Contacts étroits avec un cas de COVID-19

Pour limiter la propagation de la COVID-19 à l’Î.-P.-É., il est important pour une personne ayant un diagnostic de COVID-19 d’identifier ses contacts étroits.

La plupart des personnes ayant été en contact étroit avec un cas seront avisées par la personne qui a reçu le diagnostic de COVID-19. Si une personne ayant été en contact étroit avec vous vous avise qu’elle a la COVID-19, voici quelques renseignements utiles.

  • Un contact étroit désigne une personne avec qui un cas positif de COVID-19 a eu un des contacts suivants pendant sa période infectieuse* :
    • Interaction en face à face, à l’intérieur ou à l’extérieur, pendant au moins 15 minutes, y compris une quinzaine de minutes en tout sur une période de 24 heures;
    • Distance physique de moins de 2 mètres (6 pieds) à l’intérieur pendant au moins 15 minutes, y compris une quinzaine de minutes en tout sur une période de 24 heures;
    • Contact visant à étreindre ou embrasser, ou toux/éternuements à proximité de quelqu’un; ou
    • Soins prodigués à la maison.
  • Si le cas positif portait un masque approprié bien ajusté durant l’interaction, cela n’est pas considéré comme une situation de contact étroit. Un masque approprié peut être un masque non médical à trois couches (dont un filtre), un masque médical ou un respirateur.

*La période infectieuse d’une personne ayant la COVID-19 commence 48 heures (deux jours) avant le début des symptômes ou, s’il n’y a pas de symptômes, 48 heures avant le résultat positif au test de dépistage. Pour la durée des périodes infectieuses pour les cas positifs, voyez ceci.

Si on ne vous a pas avisé que vous avez été en contact étroit avec un cas, mais que vous croyez avoir été au même endroit qu’une personne atteinte de la COVID-19 sans contact prolongé, vous devriez surveiller vos symptômes pendant dix jours. Si vous êtes à risque de conséquences graves liées à la COVID-19 ET que vous développez des symptômes de la COVID-19, vous devriez aller subir un test à une clinique de dépistage sans rendez-vous.

Cette page contient :

Mesures pour les contacts étroits

Si vous habitez avec quelqu’un qui a la COVID-19 et que cette personne ne peut pas s’isoler loin de vous, vous devez vous isoler pendant la même période que le cas positif – voir les informations ci-dessous dans la foire aux questions.

Tous les autres contacts étroits ne sont pas tenus de s’isoler, mais doivent surveiller de près leurs symptômes.

On vous recommande de suivre des mesures strictes pendant 10 jours :

  • Surveillez de près l’apparition de symptômes. Si vous développez des symptômes de la COVID-19, suivez les lignes directrices ici.
  • Portez un masque en tissu bien ajusté à trois couches ou un masque médical à l’extérieur de votre domicile (et autant que possible durant les activités physiques ou récréatives).
  • Travaillez de la maison dans la mesure du possible.
  • Pratiquez l’éloignement physique dans le milieu de travail (surtout lorsque vous mangez ou buvez).
  • Ne vous rendez pas dans des milieux ou chez des personnes à risque élevé jusqu’à 10 jours après que le cas positif ait commencé son isolement (milieux comme les établissements de soins de longue durée, les établissements de soins communautaires et les autres établissements de vie collective, les établissements de garde d’enfants, les personnes susceptibles de subir des conséquences graves liées à la COVID-19). Cette recommandation ne s’applique PAS aux personnes suivantes :
    • les membres du personnel qui portent des masques bien ajustés et qui suivent les protocoles en vigueur contre la COVID-19; et
    • les enfants qui fréquentent un établissement de garde d’enfants.
  • Si vous n’avez PAS de symptômes de la COVID-19, ET que vous habitez, travaillez ou accédez à des services dans un milieu vulnérable (voir la liste ci-dessous), vous devriez subir un test à une clinique de dépistage 96 heures (jour 4) après votre dernier contact (jour 0) avec un cas positif.
    • Les rôles et milieux vulnérables comprennent :
      • Les travailleurs de la santé
      • Les premiers répondants
      • Les membres des communautés des Premières Nations
      • Le personnel et les résidents de refuges et de maisons de transition; la population sans abri
      • Les résidents des établissements de soins de longue durée ou de soins communautaires
      • Le personnel correctionnel et les contrevenants
      • Les patients hospitalisés en santé mentale et en traitement des toxicomanies
  • Si vous n’avez PAS de symptômes de la COVID-19 et que vous n’habitez PAS, ne travaillez PAS ou n’accédez PAS à des services dans un milieu vulnérable (voir la liste ci-dessus), vous n’avez pas besoin de subir un test de dépistage. Vous devriez continuer de surveiller vos symptômes.
Si vous avez reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, voyez les renseignements ici.

Étapes à suivre si un contact étroit développe des symptômes

Isolez-vous immédiatement.

  • Si vous développez des symptômes de la COVID-19, en tant que contact étroit, vous êtes considéré comme étant positif pour la COVID-19 et vous devez vous isoler comme décrit ici.
  • Si vous courez un risque élevé de conséquences graves, vous devriez également subir un test à une clinique de dépistage de l’Î.-P.-É. pour faciliter l’accès au traitement. Les personnes à risque élevé de conséquences graves comprennent :
    • Les personnes âgées de 50 ans et plus
    • Toute personne qui a des problèmes de santé sous-jacents entraînant un risque élevé de conséquences graves ou qui est immunodéprimée
    • Les femmes enceintes
    • Les enfants de moins de 5 ans

Si vous ne courez PAS un risque élevé de conséquences graves (voir la liste ci-dessus), vous pouvez aller subir un test de confirmation à une clinique de dépistage si vous le voulez.

Si vos résultats à la clinique de dépistage sont négatifs, vous n’avez plus besoin de vous isoler, mais vous devriez rester à la maison pendant que vous avez des symptômes et si vous continuez d’avoir des symptômes, vous devriez subir un test de nouveau.

Foire aux questions

Que faire si j’habite avec quelqu’un qui a la COVID-19 et que cette personne ne peut pas s’isoler loin de moi?

Si vous habitez avec quelqu’un qui a la COVID-19 et que cette personne ne peut pas s’isoler loin de vous (p. ex., parent et jeune enfant ou la disposition de votre maison ne vous le permet pas), vous devez vous isoler avec elle durant toute sa période d’isolement.

Si vous habitez, travaillez ou accédez à des services dans un milieu vulnérable, vous devriez vous faire tester à une clinique de dépistage le dernier jour d’isolement du cas positif.

Vous pouvez quitter l’isolement le dernier jour d’isolement du cas positif si vous n’avez PAS de symptômes de la COVID-19.

Si vous n’habitez PAS, ne travaillez PAS ou n’accédez PAS à des services dans un milieu vulnérable et que vous n’avez PAS de symptômes de la COVID-19, vous n’avez pas besoin de subir un test de dépistage le dernier jour d’isolement du cas positif.

Continuez de surveiller vos symptômes pendant 10 jours depuis votre dernier contact avec le cas positif. Si vous développez des symptômes de la COVID-19, suivez les lignes directrices ci-dessus.

Il est conseillé de ne pas vous rendre dans des milieux ou chez des personnes à risque élevé jusqu’à 10 jours après votre dernière exposition à un cas positif (milieux comme les établissements de soins de longue durée, les établissements de soins communautaires et les autres établissements de vie collective, les établissements de garde d’enfants, les personnes susceptibles de subir des conséquences graves liées à la COVID-19). Cette recommandation ne s’applique PAS aux personnes suivantes :

  • les membres de personnel qui ont terminé la période d’auto-isolement, qui portent des masques bien ajustés et qui suivent les protocoles en vigueur contre la COVID-19; et
  • les enfants qui fréquentent un établissement de garde d’enfants.

Que faire si j’ai été identifié comme un contact étroit et que j’ai reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 dans le passé?

Si vous êtes identifié comme un contact étroit ET répondez aux critères suivants :

  • Au cours des 60 derniers jours : vous avez reçu un résultat POSITIF au test de dépistage de la COVID-19 (d’après un test dans une clinique de dépistage) ou avez été considéré comme positif à la COVID-19 d’après les antécédents d’exposition et les symptômes; ET
  • Vous avez terminé votre isolement comme cas positif de COVID-19; ET
  • Vous n’avez pas de symptômes.

Vous devriez continuer à surveiller vos symptômes. Si des symptômes se présentent, vous devriez rester à la maison jusqu’à ce qu’ils disparaissent ou s’améliorent.

Il n’est pas recommandé de repasser un test de dépistage en clinique si vous avez obtenu des résultats positifs dans les 60 derniers jours. Pour savoir quand reprendre le dépistage par test antigénique rapide à domicile après un résultat positif, visitez la page Information pour les personnes ayant un test de dépistage de la COVID-19 positif.


Que faire si je ne peux pas m’isoler loin d’une personne atteinte de la COVID-19 et que j’ai reçu un résultat positif dans le passé?

Ce scénario peut s’appliquer, par exemple, à un parent précédemment positif d’un enfant actuellement positif qui n’est pas en mesure de garder sa distance de l’enfant.

Si vous vivez avec une personne qui s’isole actuellement en tant que cas positif de COVID-19, et qu’elle ne peut pas s’isoler loin de vous ET que vous répondez aux critères suivants :

  • Au cours des 60 derniers jours : vous avez reçu un résultat POSITIF au test de dépistage de la COVID-19 (d’après un test dans une clinique de dépistage) ou avez été considéré comme positif à la COVID-19 d’après les antécédents d’exposition et les symptômes; ET
  • Vous avez terminé votre isolement comme cas positif de COVID-19; ET
  • Vous n’avez pas de symptômes.

Vous n’avez pas à vous isoler, vous devriez continuer à surveiller vos symptômes. Si des symptômes se présentent, vous devriez rester à la maison jusqu’à ce qu’ils disparaissent ou s’améliorent.

Il n’est pas recommandé de repasser un test de dépistage en clinique si vous avez obtenu des résultats positifs dans les 60 derniers jours. Pour savoir quand reprendre le dépistage par test antigénique rapide à domicile après un résultat positif, visitez la page Information pour les personnes ayant un test de dépistage de la COVID-19 positif.


Quel est le jour zéro?

Le jour zéro est la date de la dernière exposition. Le calcul des jours d’isolement commence la journée après l’exposition.


Si plus d’un de mes enfants ou membres de la famille obtient un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 au cours de quelques semaines et que je ne suis pas en mesure de m’isoler loin d’eux, combien de temps dois-je m’isoler?

Si vous ne pouvez pas vous isoler des cas positifs et qu’un membre du ménage reçoit des résultats positifs, puis un autre quelques jours plus tard, et ainsi de suite :

  • Après avoir terminé l’isolement pour le premier cas, les autres membres de la famille qui n’ont PAS reçu de résultat positif ET qui n’ont pas de symptômes peuvent cesser l’isolement.
  • Jusqu’à ce que la dernière personne qui a obtenu un résultat positif ait fini son isolement, si vous développez des symptômes, suivez les lignes directrices pour les contacts étroits qui développent des symptômes.
  • Si vous habitez, travaillez ou accédez à des services dans un milieu vulnérable, vous devriez subir un test de dépistage tous les quatre jours à une clinique de dépistage jusqu’à ce que la dernière personne du ménage qui a obtenu un résultat positif ait fini son isolement.
  • Dix jours après l’exposition au premier cas du ménage, ses membres peuvent recommencer à se rendre dans des milieux à risque élevé, à condition de ne présenter aucun symptôme, et en respectant toutes les autres mesures de santé publique en vigueur.

Si j’habite avec quelqu’un qui a été identifié comme contact étroit, ai-je aussi besoin de m’isoler?

Si vous habitez avec quelqu’un qui a été identifié comme contact étroit d’une personne à l’extérieur du ménage, vous n’avez pas besoin de vous isoler. Vous devriez continuer à suivre les mesures de santé publique normales, y compris surveiller vos symptômes et vous faire tester à une clinique de dépistage si des symptômes se manifestent.


Je suis enceinte et je fais partie des contacts étroits d’une personne qui a reçu un diagnostic de COVID-19. Que dois-je faire?

Si vous êtes enceinte et que vous faites partie des contacts étroits d’une personne qui a reçu un diagnostic de COVID-19, suivez les mesures de santé publique pour les contacts étroits. Appelez votre fournisseur de soins prénataux pour remettre tout rendez-vous prénatal et échographie prévus pendant que vous surveillez vos symptômes. Si vous avez besoin de soins obstétricaux urgents durant cette période, vous pouvez vous adresser au service de travail et d’accouchement de l’hôpital Queen Elizabeth. Veuillez appeler au 902-894-2243 avant de vous y présenter.


Où puis-je obtenir mes résultats à un test de dépistage?

Consultez la page Web de vérification des résultats des tests en clinique de dépistage.  


Avec qui puis-je communiquer si j’ai des questions?

Si vous avez des questions sur la santé en lien avec la COVID-19, composez le 1-800-958-6400.


Je suis immunodéprimé. Si je suis identifié comme contact étroit, y a-t-il des différences dans les mesures d’isolement ou de dépistage?

Les personnes immunodéprimées suivent les mêmes lignes directrices normales pour les contacts que ce qui est indiqué ci-dessus.


Résumé

Voici, à titre de référence, un sommaire des mesures en cas de contact étroit :

Contacts étroits

  • Suivez les mesures strictes pendant 10 jours
  • Vous devriez subir un test de dépistage le jour 4 si vous habitez, travaillez ou accédez à des services dans un milieu vulnérable1
  • Ne vous rendez pas dans des milieux ou chez des personnes à risque élevé pendant 10 jours2
  • Surveillez vos symptômes pendant 10 jours depuis votre dernière exposition
  • Si vous développez des symptômes, isolez-vous immédiatement; vous êtes considéré comme étant un cas positif de COVID-19; allez subir un test de dépistage si vous êtes à risque de conséquences graves3

1Dépistage du jour 4 des contacts étroits – si vous habitez, travaillez ou accédez à des services dans un milieu vulnérable

  • Vous devriez subir un test à une clinique de dépistage le jour 4 après l’exposition.
  • Les rôles et milieux vulnérables comprennent :
    • Les travailleurs de la santé
    • Les premiers répondants
    • Les membres des communautés des Premières Nations
    • Le personnel et les résidents de refuges et de maisons de transition; la population sans abri
    • Les résidents des établissements de soins de longue durée ou de soins communautaires
    • Le personnel correctionnel et les détenus
    • Les patients hospitalisés en santé mentale et en traitement des toxicomanies
  • Si vous n’habitez pas, ne travaillez pas ou n’accédez pas à des services dans un milieu vulnérable et que vous n’avez pas de symptômes de la COVID-19
    • Vous n’avez pas besoin de subir de test le jour 4
    • Vous devez continuer à surveiller vos symptômes

2Par exemple, on entend par milieux à risque élevé les établissements de soins de longue durée, les établissements de soins communautaires et les autres établissements de vie collective, ainsi que les établissements de garde d’enfants; on entend par personne à risque élevé, les personnes qui peuvent être à risque de conséquences graves liées à la COVID-19.

L’interdiction de se rendre dans des milieux ou chez des personnes à risque élevé ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • les membres du personnel qui portent des masques bien ajustés et qui suivent les protocoles en vigueur contre la COVID-19; et
  • les enfants qui fréquentent un établissement de garde d’enfants.

3Pour les contacts étroits qui développent des symptômes de la COVID-19 :

  • Vous êtes considéré comme étant positif pour la COVID-19 et vous devez vous isoler comme décrit ici.
  • Si vous êtes à risque élevé de conséquences graves, vous devriez subir un test à une clinique de dépistage.
    • Les personnes à risque élevé de conséquences graves comprennent :
      • Les personnes âgées de 50 ans et plus
      • Toute personne qui a des problèmes de santé sous-jacents entraînant des risques élevés de conséquences graves ou qui est immunodéprimée
      • Les femmes enceintes
      • Les enfants de moins de 5 ans
  • Si vous ne courez PAS un risque élevé de conséquences graves, vous pouvez aller subir un test de confirmation à une clinique de dépistage si vous le voulez.
Date de publication : 
le 6 Avril 2022
Santé et Mieux‑être

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca