Une approche par phases

Il est essentiel que tous les Insulaires collaborent et agissent prudemment dans le cadre de l’approche par phases visant à assouplir les restrictions de santé publique à l’Île-du-Prince-Édouard. Ce plan sera mis en œuvre en quatre phases distinctes qui permettront la levée graduelle des restrictions pour les personnes, les communautés et les organisations. La progression se fera graduellement et sera constamment évaluée d’après la plus récente information obtenue du Bureau du médecin hygiéniste en chef de l’Î.-P.-É. S’il existe des préoccupations concernant la progression à une nouvelle phase, cette progression sera ralentie, arrêtée ou même inversée afin de continuer à protéger la santé et la sécurité des Insulaires.

Les décisions prises au cours de chaque phase seront fondées sur des données probantes et sur une surveillance constante pour nous assurer que :

  • la transmission de la COVID-19 est contrôlée;
  • la Santé publique conserve sa capacité de dépistage, de suivi rapide des cas et de recherche des personnes ayant pu être exposées et est en mesure d’offrir un appui suffisant aux Insulaires qui doivent s’auto-isoler;
  • le système de santé a une capacité suffisante pour gérer et traiter les cas, particulièrement en ce qui concerne les soins actifs, et peut fournir l’équipement de protection individuelle (EPI) nécessaire;
  • les risques d’éclosion de cas chez les populations vulnérables (par exemple, dans les établissements de soins de longue durée) sont réduits au minimum;
  • des mesures de prévention sont mises en place dans les milieux de travail, les écoles, les établissements, les entreprises et les lieux de rassemblement;
  • le risque d’importation de la COVID-19 à l’Î.-P.-É. est géré;
  • les Insulaires participent activement et sont informés. Ils savent ce qu’ils doivent faire et pourquoi ils doivent le faire et comprennent leur rôle essentiel dans la lutte contre la transmission de la COVID-19.

Pour les organisations, à mesure que nous progressons de façon prudente et optimiste, il est important de comprendre que cette approche par phase ne signifie pas un retour à nos vieilles habitudes. Tous les services, les entreprises et les organisations devront modifier leurs activités pour tenir compte de la COVID-19. Ils devront créer des plans opérationnels qui montreront comment ils réduiront les risques. Cela facilitera la surveillance continue et permettra de veiller à ce que des mesures adéquates de prévention soient en place.

Pour les personnes et les communautés, ce sont nos gestes collectifs qui contribueront au succès de ce plan. Les lignes directrices que nous avons appris à bien connaître (maintenir l’éloignement physique, bien se laver les mains, rester chez soi quand on est malade, nettoyer et désinfecter en profondeur les surfaces que l’on touche souvent, etc.) demeureront en place pendant chacune des phases du plan.

Ensemble, nous pouvons amener un renouveau de manière sécuritaire à l’Île-du-Prince-Édouard.

Renouveau progressif

Les phases 1 à 4 exposent le plan général pour le renouveau de certains services et activités à l’Î.-P.-É. pendant que nous continuons à gérer les risques associés à la COVID-19.

La COVID-19 est causée par un nouveau virus en circulation et les données probantes à ce sujet sont en pleine évolution. En ce moment, notre population n’a pas d’immunité contre ce virus. Nous savons que la COVID-19 est très contagieuse et se transmet par la toux ou les éternuements, par les contacts personnels étroits ou en touchant une surface sur laquelle le virus se trouve, puis en se touchant la bouche, le nez ou les yeux sans s’être lavé les mains. Des données préliminaires et nos connaissances sur d’autres virus respiratoires amènent à penser que le potentiel de transmission de la COVID-19 est probablement plus faible en plein air qu’à l’intérieur. Le risque de transmission croît de façon exponentielle selon le nombre de contacts qu’une personne a.

Tous les plans pourraient être modifiés à mesure que la situation continue d’évoluer. Les organisations et les entreprises ne sont pas obligées de rouvrir au début de la phase qui leur permet de le faire. Elles peuvent choisir de continuer leurs activités de façon virtuelle ou en ligne. Toutes les organisations et les entreprises n’ont pas été identifiées dans chacune des phases. Celles indiquées représentent les types de services et d’activités qui relèvent de cette phase. Les organisations et les entreprises qui s’interrogent sur la phase où elles pourront rouvrir peuvent obtenir des directives en s’adressant au Bureau du médecin hygiéniste en chef.

Dans un avenir prévisible, les contrôles aux frontières se poursuivront aux points d’entrée et toutes les personnes qui entrent dans la province devront s’auto-isoler pendant 14 jours. De plus, les restrictions pour les visiteurs dans les établissements qui hébergent des populations à risque élevé seront maintenues.

Date de publication : 
le 28 Avril 2020
Santé et Mieux‑être

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca