12
avr
2017

Un outil en ligne facilite la planification des soins de fin de vie

(l-r) Advance care planning project coordinator Carolyn Villard, Hospice PEI board member Linda Callard, Health and Wellness Minister Robert Henderson and Dr. Mireille Lecours, provincial palliative care medical consultant

Il sera désormais plus facile pour les Insulaires d’amorcer la discussion, souvent délicate, sur leurs soins de fin de vie.

Le nouveau manuel sur la planification préalable des soins de Santé Î.-P.-É., accessible en ligne à www.healthpei.ca/planificationprealabledessoins, guide le lecteur dans les grandes étapes à franchir pour établir et communiquer clairement ses volontés en matière de soins personnels et de santé. Même si 60 % des Canadiens croient qu’il est important de discuter des soins de fin de vie, à peine 5 % en ont parlé avec leur fournisseur de soins primaires.

« Il est important pour nous tous de discuter de la planification préalable des soins et d’aider les Insulaires à consigner leurs volontés au cas où ils deviendraient incapables de les exprimer eux-mêmes, explique Linda Callard, membre du conseil de l’Association des soins palliatifs de l’Î.-P.-É. Nous avons eu l’immense plaisir de collaborer avec l’Association canadienne de soins palliatifs et Santé Î.-P.-É. pour l’élaboration de ces nouvelles ressources sur la planification préalable des soins à l’intention des Insulaires. »

Le manuel interactif comprend des questions pour aider les Insulaires à réfléchir aux valeurs et aux croyances qui influencent leurs choix en matière de soins de santé; les définitions de termes médicaux qu’ils doivent connaître pour prendre des décisions éclairées à propos de leurs soins de santé; et d’autres renseignements pour les aider à discuter du sujet avec leur équipe de soins et leur famille.
 
« Beaucoup de personnes croient que les discussions de planification préalable des soins portent sur la mort et la fin de la vie, mais, en fait, elles sont davantage axées sur la qualité de vie, souligne le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Henderson. Il s’agit de choix personnels que tous les Insulaires devraient pouvoir faire eux-mêmes, et c’est pourquoi tous devraient s’assurer que leurs proches connaissent leurs volontés en matière de soins. »
La planification préalable des soins améliore globalement la qualité de vie du patient, la qualité des soins de fin de vie et les communications avec sa famille, selon une étude du Groupe de travail national sur la planification préalable des soins. Elle atténue en outre le stress et l’anxiété chez le patient et sa famille, mais aussi chez les fournisseurs de soins, en plus d’atténuer les pressions sur le système de santé.
 
« Discuter de la fin de sa vie et des soins que l’on souhaite recevoir ou non peut être particulièrement difficile et pénible, surtout avec les membres de sa famille et autres proches, explique la Dre Mireille Lecours, conseillère médicale provinciale pour les soins palliatifs. Même s’il s’agit d’une conversation délicate, nous espérons vraiment que les Insulaires adopteront ce processus et prendront le temps de créer leur plan préalable de soins. »
 
Santé Î.-P.-É. a également conçu, en collaboration avec le Collège des médecins de famille de l’Île-du-Prince-Édouard, un dépliant sur la planification préalable

Information aux médias :
Amanda Hamel
Agente principale des communications
Santé Î.-P.-É.
902-368-6135
ajhamel@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Santé Î. P. É. 
16, rue Garfield 
C.P. 2000
Charlottetown (Î. P. É.)  C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Suivez-nous sur Twitter

Information aux médias
Télécopieur : 902-368-6135

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo