Lignes directrices en matière de santé publique durant la phase 1

Au cours des deux prochains mois, les Insulaires verront un assouplissement progressif des mesures de santé publique mises en place pour atténuer les répercussions de la pandémie mondiale de COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard. À mesure que nous progressons dans ce processus en quatre phases, il est important de se rappeler qu’il ne s’agira pas d’un retour à nos vieilles habitudes. Renouveler l’Î.-P.-É. ensemble décrit une progression mesurée vers une nouvelle normalité, tout en restant vigilant face à la pandémie en cours.

Pour les personnes et les communautés, ce sont nos gestes collectifs qui contribueront au succès de ce plan. Les lignes directrices que nous avons appris à bien connaître (maintenir l’éloignement physique, bien se laver les mains, rester chez soi quand on est malade, nettoyer et désinfecter en profondeur les surfaces que l’on touche souvent, etc.) demeureront en place. Tous les services, entreprises et organismes devront modifier leurs activités pour tenir compte de la COVID-19. Ils devront mettre au point des plans opérationnels établissant les dispositions prises pour atténuer les risques.

Il est primordial que tous les Insulaires continuent d’adhérer à ces mesures de santé publique. La pandémie mondiale de COVID-19 continue d’évoluer, tout comme notre réponse à celle-ci, et il incombe à chacun d’entre nous de minimiser l’impact de la COVID-19 et d’assurer la sécurité de nos communautés.

Ensemble, nous pouvons amener un renouveau de manière sécuritaire à l’Île-du-Prince-Édouard.

Pour les particuliers

Orientation en matière de rassemblements personnels intérieurs et extérieurs et d’activités récréatives sans contact

  • Les personnes habitant ensemble peuvent se rassembler à l’intérieur avec au plus cinq (5) personnes additionnelles d’autres ménages.
  • Les personnes habitant ensemble peuvent se rassembler à l’extérieur avec au plus dix (10) personnes additionnelles d’autres ménages.
  • Le maintien de l’éloignement physique de deux mètres (six pieds) est important lors de tout rassemblement avec des personnes qui ne font pas partie de votre ménage.
  • Les rassemblements extérieurs ne sont pas limités à vos propriétés privées (un groupe peut, par exemple, aller marcher sur le Sentier de la Confédération).
  • Vous pouvez ajouter une ou deux personnes qui sont importantes pour vous ou qui pourraient avoir besoin de soutien ou de contacts rapprochés (par exemple, câlin, poignée de main) à ce que vous considérez comme votre unité familiale.

Des groupes peuvent participer à des activités récréatives sans contact, telles que les suivantes :

  • Marche, randonnée pédestre, course,
  • Vélo et moto,
  • Terrains de golf, terrains de pratique et champs de tir,
  • Pêche récréative, y compris la pêche dans les eaux intérieures, la pêche dans les eaux de marée et la cueillette récréative des mollusques.

Les membres de différents ménages ne doivent pas partager de l’équipement à des fins de loisirs (ballons de soccer ou de basket, volants de badminton, balles de tennis, bâtons de hockey, jouets, équipement sportif de plein air, etc.).

Si vous mangez ensemble, ne servez pas de nourriture sous forme de buffet et ne partagez aucun ustensile.

Les marinas et les clubs nautiques sont autorisés à fonctionner, à condition que les gens suivent les consignes publiques, y compris la limite de cinq personnes pour les rassemblements et l’orientation en matière d’éloignement physique. L’installation de quais pour l’exploitation d’une marina est considérée comme un projet de construction en plein air et doit suivre les lignes directrices présentées dans la partie 2.

Lignes directrices concernant les résidences saisonnières pour les résidents de l’Î.-P.É.

  • Les résidents de l’Île-du-Prince-Édouard peuvent ouvrir et utiliser leurs résidences saisonnières. Les terrains de camping ne sont pas inclus dans cette phase.
  • L’orientation générale sur les rassemblements extérieurs et les activités récréatives s’applique toujours.
  • Les non-résidents de l’Î.-P.-É. ne sont pas actuellement autorisés à accéder à leurs résidences saisonnières à l’Île en raison des restrictions de voyage en cours.

Directives pour les entreprises, services et organismes

Les services déjà jugés essentiels sont toujours autorisés à servir directement le public.

Les entreprises, services et organismes qui ont le droit d’ouvrir durant la phase 1 sont ceux qui sont jugés comme étant à faible risque, ayant principalement lieu à l’extérieur et présentant un potentiel élevé pour la recherche des contacts en cas de diagnostic positif de COVID-19.  Plusieurs services de soins de santé prioritaires non urgents et services publics reprendront également leurs activités durant la phase 1.

Si votre entreprise, service ou organisme ne figure pas dans la phase 1, mais ressemble à d’autres exemples de cette première phase, veuillez communiquer avec le Bureau de l’hygiène de l’environnement à l’adresse envhealth@ihis.org pour obtenir des clarifications.

Les entreprises et les organismes ne sont pas obligés de rouvrir au début de la phase qui leur permet de le faire. Ils peuvent choisir de continuer leurs activités de façon virtuelle ou en ligne.La prestation de services peut se poursuivre par téléphone, en ligne, par livraison ou par ramassage, à condition que l’employeur, l’exploitant d’entreprise ou le gestionnaire prenne les mesures préventives suivantes.

Orientation générale pour les entreprises, services et organismes

Les propriétaires et les exploitants de lieux de travail qui sont autorisés à continuer à servir le public doivent s’assurer de mettre les mesures suivantes en place :

  • Prenez toutes les mesures raisonnables pour assurer une interaction minimale des personnes (y compris les employés et les clients) à moins de deux mètres (six pieds) les unes des autres.
  • Prenez toutes les mesures raisonnables pour empêcher les employés qui sont tenus de s’auto-isoler de se présenter au travail.
  • Développez une politique d’exclusion qui veille à ce que les employés symptomatiques soient immédiatement exclus des activités de travail.
  • Mettez au point et suivez un plan opérationnel établissant les dispositions prises pour atténuer les risques de transmission.
  • Veillez à nettoyer et à désinfecter en profondeur les surfaces qui sont souvent touchées.

Des directives supplémentaires visant à aider les propriétaires et les exploitants à satisfaire aux exigences de l’ordonnance de santé publique comprennent :

  • Les masques non médicaux sont recommandés lorsqu’il est impossible de respecter l’éloignement physique. Les masques non médicaux ne doivent pas remplacer l’éloignement physique.
  • L’entrée dans une entreprise, notamment les lignes, devrait être réglementée pour éviter la congestion.
  • Les entreprises sont tenues d’afficher des panneaux extérieurs indiquant les protocoles d’éloignement physique liés à la COVID-19, puis de marquer le sol aux endroits où le service est fourni ou les lignes se forment.
  • Les équipements, instruments et outils qui ne peuvent pas être désinfectés entre les clients ne doivent pas être réutilisés.
  • Encouragez les clients à utiliser une carte de débit ou de crédit lorsqu’ils doivent effectuer un paiement. Limitez le contact en permettant au client d’insérer, de présenter ou de faire glisser sa propre carte.
  • Les employés qui doivent manipuler de l’argent comptant ou des cartes de crédit doivent respecter rigoureusement le lavage des mains. Ils peuvent utiliser un désinfectant à base d’alcool lorsque leurs mains ne sont pas visiblement sales et entre les clients.
  • Les employés doivent laver leurs mains avec de l’eau et du savon lorsque leurs mains sont visiblement sales, avant et après leurs pauses, au début et à la fin de leur quart de travail, et avant de préparer de la nourriture.
  • Limitez l’échange de documents (par exemple, la signature de contrats). Si des documents doivent être échangés, laissez-les sur une surface propre tout en respectant une distance de deux mètres (six pieds). Évitez de partager les stylos et le matériel de bureau. Désinfectez-les après chaque utilisation.
  • Les employés doivent surveiller leurs symptômes et signaler toute préoccupation concernant une exposition potentielle à la COVID-19 ou tout symptôme positif à leur superviseur.
  • Si un membre du personnel développe des symptômes de la COVID-19 au travail, il doit immédiatement se laver les mains, en informer son gestionnaire, éviter tout contact avec les autres employés et partir dès qu'il peut le faire en toute sécurité. Il doit appeler le 8-1-1 pour organiser un test de dépistage.
  • Les employés qui ont des symptômes doivent s’isoler jusqu’à ce qu’ils aient subi un test et que leurs résultats aient été confirmés.
  • Si les résultats du test de dépistage de la COVID-19 sont négatifs mais que l’employé est encore malade ou présente toujours des symptômes, il doit rester en congé de maladie.
  • Si les résultats du test de dépistage de la COVID-19 sont négatifs et que l’employé n’est plus malade ou ne présente plus de symptômes, il peut retourner travailler, à moins qu’il n’ait été avisé autrement par la santé publique, et à condition qu’il n'y ait pas d’autres raisons pour lesquelles il doit s’isoler (par exemple, antécédents de voyage, quelqu’un dans le ménage a eu un test positif pour la COVID-19 ou présente des symptômes et attend de subir un test).
  • Si les résultats du test de dépistage de la COVID-19 sont positifs, l’employé doit se conformer aux directives de santé publique et s’isoler pendant 14 jours.

Mise au point de plans opérationnels

Un modèle est affiché sur la page suivante : COVID-19 operational plan template

  • Tous les services, entreprises et organismes doivent mettre au point un plan opérationnel qui décrit leurs préparatifs face à la COVID-19.
  • Si vous faites partie d’une association, nous vous recommandons de prendre contact avec elle pour obtenir des renseignements et des conseils spécifiques au secteur.  
  • Les plans doivent être élaborés avant la prestation des services, ou dès que possible pour les entreprises, services et organismes déjà en activité.
  • Les plans peuvent être soumis au Bureau de l’hygiène de l’environnement à l’adresse envhealth@ihis.org.
  • Les entreprises et les organismes qui n’ont pas d’association ou qui ont des questions n’ayant pas pu être réglées par leur association peuvent faire parvenir leurs questions à envhealth@ihis.org.

Inspection et application

  • Le Bureau de l’hygiène de l’environnement effectuera des inspections au hasard et à partir de plaintes reçues à tout moment après le 1er mai.
  • Ceux qui ne respectent pas les critères ci-dessus seront soumis à une approche progressive d’avertissements, d’amendes et de fermetures, en fonction de la situation.
Date de publication : 
le 11 Mai 2020
Santé et Mieux‑être

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca