée au Canada doivent satisfaire toutes les exigences en matière de quarantaine avant d’entrer dans un établissement de ce type.
  • Les voyageurs à l’étranger doivent aussi suivre les mesures fédérales applicables.

Les voyageurs non vaccinés et partiellement vaccinés doivent faire enregistrer leur plan d’auto-isolement. Renseignez-vous sur les mesures applicables ici.

Recommandations générales concernant les voyages pour les résidents de l’Î.-P.-É. :

  • Il y a un risque important de transmission de la COVID-19 dans les provinces atlantiques, au Canada et à l’étranger en ce moment.
  • Ce n’est pas le moment de voyager si ce n’est pas nécessaire.
  • Évitez de voyager à l’extérieur de l’Île et si vous pouvez reporter vos voyages, envisagez de le faire.
  • Sachez que la situation évolue et que les mesures de santé publique peuvent changer rapidement avec un préavis limité, particulièrement dans le cas des voyages à l’étranger.
  • Autant que possible, ne voyagez pas si vous ou vos enfants n’êtes pas vaccinés.
Date de publication : 
le 20 Janvier 2022

Renseignements généraux

Communiquez avec le gouvernement ou cliquez sur l’onglet Commentaires pour transmettre de vos commentaires.