Travailleurs de la santé : Foire aux questions sur la COVID-19

La présente Foire aux questions a été élaborée par l’équipe mixte d’intervention de la COVID-19 et les ressources humaines de Santé Î.-P.-É. dans le but de renseigner le personnel et les médecins de Santé Î.-P.-É. sur notre réponse au virus.

Cette FAQ peut changer au fil du temps. De nouvelles versions seront transmises au personnel au fur et à mesure que les exigences changeront et les FAQ publiées sur les sites Web de Santé Î.-P.-É. et du gouvernement seront mises à jour fréquemment.

Foire aux questions

Est-ce que des cas d’infection à la COVID-19 ont été détectés à l’Î.-P.-É.?

Pour des données à jour, y compris le nombre de résultats positifs et négatifs, ainsi que de cas en attente de résultats, consultez la page princeedwardisland.ca/fr/covid19.

Quelles mesures sont prises pour protéger les travailleurs de la santé de première ligne?

L’Î.-P.-É. applique les directives de l’ASPC (Agence de la santé publique du Canada) en ce qui concerne le dépistage, la détection, le contrôle des infections, les analyses et le suivi.

La santé et la sécurité des travailleurs de la santé sont prioritaires pour l’équipe mixte d’intervention de la COVID-19 du Bureau du médecin hygiéniste en chef et Santé Î.-P.-É., qui surveille étroitement la situation et réagit en conséquence.

Veiller à la santé et au bien-être des travailleurs de la santé est important pour ces derniers autant que pour la santé de l’ensemble des Insulaires.

On fournit aux travailleurs de la santé tout l’équipement de protection nécessaire pour atténuer le risque qu’ils soient infectés par la COVID-19, y compris des masques, des blouses, des gants et du désinfectant pour les mains. 

La Division de l’approvisionnement de l’équipe mixte d’intervention surveille et ajuste activement l’approvisionnement au besoin, afin de s’assurer que l’équipement de protection individuelle est accessible partout où on en a besoin dans la province.

De plus, avec l’installation de cliniques de dépistage externes à Charlottetown et à Summerside, les patients qui ont besoin de subir un test pour la COVID-19 sont détournés des soins actifs. Il est possible d’accéder aux cliniques de dépistage en composant le 8-1-1.

Qu’est-ce que l’auto-isolement?

L’auto-isolement consiste à limiter le contact avec les autres. Il faut donc éviter toutes les situations et les endroits où vous pouvez entrer en contact avec d’autres personnes, comme les rencontres sociales, le travail, l’école/l’université, les garderies, les événements sportifs, les rassemblements religieux, les établissements de santé, les épiceries, les restaurants, les centres commerciaux et tous les lieux publics.

  • RESTEZ sur votre propriété pendant votre période d’auto-isolement.
  • Si vous demeurez dans un immeuble d’appartements, vous devez rester sur la propriété de l’immeuble et pratiquer l’éloignement social lorsque vous êtes dans les corridors, les escaliers, les ascenseurs ainsi que dans les aires partagées et à l’extérieur. 
  • Ne sortez pas de chez vous sauf en cas d’absolue nécessité, par exemple pour obtenir des soins médicaux. 
  • N’allez pas à l’école, au travail ou dans d’autres lieux publics, et n’utilisez pas les transports publics (comme les autobus et les taxis).
  • Prenez des dispositions pour que votre épicerie et vos fournitures soient déposées à votre porte afin de limiter les contacts.
  • Restez dans une chambre séparée et n’utilisez pas la même salle de bain que les autres membres de votre famille, si possible. 
  • Si vous devez être en contact avec une autre personne, gardez une distance d’au moins deux (2) mètres entre vous et elle. Veillez à ce que les interactions soient brèves et portez un masque. 
  • Évitez tout contact avec des personnes atteintes de maladies chroniques, des personnes dont le système immunitaire est affaibli et des personnes âgées.
  • Évitez le contact avec les animaux domestiques si vous vivez avec d’autres personnes qui pourraient également les toucher. 

Veuillez noter que le non-respect de l’auto-isolement est passible d’une amende et peut avoir des conséquences juridiques.

Si je reviens d’un voyage, dois-je m’auto-isoler?

Voyages au Canada :
Depuis le 21 mars 2020, le Bureau du médecin hygiéniste en chef impose une période d’auto-isolement à toute personne revenant d’un voyage à l’extérieur de l’Île-du-Prince-Édouard, y compris dans le Canada. Les personnes qui reviennent à l’Île-du-Prince-Édouard, y compris les travailleurs de la santé, feront l’objet d’un examen de dépistage des symptômes.

Les travailleurs de la santé, comme tous les travailleurs essentiels, ne sont pas exemptés de la période d’auto-isolement de 14 jours. Nous confirmons toutefois que les travailleurs de la santé, sauf ceux qui travaillent dans le domaine des soins de longue durée, peuvent se rendre à leur travail durant leur période d’auto-isolement de 14 jours, dans la mesure où ils n’ont pas ressenti de symptômes de la COVID-19 et n’ont pas voyagé à l’extérieur du Canada. Leur lieu de travail est le seul endroit où ils peuvent aller durant leur période d’auto-isolement de 14 jours. Toute personne qui travaille dans un établissement de soins de longue durée doit s’auto-isoler immédiatement, ne doit pas se présenter au travail, et doit surveiller ses symptômes pendant 14 jours à la suite de tout voyage à l’extérieur de la province.  

Cette exception est prévue pour permettre aux travailleurs de la santé de continuer d’offrir des services essentiels aux Insulaires. 

Comme travailleurs de la santé, vous êtes tenus de surveiller vos symptômes afin de protéger votre propre santé et sécurité ainsi que celles de vos patients. Les gens qui reviennent d’un voyage au Canada doivent surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19 et quitter leur lieu de travail dès qu’ils se sentent mal (douleurs ou courbatures, fatigue, toux, fièvre, essoufflement, etc.).

L’ensemble du personnel doit pratiquer l’éloignement social et éviter de se tenir en groupe pour aider à ralentir la propagation du virus dans la province et veiller à leur santé. 

Voyages à l’étranger :
Si votre retour a eu lieu avant le 8 mars, l’auto-isolement n’est pas nécessaire. 

Si votre retour a eu lieu le 8 mars ou après, vous devez vous auto-isoler pendant 14 jours. L’exception visant les travailleurs de la santé ayant voyagé au Canada ne s’applique pas.

Si une seule personne est tenue de s’auto-isoler et que les autres membres du ménage peuvent maintenir un éloignement social approprié en tout temps et nettoyer à fond tous les espaces partagés après usage (et/ou utiliser leur propre chambre et salle de bain), seule la personne en question doit s’auto-isoler.   

S’il est impossible pour tous les membres du ménage de suivre ces précautions, tous les membres du ménage doivent suivre les directives d’auto-isolement pendant 14 jours. 

Si vous avez des questions concernant la situation actuelle, communiquez avec votre gestionnaire des ressources humaines ou envoyez un courriel à COVID-19 Employee Information@ihis.org

Si une personne avec qui j’habite revient d’un voyage à l’étranger ou ailleurs au Canada, est-ce que je dois m’isoler moi aussi, ou est-ce que je peux aller travailler?

Si la personne qui a voyagé ne présente pas de symptômes, le travailleur de la santé peut aller au travail. 

Si la personne qui a voyagé a des symptômes, maintenant ou plus tard, suivez les directives suivantes.

  • Lorsque vous appelez le 8-1-1, s’il est déterminé que la personne ayant voyagé doit subir un test de dépistage de la COVID-19, le travailleur de la santé doit rester à la maison et s’auto-isoler jusqu’à ce que les résultats du test soient communiqués. 
  • Si la personne ayant voyagé reçoit des résultats négatifs, le travailleur de la santé peut retourner au travail, mais la personne ayant voyagé doit continuer de s’auto-isoler.
  • Si la personne ayant voyagé reçoit des résultats positifs, le travailleur de la santé doit rester à la maison et s’auto-isoler. 

Où puis-je trouver des renseignements sur l’accès aux tests de dépistage de la COVID-19 pour les travailleurs de la santé?

Si vous développez des symptômes liés à la COVID-19, veuillez composer le 1-855-354-4358 pour être évalué. Au besoin, le personnel vous orientera pour un test de dépistage.

J’ai reçu un résultat positif au test de la COVID-19 pendant ma période d’auto-isolement. Quand pourrai-je retourner travailler?

Tout travailleur de la santé tenu de s’auto-isoler et ayant reçu un résultat positif au test de la COVID-19 doit obtenir deux résultats négatifs au test au cours d’une période de 24 heures avant de pouvoir retourner au travail. Les travailleurs de la santé doivent continuer de suivre les directives émises par les Services infirmiers de santé publique et garder leur gestionnaire ou leur superviseur au courant de leur état. 

Si je suis un employé occasionnel actif sans droit à un congé payé ou si je suis un employé temporaire ou permanent actif sans congé de maladie payé suffisant dans ma banque et que je teste positif pour le COVID-19, aurai-je droit à un congé?

Dans ces circonstances atténuantes, vous ne subirez pas de perte de salaire si votre test de COVID-19 est positif. Nous continuerons à payer les employés occasionnels actifs qui ont travaillé au cours des 14 derniers jours, ainsi que les employés temporaires et permanents actifs qui ont travaillé au cours des 14 derniers jours et qui n'ont pas de congé de maladie payé dans leur banque, en fonction du nombre moyen d’heures de travail par semaine durant les trois dernières périodes de paie. Les employés recevront leur salaire pour un maximum de deux semaines ou jusqu’à ce qu’ils soient autorisés à reprendre le travail, selon la première éventualité. Dans des circonstances exceptionnelles, des périodes de congé payé de plus de deux semaines peuvent être autorisées par Santé Î.-P.-É.

Je n’ai pas voyagé, mais j’ai des symptômes (toux, frissons, etc.). J’ai composé le 8-1-1 ou le 1-855-354-4358 et on m’a conseillé de m’auto-isoler. Est-ce que je dois m’auto-isoler? Dois-je prendre un congé de maladie, un congé payé ou un congé sans solde?

Si un employé développe des symptômes semblables à ceux de la COVID-19 et qu’on l’a conseillé de s’auto-isoler lorsqu’il a appelé le 8-1-1 ou le 1-855-354-4358, il doit s’auto-isoler jusqu’à ce qu’il ait subi un test de dépistage. Durant ce temps, l’employé sera en congé de maladie jusqu’à ce qu’il obtienne les résultats du test.

  • Si les résultats du test de dépistage de la COVID-19 sont négatifs mais que l’employé est encore malade ou présente toujours des symptômes, il restera en congé de maladie.
  • Si les résultats du test de dépistage de la COVID-19 sont négatifs et que l’employé n’est plus malade ou ne présente plus de symptômes, il retournera travailler.
  • Si les résultats du test de dépistage de la COVID-19 sont positifs, l’employé se conformera aux directives de santé publique.

Une personne avec qui j’habite a subi un test de dépistage (elle n’a pas voyagé, mais présente des symptômes). Dois-je m’auto-isoler?

Oui, le travailleur de la santé doit s’auto-isoler jusqu’à ce que les résultats du test soient connus. Si la personne avec qui le travailleur de la santé habite a un résultat négatif, le travailleur de la santé peut retourner travailler. Si le résultat du test est positif, le travailleur de la santé doit continuer de s’isoler et surveiller ses symptômes. S’il présente des symptômes, il doit composer le 1-855-354-4358 pour subir un test de dépistage et obtenir des directives.

Les travailleurs de la santé qui doivent s’auto-isoler peuvent-ils utiliser un congé de maladie?

Si un travailleur de la santé asymptomatique (c.-à-d. qui ne présente aucun symptôme) doit s’auto-isoler, un congé administratif payé lui sera accordé. La même mesure s’applique aux employés occasionnels dont l’horaire de travail a déjà été établi. 

Certains travailleurs de la santé peuvent avoir la possibilité ou la capacité de travailler à domicile. Veuillez discuter de cette option avec votre gestionnaire ou votre superviseur, s’il y a lieu. 

Tout travailleur de la santé qui développe des symptômes de la COVID-19 tels que la fatigue, des douleurs ou courbatures, la fièvre, la toux ou des difficultés respiratoires, devrait appeler le 8-1-1 ou le 1-855-354-4358  afin de déterminer si un test est nécessaire. Lorsqu’une personne devient symptomatique, le congé administratif payé prend fin et le congé de maladie habituel commence, conformément à la convention collective applicable.  

Si un travailleur de la santé obtient un résultat positif au test de dépistage, il devra poursuivre l’auto-isolement et suivre les conseils médicaux. La situation pourrait se prolonger au-delà de la période d’auto-isolement initiale de 14 jours. 

Il est important de tenir votre gestionnaire ou votre superviseur au courant de l’évolution de votre situation. 

Pour obtenir des détails au sujet de circonstances particulières, veuillez communiquer avec votre gestionnaire des ressources humaines. 

J’ai développé des symptômes de la COVID-19 et j’ai subi un test de dépistage. Comment cela touche-t-il les membres de mon ménage? Je n’ai pas voyagé récemment ni eu de contact avec une personne ayant un cas confirmé de COVID-19 à l’Î.-P.-É.

Lorsqu’une personne développe des symptômes semblables à ceux de la COVID-19 :

  • Toux (nouvelle ou chronique exacerbée)
  • Fièvre/frissons
  • Mal de gorge
  • Fatigue prononcée
  • Douleurs et courbatures
  • Écoulement nasal

Tous les membres du ménage doivent s’isoler et surveiller leurs symptômes jusqu’à ce que les résultats du test soient connus.

Dois-je fournir un billet du médecin à mon employeur si je suis malade pendant cette pandémie?

Si vous présentez des symptômes semblables à ceux de la COVID-19 et que vous attendez de subir un test, un billet du médecin n'est pas nécessaire pour le moment. Toutefois, si vous êtes absent pour une maladie non liée à la COVID-19, les employés sont toujours tenus de fournir des renseignements médicaux conformes à leurs conventions collectives respectives qui incluraient la nature de la maladie et la manière dont cette maladie empêche l’employé d’exercer les tâches et les fonctions principales de son poste.

Que se passe-t-il si je n’ai pas de congé de maladie?

Les travailleurs de la santé qui deviennent symptomatiques et qui n’ont pas de congé de maladie peuvent prendre un congé sans solde. Durant le congé sans solde, le personnel peut utiliser ses vacances, les congés fériés ou du temps compensatoire à la place d’un congé de maladie payé pendant qu’il se rétablit et s’auto-isole. 

Les travailleurs de la santé qui ne disposent pas de congé de maladie (y compris les employés occasionnels) pourraient être admissibles à l’assurance-emploi. L’accès à l’assurance-emploi a été rendu plus facile par le gouvernement fédéral. Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements à servicecanada.ca 

Pour obtenir plus de détails, veuillez communiquer avec votre gestionnaire des ressources humaines qui sera en mesure de vous guider.

J’ai des enfants qui ne peuvent aller dans un centre de la petite enfance ou à l’école parce que ces établissements sont fermés. Je n’ai personne pour s’occuper des enfants pendant que je suis au travail. Que dois-je faire?

Nous comprenons que ces fermetures engendrent des difficultés pour les employés qui ont de jeunes enfants qui fréquentent l’école ou la garderie. Nous savons que nous pouvons compter sur vous pour faire de votre mieux afin de trouver un équilibre entre vos obligations professionnelles et personnelles, et pour faire en sorte de vous présenter au travail autant que possible. 

  1. Essayez de trouver des solutions de rechange pour la garde de vos enfants, ne serait-ce que pour une partie de la journée ou de la semaine. Vous pouvez trouver une personne de l’extérieur de votre domicile immédiat ou même de votre famille pour s’occuper de vos enfants. Les personnes qui appuient les travailleurs essentiels en offrant des services de garde doivent comprendre qu’en tant que prestataire de soins, elles seront définies comme faisant partie de la cellule familiale même si elles n’habitent pas dans la même maison. Cela signifie que si quelqu’un développe des symptômes ou a besoin de subir un test, les deux ménages devront s'auto-isoler jusqu’à ce que les résultats du test soient connus. Un financement pourrait être disponible par l’intermédiaire des services de garde d’urgence.
    Le Bureau du médecin hygiéniste en chef encourage les gens à porter une attention particulière à l’hygiène des mains, à rester à la maison en cas de maladie, puis à limiter les activités non essentielles. Il recommande également aux gardiennes d’appuyer une seule famille à la fois, afin de limiter l’exposition des autres familles de la communauté. 
  2. Le gouvernement provincial offre aussi des services de garde d’urgence. Vous devez présenter une demande au programme pour y avoir accès. Accédez à l’information et au formulaire de demande en consultant les services de garde d’urgence
  3. Si vous n’avez aucune autre solution pour la garde de vos enfants, discutez avec votre gestionnaire de la possibilité de modifier vos heures de travail (changement de quart, modification de l’horaire, quarts de soirée/nuit au lieu du jour, etc.) 
  4. Les employés qui sont en mesure de prouver à leur gestionnaire qu’ils ont exploré toutes les options raisonnables pourront jouir d’un congé spécial payé pour les périodes où ils n’ont aucune solution de rechange raisonnable pour la garde de leurs enfants jusqu’à la réouverture des écoles et des services de garde. Veuillez noter que si les options raisonnables énumérées ci-dessus sont disponibles, mais qu’elles ont été refusées par l’employé, ce dernier n'aura pas droit à un congé spécial payé.

Je suis un travailleur de la santé et j’ai des problèmes de garde d’enfants. J’ai réussi à trouver un membre de la famille, ma belle-mère, qui n’a pas voyagé et qui n’habite pas avec nous, pour garder mon enfant. Ma belle-mère est-elle autorisée à garder mon enfant pour me permettre de travailler?

Oui. Il est attendu que tout travailleur de la santé fournissant un service essentiel explore les possibilités de garde d’enfants raisonnables. Un financement pourrait être disponible par l’intermédiaire des services de garde d’urgence.

Je suis enceinte ou immunodéprimé, et j’ai des préoccupations concernant ma sécurité au travail. Que dois-je faire?

Si vous êtes un travailleur de la santé et êtes enceinte ou immunodéprimé, discutez de vos préoccupations avec votre gestionnaire ou votre gestionnaire des ressources humaines. Vous pouvez également communiquer avec un membre de l’équipe de bien-être et de sécurité si vous avez des questions de santé et de sécurité au travail liées à l’équipement de protection individuelle. 

J’ai des préoccupations concernant mes collègues qui ne pratiquent pas l’éloignement social au travail? Que dois-je faire?

Les travailleurs de la santé ne sont pas toujours capables de pratiquer l’éloignement social lorsqu’ils soignent des patients/résidents. Toutefois, lorsqu’ils sont en mesure de le faire, tous les employés doivent pratiquer l’éloignement social. Cela pourrait inclure étaler les pauses du midi, réserver des plus grandes salles de conférence, ne pas s’arrêter pour parler dans les couloirs où les autres doivent circuler, etc. Veuillez discuter de vos préoccupations avec la personne en question ou avec votre gestionnaire.

Mon gestionnaire a suggéré le télétravail comme option. Qu’est-ce que cela veut dire?

En vue d’assurer la prestation des services essentiels, les gestionnaires et les superviseurs peuvent choisir de demander à certains employés de travailler de la maison sur une base limitée. 

Nous reconnaissons que la situation de chaque employé est unique. Ces demandes seront donc considérées au cas par cas en tenant compte à la fois des besoins de l’employé et des exigences opérationnelles du site de travail ou du service en question. Voici quelques exemples de situations où l’option du télétravail pourrait s’appliquer :

  • L’employé doit s’auto-isoler à cause d’une exposition possible à la COVID-19, mais est toujours en mesure de travailler ou d’offrir son appui.
  • L’employé ne peut pas être affecté à un autre lieu de travail, mais est en mesure de contribuer de la maison.
  • L’employé est en mesure de travailler, mais il n’y a aucun moyen de le garder sur le lieu du travail si le service est fermé. 

Les gestionnaires et les superviseurs devraient travailler de façon individuelle, collective et collaborative avec leur personnel et leurs équipes pour discuter des répercussions sur le secteur de travail et le travail même de chacun. Les gestionnaires et les superviseurs doivent préciser que le télétravail est une mesure temporaire, mais qu’il exige tout de même un travail productif et significatif afin d’appuyer les programmes et les services.

N’oubliez pas que vous pouvez être déployé rapidement ou devoir vous rapporter à un autre site de travail. Votre travail pourrait consister à offrir du counseling de la maison, à suivre une formation ou un programme de perfectionnement, à fermer des dossiers, etc.

Les services dont je m’occupe ont été déclarés non essentiels pour l’instant. Vais-je être réaffecté(e) à d’autres tâches ou à un autre service/lieu de travail?

S’il n’y a pas de travail dans votre service actuel, vous pourriez être réaffecté à un autre lieu de travail à n’importe quel moment. S’il n’y a pas de travail pour l’instant dans votre secteur de travail, vous pourriez être renvoyé à la maison avec salaire. Toutefois, vous devez vous tenir prêt pour le travail si on vous le demande, soit à votre lieu de travail habituel ou dans un autre secteur ou rôle pour lequel vous êtes qualifié.  

Mon gestionnaire m’a informé qu’en raison des exigences opérationnelles, je pourrais être ou redéployé(e) ou réaffecté(e) durant la pandémie. Aurai-je droit à un remboursement pour mes déplacements?

Les employés qui sont réaffectés ou redéployés à un autre site pourraient être admissibles au remboursement de leurs déplacements, selon la convention collective respective et/ou la politique du Conseil du Trésor, article 17.06 (iis.peigov.).

Je prévois voyager à l’étranger; dois-je le faire?

Les employés qui choisissent de voyager à l’extérieur du Canada après le 13 mars 2020, date à laquelle des restrictions de voyage et la période d’auto-isolement obligatoire ont été mises en place, ne sont pas admissibles au congé administratif payé pendant la période d’auto-isolement. Si vous présentez des symptômes, vous aurez droit à un congé de maladie selon des dispositions de votre convention collective. 

J’ai décidé d’annuler mes projets de vacances et de ne pas voyager à l’étranger. Puis-je annuler mon congé approuvé?

Les employés devraient parler à leur gestionnaire pour explorer cette possibilité. 

Les employés pourront reporter leur temps de vacances à l’exercice 2020 (1er avril 2020 au 21 mars 2021).

Avec la pandémie de COVID-19, dois-je encore soumettre ma demande de congé pour les vacances d’été?

Les dispositions des conventions collectives s’appliquent toujours pendant cette pandémie. Il est conseillé aux employés de soumettre leurs demandes de congé pour les vacances d’été; toutefois, l’approbation des congés dépendra des exigences opérationnelles. 

Le personnel est-il autorisé à travailler dans deux établissements ou plus durant la pandémie?

Oui, mais il y a une exception. Si vous travaillez dans une unité réservée aux patients atteints de COVID-19 et que des patients s’y trouvent, vous ne pouvez pas accepter d’affectation dans un établissement de soins de longue durée.

Comment faire pour nous tenir au courant de l’évolution de la situation?

Des renseignements à jour, y compris à l’intention des professionnels de la santé, seront publiés régulièrement sur le site Web princeedwardisland.ca/fr/COVID19. On peut aussi se renseigner en téléphonant aux Services infirmiers de santé publique (1-800-958-6400).

La présente foire aux questions sera mise à jour régulièrement et est accessible par l’entremise du centre de ressources du personnel à https://src.healthpei.ca. Des copies papier seront affichées à chaque site de travail au moyen des babillards de la santé et de la sécurité au travail afin d’informer les personnes qui ne possèdent pas d’adresse de courriel.

Santé Î.-P.-É. s’engage également à communiquer des mises à jour régulières à tous les membres de son organisation au moyen de comptes rendus produits au moins deux fois par semaine par l’équipe conjointe opérationnelle. D’autres comptes rendus seront distribués au besoin, lorsque des changements importants surviendront. On demande aux gestionnaires d’afficher ces mises à jour afin d’informer les personnes qui ne possèdent pas d’adresse de courriel.

Les questions concernant les avantages, les congés et les exigences relatives au travail devraient être acheminées à votre gestionnaire des ressources humaines. 

Programme d’aide aux employés
Le Programme d’aide aux employés continue d’offrir ses services par téléphone. Si vous avez besoin de soutien, veuillez faire appel au programme en composant le 902-368-5738 ou le 1-800-239-3826, ou envoyez un courriel à eap@gov.pe.ca.



Nous vous rappelons que vous devez signaler tout cas présumé de COVID-19 au Bureau du médecin hygiéniste en chef (BMHC) dès que possible. Les lignes directrices de l’Î.-P.-É. en ce qui concerne la COVID-19 sont évolutives et seront révisées afin de mettre à jour les recommandations. Les professionnels de la santé qui ont des questions peuvent communiquer avec le BMHC en composant le 902-368-4996.
 

Date de publication : 
le 17 Avril 2020
Santé Î.-P.-É.

Renseignements généraux

Santé Î.-P.-É​.
16, rue Garfield
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Vie privée et santé

Information aux médias
Téléphone : 902-368-6135

Conseil d’administration de Santé Î.-P.-É.

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo