Lignes directrices pour les salons funéraires

Pour aider à briser la chaîne de transmission de la COVID-19 à l’Î.-P.-É., des mesures des Fêtes « post-coupe-circuit » actualisées sont en vigueur du 6 au 25 janvier 2021.

Ces MESURES « COUPE-CIRCUIT » ont des répercussions sur les entreprises et sur les rassemblements et sont différentes des restrictions que les Insulaires devaient suivre durant la phase de nouvelle normalité.

Les restrictions de la phase de mesures « coupe-circuit » ont préséance sur toutes les autres lignes directrices de santé publique propres aux différents secteurs. Les MESURES « COUPE-CIRCUIT » pourraient avoir une incidence sur les recommandations et les directives du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard concernant la COVID-19.

Des mesures de santé publique (par exemple, l’éloignement physique) ont été mises en place pour endiguer la propagation de la COVID-19 et pour atténuer les répercussions de la maladie sur le système de santé et la société. Ces mesures visent les funérailles et les enterrements de même que les activités des cimetières et des crématoriums, et ce, que le décès soit lié à la COVID-19 ou non.

Peu importe la cause du décès, les fournisseurs de services funéraires devraient envisager l’utilisation de technologies virtuelles (par exemple, le téléphone, les vidéoconférences et les enregistrements vidéo) au lieu des services et des rassemblements en personne. Ces technologies favorisent une plus grande participation et une meilleure inclusion et sont utilisées dans ce contexte dans de nombreuses régions au pays.

Éloignement physique

Les mesures d’éloignement physique sont des précautions prises pour réduire au minimum les contacts étroits avec d’autres personnes dans la communauté. Cela comprend la quarantaine et l’auto-isolement, l’évitement de pratiques courantes pour se saluer comme les étreintes et les poignées de mains, l’évitement des foules, l’annulation de rassemblements publics ou de masse et la mise en place de mesures ou la fermeture de lieux de travail.

Il existe de nombreuses pratiques que les directeurs de salons funéraires peuvent appliquer pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19 et assurer la santé et la sécurité du personnel, des familles et des visiteurs.  

Au salon funéraire :

  1. Limitez le nombre de membres de la famille qui prennent les arrangements à un maximum de 20 personnes;
  2. Abstenez-vous d'accueillir les visites publiques et réceptions;
  3. Pour les visites privées,
    1. la famille immédiate peut recevoir un maximum de 20 personnes à la fois, sur invitation seulement, selon les conditions suivantes :
      1. des mesures seront en place afin de maintenir l'éloignement physique et d'empêcher les membres de la famille immédiate de se mêler aux visiteurs et
      2. il n'y aura pas plus de 50 personnes au total au cours de la période de visite (y compris les membres de la famille immédiate et ceux d'autres ménages),
      3. il y aura un membre du personnel du salon funéraire sur les lieux pour assurer le respect des protocoles pendant la visite et
      4. toutes les autres mesures à cet égard ainsi que les mesures liées aux rassemblements organisés seront suivis.
    2. Les personnes considérées comme membres de la famille immédiate sont à la discrétion de la famille et en fonction de la capacité du salon funéraire, mais il est fortement recommandé de respecter le maximum de 10 personnes.
    3. Les visites devraient être organisées à l'avance afin de réduire au minimum le mélange des personnes.
    4. Après la visite privée ne dépassant pas 50 personnes au total, il est possible d'organiser des visites individuelles de la personne défunte, sans que la famille immédiate ou autres personnes soient présentes, jusqu'à 20 personnes à la fois, pour les personnes qui n’ont pu se joindre au groupe de 50 pour la visite;
  4. Envisagez l’utilisation de solutions de remplacement pour la signature en personne du livre de visite et la collecte de dons et de commémorations, comme des mécanismes en ligne pour offrir des condoléances ou des commémorations/dons; lorsque c'est possible, évitez de partager des articles entre participants; au besoin, assurez-vous de ce qui suit :
    1. qu’il y ait des endroits pour se laver les mains et des désinfectants à base d'alcool à portée de la main,
    2. que des affiches soient installées pour rappeler aux gens de se laver les mains ou de les désinfecter avant de toucher une surface commune, et de maintenir une distance de deux mètres des personnes des autres ménages,
    3. que toutes les surfaces souvent touchées soient nettoyées et désinfectées régulièrement;
    4. le cas échéant, assurez que toute congestion soit minimisée.
  5. Les funérailles et/ou les services commémoratifs peuvent avoir lieu. Les rassemblements organisés d'un maximum de 50 personnes sont permis à l'intérieur ou à l'extérieur à condition que les entreprises, les services ou les organisations suivent les lignes directrices sur les rassemblements organisés et qu'un plan opérationnel décrivant les mesures qui seront prises pour atténuer la transmission de la COVID-19 soit en place et respectés. Pour accueillir plus de 50 personnes, il faut préparer un plan opérationnel et le faire approuver par le Bureau du médecin hygiéniste en chef. Les groupes (ou cohortes) d'un maximum de 50 personnes doivent être séparés et il faut assurer l'éloignement physique de 6 pieds entre les personnes de différents ménages ou de différentes tables/aires de places assises, tel qu'indiqué dans les lignes directrices sur les rassemblements. Si vous avez l'intention d'accueillir plus d'un groupe de 50 personnes, veuillez consulter les lignes directrices sur les rassemblements multiples.
  6. Les personnes ayant reçu une exemption d'auto-isolement pour pouvoir assister à une veillée, à des funérailles ou à un enterrement doivent se tenir à une distance de six pieds ou deux mètres des autres et porter un masque non médical. On s'attend aussi qu'elles pratiquent l'hygiène des mains et l’étiquette de la toux, surveillent leurs symptômes de la COVID-19, restent en isolement si elles présentent des symptômes et suivent les directives générales de santé publique tel qu'indiqué ci-dessous. Cette exemption ne s'applique pas aux personnes symptomatiques.
  7. Aménagez votre espace de façon à permettre un éloignement physique approprié d'au moins deux mètres ou six pieds entre toutes les personnes en tout temps; le nombre pour un espace donné devrait se limiter à ceux pouvant être accommodés par l'éloignement physique.
  8. Les masques sont obligatoires dans tous les espaces intérieurs publics de l'Île-du-Prince-Édouard, y compris les salons funéraires. Certaines exemptions s'appliquent.
  9. Ne permettez pas les poignées de mains, les étreintes, etc.
  10. Encouragez le lavage des mains en mettant à la disposition des participants du désinfectant pour les mains à base d’alcool (contenant au moins 60 % d’alcool) ou en permettant l’accès à des salles de toilettes où il y a toujours assez de savon liquide et de serviettes en papier.
  11. Ayez des mouchoirs supplémentaires à portée de main et une poubelle sans contact pour les  jeter.
  12. Nettoyez et désinfectez à fond les surfaces souvent touchées comme les poignées de porte, les tables, les salles de bains et autres surfaces.
  13. En arrivant, chaque personne sera interrogée à savoir si elle présente des symptômes de la COVID-19 ou si elle doit s'isoler (ou si elle est exemptée pour la visite/le service).  

Lors de l’enterrement et au cimetière :

  1. Les rassemblements organisés d'un maximum de 50 personnes sont permis à l'intérieur ou à l'extérieur tant que les entreprises, les services ou les organisations respectent les lignes directrices pour les rassemblements organisés et qu'un plan opérationnel décrivant les mesures qui seront prises pour atténuer la transmission de la COVID-19 est en place et respecté.
  2. Pour accueillir plus de 50 personnes, il faut préparer un plan opérationnel et le faire approuver par le Bureau du médecin hygiéniste en chef. Les groupes (ou cohortes) d'un maximum de 50 personnes doivent être séparés et il faut assurer l'éloignement physique de 6 pieds entre les personnes de différents ménages ou de différentes tables/aires de places assises, comme qu'indiqué dans les lignes directrices sur les rassemblements. Si vous avez l'intention d'accueillir plus d'un groupe de 50 personnes, veuillez consulter les lignes directrices pour les rassemblements multiples.
  3. Ne permettez pas les poignées de mains, les étreintes, etc.
  4. Pratiquez l’éloignement physique de deux mètres ou six pieds entre les personnes et/ou les ménages.

*À la discrétion des exploitants de cimetières, d'autres personnes dans des véhicules pourraient être permises au cimetière, à condition qu'elles ne sortent pas de leur véhicule ou se rassemblent puisque cela pourrait entraîner le dépassement de la limite des rassemblements extérieurs.

Veuillez prendre note que ces lignes directrices pourraient être modifiées.

Prévention et contrôle des infections

Manipulation d’un défunt qui est décédé de la COVID-19

Il faut aviser tous ceux qui manipuleront la dépouille du statut de santé présumé ou confirmé de la personne à son décès. Les personnes décédées qui avaient la COVID-19 peuvent être inhumées ou incinérées.

Transfert d’une dépouille

  • Prenez les précautions normales.
  • Mettez l’équipement de protection individuelle (ÉPI) additionnel s’il y a un risque d’exposition aux liquides corporels.
  • Désinfectez l’extérieur du sac avant le transport.
  • Portez des gants en nitrile jetables lorsque vous manipulez le sac mortuaire.
  • Lorsque vous accédez au corps dans le sac mortuaire, les cavités orales et nasales devraient être recouvertes ou remplies pour qu’il n’y ait plus d’évacuation du contenu des poumons. Un masque non médical ou un morceau de coton peut être placé pour recouvrir les cavités orales et nasales afin d’éviter les risques que le virus s’échappe des poumons.

Préparation / Embaumement

  • Peut être effectué.
  • Lors de l’embaumement, prenez les précautions normales habituelles de prévention et de contrôle des infections pour la préparation d’un défunt ayant une maladie transmissible.
  • Mettez l’équipement de protection individuelle (ÉPI) additionnel s’il y a un risque d’exposition aux liquides corporels.
  • Les actions qui génèrent des aérosols ou des éclaboussures doivent être évitées sauf si elles sont essentielles.
  • Portez des protections respiratoires appropriées si les procédures génèrent des aérosols ou si c’est nécessaire en raison de l’exposition à des produits chimiques.
  • Le retrait des fluides du défunt pendant le processus d’embaumement peut créer un risque additionnel d’éclaboussures. Tout doit être fait afin de réduire les éclaboussures qui découlent du lavage du défunt ou de l’aspiration des cavités.
  • Les procédures qui génèrent des aérosols devraient être évitées en tout temps durant le processus d’embaumement. Il faut porter un respirateur N95, une protection pour le visage ou les yeux et une blouse imperméable jetable si une procédure générant des aérosols a lieu.
  • Portez des gants épais par-dessus les gants de nitrile s’il y a un risque de coupes, de perforation ou d’autres blessures qui pourraient percer la peau.
  • Le nettoyage devrait être fait conformément aux recommandations du fabricant.
  • Suivez les instructions du fabricant pour tous les produits de nettoyage et de désinfection (par exemple, concentration, méthode d’application et temps de contact). Si les mains sont visiblement sales, utilisez toujours d’abord de l’eau et du savon.

ÉPI : Blouse jetable imperméable, écran facial ou lunettes, gants et masque facial.

Défunt qui avait la COVID-19 : Contacts avec la famille

  • La transmission se produit principalement de personne à personne par l’intermédiaire de gouttelettes respiratoires (par exemple, toux, éternuements). La transmission peut aussi se produire par contact avec des surfaces contaminées.
  • Il ne faudrait pas toucher le corps d’une personne qui est décédée de la COVID-19.
  • Les personnes âgées et celles ayant des troubles médicaux sous-jacents doivent redoubler de prudence lorsqu’elles sont en présence d’une personne qui est décédée de la COVID-19.
  • Après la préparation de la dépouille, il pourrait y avoir moins de risques de propagation du virus si l’on touche les mains ou si on étreint le défunt.
  • Il faut éviter les baisers, le lavage du mort et l’enveloppement dans un linceul.
  • Lavez-vous toujours les mains après avoir touché une personne décédée de la COVID-19.

~Veuillez prendre note que ces lignes directrices pourraient être modifiées.

Références

Centre pour le contrôle et la prévention des maladies. COVID-19 and Funerals [En ligne]. Centre pour le contrôle et la prévention des maladies. 12 mars 2020. (link is external) Consulté le 16 mars 2020]

Agence de la santé publique du Canada. Lignes directrices provisoires : Services de soins funéraires et manipulation des dépouilles durant la pandémie de la maladie à coronavirus (COVID-19). Le 13 avril 2020.  [Consulté le14 avril 2020]

 

Date de publication : 
le 12 Janvier 2021
Santé et Mieux‑être

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca