Soins de longue durée : assouplissement des restrictions de visites

Des mesures de contrôle sont en place pour permettre certaines visites. Voici les consignes à suivre :

Partenaire de soins

  • Les résidents d'établissements publics et privés de soins de longue durée peuvent maintenant désigner trois partenaires de soins. Un partenaire de soins peut visiter le résident dans sa chambre à n’importe quel moment pendant les heures de visite habituelles, dans la mesure où la visite n’a pas d’effets indésirables sur les soins d’un autre résident. 
  • Le partenaire de soins peut appuyer le résident de plusieurs façons :
    • Soins de base
    • Socialisation
    • Alimentation
    • Mobilité
    • Bien-être
    • Compagnie
  • Le partenaire de soins suivra une séance d’orientation donnée par le personnel de l'établissement avant de commencer ses visites. 
  • Une personne peut uniquement être désignée comme partenaire de soins à un (1) établissement de soins de longue durée ou foyer de soins.
  • Si l'un des partenaires de soins ou des visiteurs ont voyagé à l’extérieur de l’Île-du-Prince-Édouard, , du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve-et-Labrador ou de la Nouvelle-Écosse (les provinces de l’Atlantique) au cours des 14 derniers jours et est exempté de l’obligation de s’isoler (p. ex. les personnes autorisées à rendre visite à un membre de la famille mourant), il doit porter un équipement de protection individuelle (ÉPI) complet, par exemple : jaquette, gants et masque lors des visites.
  • S’il est jugé approprié par le personnel médical à la suite d’une évaluation des risques, un partenaire de soins ou un visiteur qui voyage à l’extérieur des provinces de l’Atlantique pourrait être tenu de subir un test de dépistage de la COVID-19 avant de visiter le résident. Il s’agit d’une circonstance exceptionnelle qui nécessite l’approbation du Bureau du médecin hygiéniste en chef.
  • Les visites sont réservées aux partenaires de soins et aux visiteurs. Les partenaires de soins et les visiteurs peuvent être accompagnés d’enfants mineurs lors des visites si les partenaires de soins ou les visiteurs exercent une responsabilité à l’égard des enfants mineurs durant la visite.
  • Un résident peut quitter l'établissement dans un véhicule avec un partenaire de soins pour une courte durée (une heure) tel que l'indiquera le partenaire de soins au personnel de l'établissement, et le résident peut sortir du véhicule accompagné du partenaire de soins, à condition que son exposition aux autres soit limitée, comme dans un parc ou dans une maison privée, par exemple. Le partenaire de soins doit porter un masque médical dans le véhicule et être la seule personne dans le véhicule avec le résident.
  • Les résidents des établissements de soins de longue durée peuvent sortir pour faire une promenade en voiture avec leur partenaire de soins. Ils doivent toutefois obtenir un laissez-passer de leur fournisseur de soins primaires et de l’administrateur de l’établissement pour quitter les lieux.
  • Les résidents peuvent passer une nuitée accompagnés d'un partenaire de soins, à condition qu’ils portent un masque et que les autres mesures de contrôle des infections soient respectées. Les laissez-passer doivent être approuvés par le fournisseur de soins primaires et l'administrateur de l'établissement de soins de longue durée. 

Autres visiteurs

Les personnes autres que les partenaires de soins peuvent aussi rendre visite en suivant les consignes suivantes :

  • Les résidents n’ont plus besoin de désigner des visiteurs. Il n'y a plus de limite quant au nombre de visiteurs permis à l'intérieur et à l'extérieur en même temps.
  • Tous les visiteurs et les résidents doivent pratiquer l’éloignement physique, c’est-à-dire garder une distance physique de deux mètres (six pieds).
  • Les visiteurs doivent porter un masque médical lors des visites à l’intérieur. S’il est impossible de pratiquer l’éloignement physique lors d’une visite à l’extérieur, un masque non médical doit être porté. 
  • Chaque visiteur devra se soumettre à un dépistage à son arrivée. Toute personne présentant des symptômes devra remettre sa visite. 
  • Des membres du personnel ou des bénévoles désignés doivent accompagner les visiteurs directement à l’aire de visite et les aider à bien mettre en place ou ôter leur masque, le cas échéant. 
  • Tous les visiteurs doivent pratiquer une bonne hygiène des mains avant et après la visite. 

Visites de routine

  • Les visites extérieures auront lieu dans des espaces désignés.
  • Les visites sont permises à l’intérieur. 
  • Il n'y a pas de limite quant au nombre de visiteurs par résident permis à l'intérieur et à l'extérieur en même temps.
  • Les visiteurs peuvent rendre visite ensemble ou séparément.
  • Les visites ne dureront pas plus de 60 minutes afin de permettre à tous les résidents de l’établissement en question de recevoir des visiteurs.
  • Les visites auront lieu à des heures précises pour permettre au personnel d’appuyer le processus.
  • Les espaces seront nettoyés à fond entre les visites.

Visites en fin de vie

  • Ces visites auront lieu au chevet des résidents, dans leur chambre.
  • Il n'y a aucune limite quant au nombre de visiteurs permis au chevet du lit.

Consignes additionnelles

  • Les résidents doivent rester sur le terrain de leur établissement à moins d’avoir un laissez-passer.
  • Les résidents doivent pratiquer l’éloignement physique dans les espaces désignés et sur le terrain de l’établissement. 
  • Un registre quotidien contenant les noms complets et les coordonnées de tous les visiteurs, y compris les partenaires de soins ou les contacts établis par un résident dans toute circonstance exceptionnelle de la vie approuvée par un établissement, doit être créé pour chaque résident. Ces dossiers, qui comprennent les noms complets et les numéros de téléphone, doivent être conservés par un établissement pendant un mois après le jour de leur création pour faciliter la recherche des contacts en cas de situation d’infection à la COVID-19. Un processus interne devrait permettre d’aller chercher ces données rapidement au besoin, même la fin de semaine. Tout registre doit être conservé dans un endroit sûr pendant un mois, puis détruit selon une méthode sécuritaire afin de protéger la confidentialité de l’information des visiteurs. Dans le cas de documents papier, une destruction sécuritaire implique à tout le moins le déchiquetage transversal.
     
Date de publication : 
le 1 Septembre 2020
Santé Î.-P.-É.

Renseignements généraux

Santé Î.-P.-É​.
16, rue Garfield
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Vie privée et santé

Information aux médias
Téléphone : 902-368-6135

Conseil d’administration de Santé Î.-P.-É.

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo