Information pour les personnes ayant un test de dépistage de la COVID-19 positif

Si vous courez un risque élevé de conséquences graves, vous devriez subir un test à une clinique de dépistage pour faciliter l’accès au traitement, le cas échéant.

  • Les personnes à risque élevé de conséquences graves comprennent :

J’ai obtenu des résultats positifs à un test de dépistage de la COVID-19. Que dois-je faire?

  • Isolez-vous immédiatement.
    • Afin de limiter la propagation de la COVID-19, il est important de vous isoler immédiatement.
    • Renseignez-vous davantage sur l’auto-isolement en cliquant ici.
  • Communiquez immédiatement avec vos contacts étroits.
    • Vos contacts étroits peuvent comprendre :
      • les membres de votre ménage;
      • vos amis et les membres de votre famille;
      • toute personne avec qui vous avez participé à une activité sociale, à un événement ou à une activité parascolaire;
      • des coéquipiers d’une équipe sportive;
      • des collègues de travail ou des gens de votre lieu de travail;
      • des compagnons de jeu;
      • des invités lors d’une activité sociale ou personnelle.
    • Un contact étroit est une personne avec qui vous avez fait l’une des choses suivantes pendant votre période contagieuse :
      • interaction en face à face, à l’intérieur ou à l’extérieur, pendant au moins 15 minutes, y compris 15 minutes cumulatives au cours d’une période de 24 heures (p. ex. : 5 minutes + 5 minutes + 5 minutes);
      • interaction à moins de deux mètres (six pieds) à l’intérieur pendant au moins 15 minutes, y compris 15 minutes cumulatives au cours d’une période de 24 heures;
      • contact visant à étreindre, embrasser ou toucher, ou toux/éternuements à proximité de quelqu’un;
      • soins prodigués à la maison.
    • Si vous (la personne ayant obtenu un résultat positif) portiez correctement un masque adéquat bien ajusté pendant toute l’interaction, la situation n’est pas considérée comme créant des contacts étroits. Un masque approprié peut être un masque non médical à trois couches (dont un filtre), un masque médical ou un respirateur.
    • Veuillez demander à vos contacts étroits de consulter l’information liée aux contacts étroits pour plus de renseignements.
  • Si vous étiez sur les lieux de votre travail pendant votre période contagieuse, veuillez en aviser votre gestionnaire.
  • Si vous avez visité un lieu figurant dans la liste ci-dessous pendant votre période contagieuse, veuillez aviser les responsables de l’établissement.
    • Établissements de soins de longue durée
    • Hôpitaux
    • Établissements correctionnels
    • Refuges
    • Communautés autochtones
    • Autres installations collectives (vie en groupe)
    • Centres de la petite enfance
  • Si vos symptômes s’aggravent, demandez de l’aide médicale en téléphonant au 811 ou au 911.
  • Si vous avez besoin de soutien durant l’isolement, veuillez composer le 211.
  • Si vous avez des questions, y compris sur l’isolement, veuillez composer le 1-800-958-6400.
  • Le service de Santé publique compte établir un ordre de priorité pour les appels téléphoniques de suivi concernant les résultats positifs. Santé publique ne téléphonera pas à tout le monde.
Visitez la page Prendre soin de vous ou d’autres personnes atteintes de la COVID-19 afin d’obtenir des renseignements utiles pour une personne qui se rétablit à la maison ou pour prendre soin d’une personne atteinte de la COVID-19.

Pendant combien de temps dois-je m’isoler?

Vous devez vous auto-isoler pendant 5 jours à partir du moment où vous développez des symptômes de la COVID-19 ou à partir de la date à laquelle vous avez eu un test positif, la plus courte des deux périodes étant retenue, et vous devez porter un masque pendant les 5 prochains jours dans les espaces publics intérieurs. Vous pouvez cesser de vous isoler après 5 jours si vous ne présentez aucun symptôme ou si votre état s’améliore et que vous n’avez pas eu de fièvre au cours des 24 heures précédentes. Ne vous rendez pas dans des lieux ou chez des personnes à haut risque dans les 10 jours suivant le début de votre isolement. Si vos symptômes ne s’améliorent pas, prolongez votre période d’auto-isolement pour un total de 10 jours.

  • Une fois l’isolement de sept jours terminé, l’interdiction de se rendre dans des lieux ou chez des personnes à risque élevé NE S’APPLIQUE PAS au personnel asymptomatique (sans symptômes) qui porte des masques appropriés (p. ex. masque non médical à trois couches – dont un filtre –, masque médical ou respirateur) et bien ajustés et qui suit les protocoles contre la COVID-19 appropriés.

Les personnes immunodéprimées doivent s’isoler pendant dix jours; l’isolement prend fin si elles se sentent mieux et qu’aucun de leurs symptômes ne s’aggrave. Les personnes immunodéprimées qui sont hospitalisées doivent s’isoler pendant 14 jours; l’isolement prend fin si elles se sentent mieux et qu’aucun de leurs symptômes ne s’aggrave. Vous trouverez une liste des troubles et traitements qui peuvent nuire à l’immunité ici.

AVIS : Les cas positifs de COVID-19 n’ont pas besoin de se faire tester pour mettre fin à leur auto-isolement.

Si vous êtes arrivé d’un voyage à l’étranger au cours des 14 derniers jours, vous êtes aussi assujetti aux mesures fédérales applicables.

Pendant combien de temps suis-je contagieux ou capable de transmettre la COVID-19 à d’autres personnes?

  • 48 heures (deux jours) avant l’apparition de symptômes ou, en l’absence de symptômes, 48 heures avant le test de dépistage positif.
  • Jusqu’à 7 jours après le début des symptômes de la COVID-19 (ou à partir de la date à laquelle vous avez fait un test positif, la plus courte des deux périodes étant retenue) à condition de ne présenter aucun symptôme ou de voir votre état s’améliorer et de ne pas avoir eu de fièvre au cours des dernières 24 heures. Si vos symptômes ne s’améliorent pas, votre période infectieuse se prolonge jusqu’au jour 10.
  • Si vous êtes immunodéprimé, jusqu’à 10 jours après le début des symptômes de la COVID-19 (ou à partir de la date à laquelle vous avez fait un test positif, la plus courte des deux périodes étant retenue) ET à condition de ne présenter aucun symptôme ou de vous sentir mieux (pas de fièvre et votre état s’améliore).

Comment est-ce que je compte mes jours d’isolement?

Le premier jour d’auto-isolement est le jour 0. Pour les cas positifs, le jour 0 est considéré comme le jour où les symptômes ont commencé ou, si vous n’avez pas de symptômes, il s’agit de la date du test positif.

Le jour 0 est compté comme l’un des jours d’isolement : vous pouvez sortir de l’isolement le matin du jour 5 ou du jour 10 (si vous êtes immunodéprimé).

Par exemple :

  • Que vous avez développé des symptômes le lundi et que vous avez reçu un résultat positif au test de dépistage le mardi, le jour 0 est considéré comme le lundi avec l’apparition de symptômes et l’isolement se termine le jour 5, le vendredi  suivant (matin) quand vous vous réveillez.
  • Si vous êtes immunodéprimé et que vous avez obtenu un résultat positif au test de dépistage le vendredi (pas de symptômes), alors le jour 0 est considéré comme le vendredi : l’isolement se termine le jour 10, le deuxième lundi à la suite du test positif (matin) lorsque vous vous réveillez.

Quand serai-je considéré comme rétabli?

Vous serez considéré comme rétabli de la COVID-19 quand vous ne serez plus contagieux ou capable de transmettre le virus (voir la question précédente). Chez les personnes immunodéprimées ou qui développent une forme grave de la maladie (c.-à-d. qui doivent être hospitalisées), cette période peut être plus longue.

En général, il n’est pas recommandé de passer un test de dépistage de la COVID-19 dans les 60 jours suivant le rétablissement. En cas de symptômes au cours de ces deux mois, vous devez vous isoler jusqu’à leur disparition.

Si j’ai interagi avec des gens pendant ma période contagieuse, mais que je portais un masque médical ou un masque à trois couches (dont un filtre) bien ajusté, ces personnes sont-elles considérées comme des contacts étroits?

Si vous portiez un masque médical ou un masque à trois couches (dont un filtre), ou encore un respirateur, qui était bien ajusté, et ce, pendant toute la durée de l’interaction, les autres personnes ne sont pas considérées comme des contacts étroits.

Qu’arrive-t-il si je reçois un diagnostic de COVID-19 pendant ma grossesse?

Veuillez appeler l’unité de travail et d’accouchement de l’hôpital Queen Elizabeth au 902-894-2243 afin d’entrer en contact avec un fournisseur de soins de santé qui vous donnera des directives concernant vos soins prénataux pendant votre période d’isolement et pendant toute la durée de votre grossesse.

Des soutiens sont-ils accessibles pendant mon isolement?

Tout Insulaire qui est actuellement touché par la COVID-19 devrait visiter la page COVID-19 Soutien et services pour accéder aux programmes de financement offerts, au soutien d’urgence pour l’isolement et aux services de soutien en santé mentale.

Si on confirme qu’un membre de mon ménage a la COVID-19 quelques jours après mon propre diagnostic positif, à quel moment ma période d’isolement prend-elle fin?

La période d’isolement pour les cas positifs dure cinq jours ou dix jours pour les personnes qui sont immunodéprimé. Vous pouvez ensuite retourner au travail, à l’école, etc.

Et si j’ai besoin d’une attestation officielle de mes résultats de test de dépistage de la COVID-19?

Si vous avez besoin d’une attestation officielle de vos résultats de test effectué dans une clinique de dépistage ou un établissement de soins de santé, visitez la page Demander un rapport de résultats de test de la COVID-19.

J’ai obtenu des résultats positifs au test de dépistage de la COVID-19 subi dans une clinique de dépistage, ou mon cas est considéré comme étant positif en raison de mon exposition au virus et de mes symptômes. Quelles recommandations dois-je suivre pour le dépistage de la COVID-19 à l’avenir?

Si votre test est positif, vous devez vous auto-isoler. Vous ne devriez pas subir un autre test pendant votre période d’auto-isolement.

Les tests moléculaires rapides effectués dans une clinique de dépistage ne sont pas recommandés pour les personnes qui ont déjà eu un résultat positif au cours des 60 derniers jours ou qui sont considérées comme étant des cas positifs en raison de leur exposition au virus et de leurs symptômes. Certaines personnes continuent d’obtenir des résultats positifs pour plusieurs semaines après leur infection, mais cela ne signifie pas qu’elles sont toujours infectieuses.

Si vous participez à un programme de dépistage par test antigénique rapide :

  • Si vous avez reçu des résultats positifs au test de dépistage de la COVID-19 ou que votre cas est considéré comme étant positif en raison de votre exposition au virus et de vos symptômes ET que vous avez terminé votre période d’auto-isolement ET que vous n’avez pas de symptômes, vous pouvez commencer à participer à un programme de dépistage par test antigénique rapide 60 jours après l’obtention des résultats positifs.
  • Si vous avez obtenu un résultat positif il y a plus de 60 jours, effectuez les tests de dépistage antigéniques rapides comme recommandé et, en cas de résultat positif, faites confirmer les résultats en passant un test moléculaire rapide dans une clinique de dépistage.

Si vous avez obtenu des résultats positifs à un test subi dans une clinique de dépistage de la COVID-19 ou que votre cas est considéré comme étant positif en raison de votre exposition au virus et de vos symptômes au cours des 60 derniers jours, et que vous avez maintenant des symptômes, restez à la maison jusqu’à la disparition ou l’amélioration des symptômes. Il n’est pas recommandé de subir un autre test de dépistage.

Si on vous identifie comme étant un contact étroit dans les 60 jours suivant vos résultats positifs :

  • vous n’avez pas à vous isoler, mais vous devez surveiller l’apparition de symptômes et, si des symptômes se présentent, rester à la maison jusqu’à ce qu’ils aient disparu ou s’améliorent. Il n’est pas recommandé de subir un autre test de dépistage.
  • Si on vous identifie comme contact étroit plus de 60 jours après votre résultat positif au test de dépistage, suivez les recommandations pour les contacts étroits normaux (détails ici).

Qui est considéré comme immunodéprimé?

Voici quelques exemples de personnes immunodéprimées ou immunosupprimées :

  • Traitement pour des tumeurs solides et des hémopathies malignes (y compris les personnes atteintes d’hémopathies malignes lymphoïdes qui sont suivies sans traitement actif);
  • Transplantation d’organe plein et traitement immunosuppresseur;
  • Traitement par récepteurs d’antigènes chimériques (CAR-T) ou greffe de cellules souches hématopoïétiques (dans les deux ans suivant la greffe ou le traitement immunosuppresseur);
  • Immunodéficience primaire modérée ou grave (par exemple, syndrome de DiGeorge, syndrome de Wiskott-Aldrich, hypogammaglobulinémie à expression variable, syndrome de Good, hypergammaglobulinémie IgE);
  • Infection au VIH avancée ou non traitée, et/ou
  • Traitement actif avec des corticostéroïdes à forte dose (c’est-à-dire ≥ 20 mg de prednisone ou équivalent par jour lorsqu’ils sont administrés pendant ≥ 2 semaines), des agents alcoylants, des antimétabolites, des médicaments immunosuppresseurs liés à la transplantation, des agents chimiothérapeutiques anticancéreux classés comme sévèrement immunosuppresseurs, des bloqueurs du facteur de nécrose tumorale (FNT) et d’autres agents biologiques immunosuppresseurs ou immunomodulateurs.

Qu’arrive-t-il si je pense avoir été en contact avec le virus de la COVID-19 au travail?

Si vous avez la COVID-19 et que vous pensez y avoir été exposé dans votre milieu de travail, vous pourriez être admissible à des prestations s’il est déterminé que votre infection est liée à votre travail. Renseignez-vous davantage auprès de la Commission des accidents du travail ici (en anglais seulement).

Si un de mes employés a obtenu un résultat positif au test de la COVID-19, que devrais-je prendre en considération?

Visitez la page Web de Lignes directrices pour les entreprises : employé ayant un diagnostic de COVID-19.

Date de publication : 
le 15 Septembre 2022
Santé et Mieux‑être

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca