28
mai
2019

Une nouvelle vie grâce à un don d’organes

Debbie Keough-Croken ne rencontrera jamais la femme qui lui a sauvé la vie. Mais elle encourage la population à suivre l’exemple de cette femme en s’inscrivant à la liste de donneurs d’organes.

« Elle était une travailleuse de la santé dans la vingtaine. Je pense que son travail l’a peut-être amenée à réfléchir au don d’organes. Elle s’est inscrite comme donneuse et, lorsqu’elle est décédée, sa famille connaissait ses volontés, a raconté Debbie Keough-Croken.

J’ai eu l’impression de renaître. J’ai eu le cadeau d’une vie parce que cette femme a décidé de faire un don d’organes. Grâce à ce geste, elle a sauvé la vie de plusieurs personnes. »

Mme Keough-Croken fait partie d’un groupe de receveurs d’organes canadiens qui se sont rendus à Ottawa récemment pour une cérémonie en leur honneur à la Colline du Parlement. L’événement soulignait la Journée du chandail vert et la Semaine nationale de sensibilisation au don d’organes et de tissus, rappelant l’héritage de Logan Boulet. Ce dernier était membre de l’équipe de hockey des Broncos de Humboldt. Il a été tué avec 15 membres de son équipe dans une collision sur l’autoroute et a sauvé la vie de six personnes grâce à un don d’organes.

Mme Keough-Croken déclare qu’elle a eu une deuxième chance de vivre après avoir reçu un nouveau foie en janvier 2013, après quatre ans d’attente pour être sur la liste de transplantation et plus de 20 ans avec une maladie chronique qui détruisait son foie.

« J’étais véritablement dans les derniers stades de la maladie. Ma santé s’était tellement détériorée que les médecins m’avaient temporairement retirée de la liste de transplantation parce qu’ils croyaient que je n’étais pas assez forte pour la chirurgie, a-t-elle expliqué. Je pesais 88 livres à ce point-là.

Tout cela a changé grâce à la personne qui a fait un don d’organes.

Depuis ma greffe, quatre petits-enfants se sont ajoutés à ma famille. J’adore pouvoir admirer mes petits-enfants qui profitent d’activités comme le hockey, le basketball, la plongée, le piano, le théâtre et bien d’autres encore. L’an dernier, j’ai reçu les invités pour le mariage de mon fils, j’ai eu l’occasion de voyager à beaucoup d’endroits. J’ai passé deux semaines à voyager en Europe avec notre plus jeune fille, j’ai eu une journée mémorable à Rome : j’ai visité la Cité du Vatican, le Colisée et le Forum romain et j’ai marché plus de 15 kilomètres. Et pourtant, il fut un temps où monter les escaliers pour me rendre à ma chambre à coucher était difficile! »

Debbie Keough-Croken espère que plus de gens auront la chance de vivre plus longtemps grâce à une greffe d’organe. Elle précise qu’il faut veiller à s’inscrire comme donneur, à communiquer ses volontés à sa famille et s’assurer que ses fournisseurs de soins de santé comprennent la décision.

« Je pourrais continuer longuement sur ma nouvelle vie grâce à la gentillesse et à l’altruisme de ma donneuse et de sa famille, mais je conclurai en disant que chaque soir en me couchant et chaque matin en me réveillant, je suis profondément reconnaissante d’avoir une autre merveilleuse journée qui m’attend. »

Devenir un donneur peut changer la vie d’une autre personne. Ensemble, nous pouvons réduire la liste d’attente à zéro : www.makeitzero.ca.

Renseignements généraux

Santé Î.-P.-É​.
16, rue Garfield
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Vie privée et santé

Information aux médias
Téléphone : 902-368-6135

Conseil d’administration de Santé Î.-P.-É.
Téléphone : 902-368-4637

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo