Lignes directrices pour les services religieux

Mesures de base que doivent respecter toutes les organisations offrant des services religieux :

  • Élaborez un plan opérationnel afin d’expliquer comment le risque de transmission de la maladie sera atténué; si une organisation est responsable de plusieurs sites, tous les aspects uniques pertinents devront être abordés.
  • Prenez toutes les mesures raisonnables pour assurer qu’il n’y ait qu’une interaction minimale entre les gens (y compris employés et clients) et que la distance de deux mètres soit respectée entre chaque personne.
  • Prenez toutes les mesures raisonnables pour empêcher les employés et/ou les participants qui doivent s’auto-isoler d’entrer dans les lieux de culte.
  • Développez et appliquez une politique d’exclusion afin que les employés et/ou les participants symptomatiques soient immédiatement exclus des activités.
  • Veillez à nettoyer et à désinfecter en profondeur les aires et les surfaces communes.
  • Assurez qu’il y a des postes de lavage des mains ou des produits désinfectants pour les mains.
  • Appuyez la participation à partir de la maison lorsque c’est possible (ex. : utilisation de technologie virtuelle et de téléconférence).
  • Prenez des précautions supplémentaires si vous faites partie des groupes à risque comme les personnes qui sont âgées de 65 ans ou plus ainsi que celles qui sont immunodéficientes ou qui ont un trouble médical sous-jacent.

S’il s’agit de rassemblements religieux en personne :

  • Suivez les lignes directrices pour les rassemblements.
  • Si vous envisagez de tenir plus d’un rassemblement à la fois dans une installation (intérieure ou extérieure) ou d’accueillir plus de 50 personnes dans le cadre d’un rassemblement, consultez les lignes directrices pour les rassemblements multiples.
  • Avisez les gens qui sont en auto-isolement ou qui ont des symptômes de la COVID-19 de rester à la maison.
  • Mettez en œuvre des mesures afin de réduire le contact physique; il faut pratiquer l’éloignement physique en tout temps entre les personnes de différents ménages.
    • Évitez les poignées de mains et les étreintes.
    • Organisez ou marquez les sièges pour assurer l’éloignement social (ex. : il se peut qu’on ne puisse utiliser tous les bancs).
  • Utilisez des entrées/sorties distinctes et/ou assurez-vous que les gens n’arrivent pas tous en même temps, puis utilisez des indices visuels comme des marquages au sol pour encourager la séparation physique de deux mètres (six pieds) dans les couloirs et les entrées/sorties.
  • Différentes personnes ne devraient pas toucher le même objet, comme des pinces, le calice, les fonts ou le récipient pour la quête.
  • Dans la mesure du possible, évitez de distribuer aux participants des articles à partager. Si vous utilisez des articles qui ne peuvent pas être facilement nettoyés et désinfectés, placez-les dans un récipient séparé (avec une étiquette indiquant la date d’utilisation) pendant au moins 24 heures avant de les réutiliser.
  • Toute personne qui se trouvera à moins de six pieds d’une personne qui ne fait pas partie de son ménage devrait porter un masque non médical, et se laver les mains avant de mettre le masque ainsi qu’avant et après de l’avoir enlevé.
  • Il faut réduire au minimum les cris d’encouragement, les sifflements, le chant et toute autre forme de forte vocalisation non essentielle lorsque les gens sont près l’un de l’autre. Si l’on pense que ce type d’activité est important pour le rassemblement ou inévitable (par exemple les cris d’encouragement lors d’un événement sportif), il est recommandé d’augmenter l’éloignement physique entre les membres de différents ménages à 3,5 m (12 pi). Si ce n’est pas possible, l’éloignement physique de 2 m (6 pi) devrait être maintenu et le port du masque est fortement recommandé.
  • Les mêmes règles d’éloignement s’appliquent pour le chant lors de rassemblements à la maison.  
  • Évitez de partager des microphones afin de prévenir le passage des microphones ou l’utilisation subséquente des microphones entre personnes (puisque ceux-ci sont souvent tenus très près de la bouche des gens). Toutefois, dépendamment du microphone et du temps de séchage du désinfectant, il pourrait être possible de l’assainir entre les utilisations. Il faudrait se référer :
    • au manuel du microphone pour déterminer s’il peut être désinfecté sans endommager l’équipement (cela dépend du microphone/de sa surface); et
    • aux directives concernant le temps de séchage du désinfectant.
  • Les activités connexes comme les programmes d’éducation, les réunions, les repas, etc. ne sont pas couvertes par ces lignes directrices. Veuillez consulter les lignes directrices pour ces activités en particulier.
  • Les coordonnées d’au moins une personne par ménage et le nombre de personnes présentes par ménage doivent être consignés au quotidien. Pour ce faire, un responsable peut soit prendre les présences sur les lieux, soit les prendre de façon électronique puis confirmer les présences sur les lieux. Le registre doit comprendre le nom et le numéro de téléphone des personnes concernées et être conservé dans un lieu sûr pendant un mois pour faciliter la recherche des contacts au cas où d’autres cas se manifesteraient. Un processus interne devrait permettre d’aller chercher ces données rapidement au besoin, même la fin de semaine. Tout registre doit être détruit selon une méthode sécuritaire après le délai d’un mois afin de protéger la confidentialité de l’information des participants. Dans le cas de documents papier, une destruction sécuritaire implique à tout le moins le déchiquetage transversal.
  • Là où il y a des toilettes :
    • Assurez-vous qu’il y ait des postes de lavage des mains ou des produits de désinfection des mains et qu’ils soient réapprovisionnés au besoin;
    • Veillez à nettoyer et à désinfecter les lieux fréquemment; et
    • Envisagez de limiter le nombre de cabines et d’urinoirs disponibles pour éviter qu’il y ait trop de personnes en même temps dans les toilettes.
  • Imprimez et posez des affiches indiquant les politiques et les procédures, par exemple :
    • Attentes concernant l’éloignement physique
    • Hygiène des mains
    • Étiquette respiratoire (comment tousser et éternuer)
    • Attentes et pratiques en matière de nettoyage et de désinfection
  • Imprimez et posez des affiches pour avertir les gens qu’ils ne doivent pas se présenter s’ils ont des symptômes de la COVID-19 (fièvre, frissons, toux, essoufflement, mal de gorge, congestion ou écoulement nasal, faiblesse, perte marquée du sens du goût et de l’odorat).

Services religieux en voiture

  • Les lignes directrices ci-dessus doivent être respectées.
  • La limite pour ce qui est des rassemblements organisés ne s’appliquera pas aux personnes dans les voitures. Si les organisateurs doivent se réunir à l’extérieur afin d’offrir les services, la limite concernant les rassemblements organisés s’appliquera.
  • Seules les personnes du même ménage peuvent se trouver dans une même voiture.
  • Les véhicules doivent être à deux mètres les uns des autres.
  • Les personnes sont encouragées à rester dans leurs véhicules dans la mesure du possible.
  • Les gens qui sortiront de leur véhicule devront rester un minimum de deux mètres des autres personnes en tout temps.
Date de publication : 
le 7 Décembre 2020
Santé et Mieux‑être

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca