15
mai
2020

La province expose les grandes lignes de son plan pour les services de garde

Aujourd’hui, la province de l’Île-du-Prince-Édouard a annoncé plus de détails sur l’expansion des services de garde alors qu’elle commence à assouplir les mesures de santé publique. 

Le plan pour les services de garde, qui tient compte des recommandations et des lignes directrices fournies par le Bureau du médecin hygiéniste en chef, consiste en une approche par étapes visant à rouvrir progressivement et en toute sécurité les centres de la petite enfance agréés et non agréés. 

« Alors que notre province commence à assouplir les restrictions en matière de santé publique et à ouvrir davantage son économie pour que les Insulaires puissent retourner au travail, nous devons reconnaître que la garde d’enfants reste une question difficile, a affirmé le premier ministre Dennis King. Nous continuerons à collaborer avec les familles et nos partenaires communautaires pour trouver de nouvelles façons d’assurer que tout Insulaire dans le besoin ait accès à des services de garde abordables et de qualité. »

Au moment où le gouvernement provincial s’apprête à entrer dans la phase 2 de Renouveler l’Î.-P.-É. ensemble le 22 mai, il a publié son plan visant l’expansion des services de garde, qui comprend : 

  • l’augmentation du nombre de centres de la petite enfance agréés en activité, de 22 à 155; 
  • la prestation de services de garde dans des centres agréés par groupes de 5 personnes, avec un maximum de 20 personnes dans un centre; 
  • l’autorisation pour les services de garde privés en milieu familial de rouvrir à pleine capacité (jusqu’à sept enfants); et, 
  • l’octroi d’une nouvelle allocation pour la garde d’enfants en vue de soutenir les familles qui utilisent des services de garde agréés ou privés. 

Les familles qui retournent au travail recevront 75 $ par enfant par semaine jusqu’au 26 juin pour aider à couvrir les frais de garde. Les centres agréés recevront le paiement directement. Les parents qui ont recours à des services de garde privés devront remplir un formulaire de demande. Le formulaire sera accessible sur le site Web du gouvernement à partir du 22 mai. 

Le Programme de subvention pour la garde d’enfants est aussi à la disposition des familles, l’admissibilité étant calculée en fonction du revenu et de la situation familiale. Pour vérifier leur admissibilité, les Insulaires peuvent utiliser la calculatrice de la subvention pour la garde d’enfants

« Au fur et à mesure que nous apprenons à vivre et à nous adapter à la COVID-19, nous continuerons d’évaluer la prestation des services de garde dans la province, a déclaré le ministre de l’Éducation et de l’Apprentissage continu, Brad Trivers. Nous savons que nous devons trouver un équilibre entre le besoin des Insulaires de retourner au travail et la sécurité de nos enfants. Nous allons donc continuer de collaborer avec nos partenaires en éducation et nos familles pour y arriver. Ensemble, nous pouvons nous assurer que les parents ont l’appui dont ils ont besoin pour travailler et élever leur famille et que les enfants ont l’occasion de s’épanouir. »

Les parents qui ont des questions concernant les services de garde accessibles peuvent communiquer avec le ministère de l’Éducation et de l’Apprentissage continu en composant le 902-368-6513. Les parents qui ne peuvent pas se trouver de place et qui n’ont pas d’autres possibilités pour la garde de leurs enfants sont priés de se rendre sur le site www.princeedwardisland.ca/childcareservices.

Information aux médias :
Amanda Hamel
Directrice générale, Communications et affaires publiques
Cabinet du premier ministre
902-368-4400
ahamel@gov.pe.ca
Fiche d’information : 

Centres de la petite enfance agréés
La priorité dans les centres de la petite enfance agréés durant la phase 2 sera accordée aux parents qui doivent quitter leur domicile pour aller travailler et qui n’ont pas d’autres options pour la garde de leurs enfants. Les parents dont les enfants étaient dans un centre agréé avant la pandémie auront la priorité et pourront conserver leur place. 

Les exploitants de services de garde agréés sont en train de prendre contact avec les familles de leurs centres en vue de cerner leurs besoins. Lorsque ces besoins auront été définis, ils offriront les places qui restent aux parents qui en auront fait la demande. 

Quoique les directives en matière de santé publique interdisent pour l’instant aux nourrissons et aux enfants immunodéprimés de retourner dans un centre de la petite enfance agréé, les services de garde privés demeurent une possibilité. Les enfants immunodéprimés peuvent retourner dans un centre s’ils ont l’autorisation écrite d’un professionnel de la santé. 

Les enfants ayant des besoins particuliers continueront d’être appuyés par l’équipe d’éducation de la petite enfance au cas par cas. En outre, les centres de la petite enfance travaillent directement avec les familles pour répondre aux besoins de chaque enfant. 

Les parents qui ne retournent pas au travail durant cette phase ne perdront pas leur place dans les centres. De plus, les travailleurs essentiels qui ont maintenant recours aux centres de la petite enfance agréés continueront d’avoir une place dans un centre agréé. 

Centres privés en milieu familial
Plus de 300 centres en milieu familial d’un bout à l’autre de la province seront autorisés à accepter jusqu’à sept enfants chaque, tout en pratiquant l’éloignement physique tel que décrit dans leur plan opérationnel relatif à la COVID-19, exigé par le Bureau du médecin hygiéniste en chef. 

Renseignements généraux

Ministère de l'Éducation et de l'Apprentissage continu
Centre Holman
250, rue Water, bureau 101
Summerside (Î.-P.-É.) C1N 1B6

Téléphone : 902-438-4130
Télécopieur : 902-438-4062

DeptELL@gov.pe.ca