Visites dans les établissements de soins de longue durée et de soins communautaires et lignes directrices connexes concernant la COVID-19

‏Face à la pandémie de COVID-19 déclarée le 11 mars 2020, des restrictions ont été imposées dans tous les établissements de soins de longue durée et de soins communautaires de l’Île-du-Prince-Édouard afin de protéger les résidents et le personnel. La couverture vaccinale continue d’augmenter dans les milieux communautaires et les établissements indiquent des taux élevés de vaccination des résidents. Les lignes directrices sont en cours de révision pour être assouplies davantage en suivant une approche progressive et contrôlée.

Directive sur les visites dans les établissements de soins de longue durée :

Disponible en ligne : https://www.princeedwardisland.ca/fr/publication/cpho-directive-on-visit...

Rappelons que la directive sur les visites dans les établissements de soins de longue durée est harmonisée aux restrictions dans les milieux de soins communautaires. Toutefois, le personnel des milieux de soins communautaires, les partenaires de soins et les visiteurs désignés n’ont pas besoin de masques médicaux : les masques non médicaux sont acceptables.

  • ‏Les visites dans les établissements de soins communautaires et de soins de longue durée seront autorisées si les taux de vaccination des résidents sont maintenus à un niveau égal ou supérieur à 85 %.
  • ‏Les établissements sont tenus de surveiller les taux de vaccination des résidents et de s’assurer qu’ils respectent le pourcentage cible.
  • Si les taux ne sont pas maintenus à 85 % ou plus, les lignes directrices précédentes en matière de visites (15 mars 2021) doivent être suivies.
    • ‏Les visiteurs désignés doivent rendre visite aux résidents dans les aires désignées.
    • ‏Les résidents peuvent seulement quitter l’établissement en compagnie des partenaires de soins.
    • Les résidents ne peuvent sortir du véhicule qu’en compagnie des partenaires de soins.
    • Les résidents ne peuvent pas fréquenter des lieux publics sauf pour y effectuer des services essentiels (p. ex. aller à la banque).

Partenaires de soins :

•    ‏Chaque résident peut désigner jusqu’à trois (3) partenaires de soins pour qui les droits de visite et l’accès seront élargis. Les partenaires de soins peuvent contribuer à l’alimentation, à la mobilité, à l’hygiène personnelle, à la stimulation cognitive, à la communication, à des rapports enrichissants, à la continuité relationnelle et à l’appui général du résident.
•    ‏Les partenaires de soins peuvent visiter le résident à n’importe quel moment, dans la mesure où la visite n’a pas d’effets indésirables sur les soins d’un autre résident.
•    Les partenaires de soins doivent suivre tous les protocoles de prévention des infections en place et pratiquer l’éloignement physique avec les autres résidents et le personnel. Ils doivent aussi porter un masque non médical en tout temps à l’intérieur de l’établissement ainsi qu’à l’extérieur lorsque l’éloignement physique n’est pas possible (par exemple, lors d’une promenade sur la propriété).

Visiteurs désignés :

  • Les visiteurs désignés sont des personnes qui rendent visite à un résident pour des motifs d’ordre social ou de soutien. Ils sont généralement des proches ou des amis. 
  • Un résident peut désigner 10 visiteurs.
  • ‏Les visiteurs sont permis à l’intérieur comme à l’extérieur. L’éloignement physique n’est pas requis entre le visiteur désigné et le résident.

Lignes directrices générales sur les visites applicables aux partenaires de soins et aux visiteurs désignés

  • L’établissement de soins peut désigner des aires de visite au besoin.
  • Les visites peuvent avoir lieu dans la chambre du résident ou dans une autre aire désignée.
    • Les visiteurs doivent se tenir à au moins deux mètres (six pieds) des autres résidents et du personnel pendant la visite.
  • Les visiteurs et les partenaires de soins peuvent rendre visite ensemble.
  • Les visiteurs et les partenaires de soins doivent se sentir bien et ne doivent démontrer aucun signe de maladie. Le personnel procédera au dépistage des symptômes de la COVID-19 avant de permettre aux visiteurs et aux partenaires de soins de pénétrer dans l’établissement.
  • ‏Les personnes symptomatiques pourront seulement rendre visite lorsqu’elles auront retrouvé une bonne santé.
  • ‏Les visiteurs et les partenaires de soins doivent pratiquer l’hygiène des mains à l’entrée et à la sortie de l’établissement et lorsque requis. Ils doivent également suivre toute mesure de prévention des infections en vigueur.
  • Sauf dans des circonstances exceptionnelles, les visites auront lieu durant les heures de visite de l’établissement.
  • Il faut porter en tout temps un masque médical dans les établissements de soins de longue durée ou un masque non médical dans les établissements de soins communautaires lorsqu’on visite le résident à l’intérieur.
  • Lorsque la visite a lieu à l’extérieur, les visiteurs doivent continuer de porter leur masque sauf si l’éloignement physique de 2 mètres (6 pieds) est maintenu entre le résident et le partenaire de soins et/ou le visiteur désigné.
  • Les partenaires de soins et les visiteurs désignés entièrement vaccinés ne sont pas tenus de porter le masque lorsqu’ils visitent un résident à l’extérieur ou en dehors de la propriété de l’établissement. Il n’est pas nécessaire de maintenir l’éloignement physique entre le résident et le visiteur.
  • Un registre des visiteurs devrait être tenu (date et heure des visites, noms complets et numéros de téléphone) et mis à la disposition de la Santé publique s’il y a lieu. Ces informations devraient être conservées dans un lieu sûr pendant un mois afin de permettre la recherche des contacts s’il y a une éclosion, puis détruites selon une méthode sécuritaire afin de protéger leur confidentialité. Pour les dossiers papier, la destruction sécurisée signifie, au minimum, un déchiquetage transversal.

Sorties en voiture

  • Les partenaires de soins et/ou les visiteurs désignés peuvent faire une sortie en voiture avec un résident pendant une période prédéterminée.
  • Le partenaire de soins ou le visiteur désigné doit porter un masque médical ou non médical conformément aux lignes directrices de l’établissement lorsqu’ils se trouvent avec le résident dans le véhicule.
  • Les partenaires de soins et les visiteurs désignés entièrement vaccinés ne sont pas tenus de porter le masque lorsqu’ils visitent un résident entièrement vacciné à l’extérieur ou en dehors de la propriété de l’établissement. Il n’est pas nécessaire de maintenir l’éloignement physique entre le résident et le visiteur.
  • Lors d’une sortie en voiture, le résident peut descendre du véhicule et être en contact avec d’autres visiteurs désignés ou partenaires de soins, mais pas être en contact avec d’autres personnes ou sortir du véhicule dans des lieux publics comme des restaurants et des lieux publics achalandés où le port du masque et l’éloignement physique ne sont pas respectés rigoureusement.
  • ‏Il faut pratiquer l’hygiène des mains, et les surfaces touchées du véhicule doivent être propres.
  • ‏Les résidents qui conduisent leur propre véhicule peuvent faire une sortie autonome en suivant les critères des sorties en voiture.
  • Les résidents qui possèdent une propriété (par exemple, un chalet) peuvent se rendre à ces résidences pendant une période prédéterminée de manière indépendante ou avec leurs partenaires de soins ou leurs visiteurs désignés.
  • Un résident peut passer la nuit chez un partenaire de soins ou un visiteur désigné dans la mesure où tous les protocoles de prévention des infections sont respectés.

Accès aux services communautaires

  • Les résidents (vaccinés et non vaccinés) peuvent quitter la propriété pour mener leurs affaires et avoir recours à des services communautaires, par exemple, aller chez la coiffeuse.
  • ‏Il faut passer en revue les mesures de santé publique en place avec le résident avant sa sortie :
    • l’hygiène des mains,
    • le ‏port d’un masque non médical
    • ‏l’éloignement physique
    • ‏rester chez soi lorsqu’on ne se sent pas bien
  • ‏Il est fortement découragé de fréquenter des lieux qui augmentent le risque d’exposition et de maladie subséquente (restaurants, espaces publics bondés, etc.).

Fréquentation de l’église de la communauté

  • Les résidents peuvent aller aux services religieux en milieu communautaire.
  • Il faut maintenir l’éloignement physique des autres, respecter l’hygiène des mains et suivre toutes les autres mesures de santé publique en tout temps.
  • Les résidents peuvent assister au service religieux de manière indépendante ou en compagnie de leur partenaire de soins ou de visiteurs désignés.
  • Les résidents et ceux qui accompagnent le résident doivent respecter les exigences en matière de port de masque selon l’établissement (soins communautaires ou soins de longue durée).
  • Les lignes directrices sur les sorties en voiture doivent être respectées avant et après le service religieux.

Services religieux en établissement

  • Suivez les lignes directrices applicables aux services religieux telles qu’elles se trouvent en ligne
  • Suivez les lignes directrices sur le divertissement pour les établissements de soins de longue durée et de soins communautaires

Points essentiels

•    Les membres du clergé et l’organiste (le cas échéant) doivent maintenir l’éloignement physique avec les résidents.
•    Les masques doivent être portés durant tout le service religieux par toutes les personnes présentes sauf la population de résidents.
•    Un journal des visiteurs sera tenu.

Cohortes de résidents

  • Les cohortes de résidents permettent la participation active des résidents et les interactions entre eux tout en veillant à reconnaître rapidement les contacts étroits chez les résidents si un cas positif de COVID-19 survenait au foyer.
  • Les cohortes de résidents peuvent augmenter à 8 à 10 résidents par cohorte.
  • Les cohortes doivent toujours être les mêmes et les modifications doivent être notées aux fins de recherche des contacts.
  • Les membres d’une cohorte n’ont pas besoin de maintenir l’éloignement physique les uns des autres.

Autres considérations

  • Les résidents qui ont la capacité physique d’aller prendre une marche ou de faire une promenade à vélo de manière indépendante peuvent reprendre leurs activités.
  • Ils ne peuvent pas avoir de contacts avec les autres ou entrer dans des lieux publics comme des restaurants et des aires publiques bondées où l’éloignement physique et le port du masque ne sont pas maintenus en tout temps.

Protection des résidents non vaccinés

  • Les visites bonifiées et l’assouplissement des restrictions dépendent du maintien d’un taux de vaccination de 85 % des résidents pour fournir une immunité collective dans le foyer ou l’environnement de l’établissement.
  • Accès continu et en temps opportun au vaccin contre la COVID-19 pour le personnel et les résidents.
  • Dépistage continu de la maladie et des facteurs de risques pour tous les visiteurs et le personnel qui entrent dans l’établissement.
  • Utilisation continue de masques par le personnel et les visiteurs.
  • Respect continu des protocoles de prévention et de contrôle des infections et des mesures de santé publique.
  • Suivi de l’épidémiologie locale et des variants préoccupants de COVID-19.
Date de publication : 
le 30 Juillet 2021
Santé et Mieux‑être

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca