Foire aux questions sur le dépistage de la COVID-19

Comment la COVID-19 est-elle diagnostiquée à l’Î.-P.-É.?

À l’Île-du-Prince-Édouard, on utilise le test PCR (réaction en chaîne de la polymérase) et le test moléculaire rapide, Abbott ID Now, pour le diagnostic de la COVID-19.

Qu’est-ce que la PCR?

Un test PCR validé est considéré comme la référence standard pour le diagnostic de la COVID-19. Les techniques de test PCR utilisées dans notre laboratoire provincial ont été validées conformément aux normes nationales et font l’objet d’assurance de la qualité continue.

Qu’est-ce qu’un résultat positif au test PCR?

Un résultat positif au test PCR se produit lorsque le marqueur génétique du virus est détecté dans un échantillon après que l’échantillon ait subi plusieurs cycles de processus de copie.

Les tests PCR que nous utilisons sont hautement spécifiques pour le SARS-CoV-2, le virus qui cause la COVID-19. Cela signifie que le test ne réagit pas aux autres virus, y compris aux autres coronavirus. Si le test est positif, nous pouvons être certains qu’il a correctement détecté le matériel génétique du virus SARS-CoV-2. Les faux positifs sont extrêmement rares.

Qu’est-ce qu’un seuil de cycle?

Un seuil de cycle fait référence au nombre de cycles de copie que cela prend pour que le matériel génétique du virus soit détecté par un test PCR. Plus le nombre de cycles est élevé, moins il y a de virus dans l’échantillon.

La quantité de virus dans un échantillon, et par conséquent la valeur du seuil de cycle, dépend de nombreux facteurs. En fait, différents échantillons de la même personne pourraient entraîner différentes valeurs de seuil de cycle. Les personnes ayant récemment été exposées à la COVID-19 peuvent encore être en train d’incuber le virus et ne pas excréter beaucoup de virus. Un échantillon mal recueilli pourrait aussi entraîner de faibles niveaux de virus. Le type d’échantillon est aussi important : les écouvillons prélevés par écouvillonnage du nasopharynx (l’écouvillon qui va très profondément!) recueillent généralement de plus grandes quantités de virus qu’un simple écouvillonnage du nez. Finalement, même après le rétablissement et après que l’organisme a combattu avec succès l’infection, de petites quantités de virus, ou morceaux de virus, peuvent encore être présentes.

Bref, l’interprétation du seuil de cycles est complexe. Les valeurs de seuils de cycles sont toujours interprétées en relation avec des facteurs cliniques et d’autres facteurs comme les antécédents du patient, la présentation clinique, la qualité de l’échantillon de diagnostic, le type d’échantillon et la technologie PCR qui est utilisée.

Tout test qui pourrait être un faux positif est examiné davantage (par exemple, répéter le dépistage en utilisant un écouvillon nasopharyngé et/ou répéter le dépistage dans les 24 à 48 heures). De la même manière, dans des cas où l’indice clinique de suspicion est élevé (par exemple, un contact étroit connu d’un cas confirmé), un résultat négatif ne signifie pas nécessairement que la personne n’a pas contracté la maladie. Les personnes ayant été récemment exposées peuvent encore incuber le virus et ne pas excréter suffisamment de virus pour qu’il soit détecté par un test PCR.

Qu’est-ce qu’un dépistage rapide hors laboratoire?

Le test de dépistage rapide hors laboratoire utilisé à l’Î.-P.-É. est le test Abbott ID Now. Abbott ID Now est un test moléculaire qui utilise une technologie semblable à celle utilisée dans les tests PCR en laboratoire. Les avantages du test Abbott ID Now sont qu’il peut être utilisé hors laboratoire et que les résultats sont disponibles dans 15 à 20 minutes.

Qu’est-ce qu’un test antigénique rapide?

Les tests antigéniques rapides peuvent être utilisés pour dépister des personnes pour la COVID-19. Toutefois, les tests antigéniques rapides ont une plus faible sensibilité et exactitude que les tests moléculaires (p. ex., PCR et Abbott ID Now) parce qu’ils n’utilisent pas la technologie de copie (c’est-à-dire l’étape d’amplification) qui est utilisée par les tests moléculaires.

Est-ce que les tests de dépistage de la COVID-19 utilisés à l’Î.-P.-É. peuvent diagnostiquer une personne qui est infectée avec un variant préoccupant?

Oui. Les variants préoccupants identifiés jusqu’à maintenant n’affectent pas le diagnostic par l’intermédiaire des tests utilisés à l’Î.-P.-É. Une partie des échantillons qui sont positifs pour la COVID-19 à l’Î.-P.-É. sont envoyés au Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg pour le séquençage génétique et l’identification des variants préoccupants.

Date de publication : 
le 10 Janvier 2022
Santé et Mieux‑être

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca