Initiative sur les médicaments biosimilaires de l’Î.-P.-É.

Certains médicaments sont fabriqués à l’aide d’organismes vivants ou de leurs cellules. Ce sont des médicaments biologiques. La première version d’un médicament biologique est appelée médicament biologique de référence.

Un médicament biosimilaire est un médicament qui est très semblable à un médicament biologique de référence. Il peut faire son entrée sur le marché une fois que le brevet du médicament biologique de référence est expiré. Les médicaments biosimilaires sont des médicaments moins chers qui sont évalués par Santé Canada pour s’assurer qu’ils fonctionnent de la même manière que les médicaments biologiques de référence et qu’ils sont tout aussi efficaces.

Grâce à l’Initiative sur les médicaments biosimilaires de l’Î.-P.-É., certains médicaments biologiques couverts par le Régime d’assurance-médicaments de l’Î.-P.-É. seront remplacés par des médicaments biosimilaires.

Si votre utilisation de certains des médicaments de référence suivants est couverte par le Régime d’assurance-médicaments de l’Î.-P.-É., vous devrez passer à une version biosimilaire de ceux-ci avant la fin de la période de transition afin de maintenir votre couverture.​​​​​​

Médicament

Marque du médicament de référence (actuel)

Marque du médicament biosimilaire (nouveau)

Utilisations couvertes, entre autres

Fin de la période de transition

Insuline asparte

NovoRapid MD

Kirsty MD
Trurapi MD

Diabète

Le 30 juin 2024

Insuline glargine

Lantus MD

Basaglar MD
Semglee MD

Diabète

Le 30 juin 2024

Insuline lispro

Humalog MD

Admelog MD

Diabète

Le 30 juin 2024

Adalimumab

Humira MD

Abrilada MD
Amgevita MD
Hadlima MD
Hulio MD
Hyrimoz MD
Idacio MD
Simlandi MC
Yuflyma MD

Spondylarthrite ankylosante

Maladie de Crohn

Hidrosadénite suppurée

Arthrite juvénile idiopathique

Psoriasis en plaques

Polyarthrite psoriasique

Polyarthrite rhumatoïde

Colite ulcéreuse

Uvéite

Le 30 sept. 2024

Étanercept

Enbrel MD

Brenzys MD
Erelzi MC

Spondylarthrite ankylosante

Arthrite juvénile idiopathique

Psoriasis en plaques

Polyarthrite psoriasique

Polyarthrite rhumatoïde

Le 30 sept. 2024

Acétate de glatiramère

(médicament non biologique complexe)

Copaxone MD

Glatect MC

Sclérose en plaques

Le 30 sept. 2024

Infliximab

Remicade MD

AvsolaMD
Inflectra MD
Renflexis MD

Spondylarthrite ankylosante

Maladie de Crohn

Psoriasis en plaques

Polyarthrite psoriasique

Polyarthrite rhumatoïde

Colite ulcéreuse

Le 30 sept. 2024

Rituximab

Rituxan MD

Riabni MC

Riximyo MD
Ruxience MD
Truxima MD

Polyarthrite rhumatoïde

Granulomatose avec polyangéite (GPA)

Polyangéite microscopique (PAM)

Le 30 sept. 202

Au fur et à mesure que de nouveaux médicaments biosimilaires seront disponibles, l’Initiative sur les médicaments biosimilaires de l’Î.-P.-É. sera élargie à d’autres médicaments biologiques de référence couverts par le  Régime d’assurance-médicaments de l’Î.-P.-É.

Passage aux médicaments biosimilaires

Pour vous donner le temps de voir votre fournisseur de soins de santé, les médicaments de référence et les médicaments biosimilaires mentionnés ci-dessus seront tous deux couverts jusqu’à la fin des périodes de transition précisées.

Après chaque période de transition, le Régime d’assurance-médicaments de l’Î.-P.-É. ne couvrira plus les médicaments de référence concernés, sauf en cas d’exemption approuvée.

Si vous prenez de l’insuline NovoRapid, Lantus ou Humalog :

Vous devez passer à un médicament biosimilaire avant le 30 juin 2024. Votre pharmacienne ou pharmacien pourrait être en mesure de vous prescrire le médicament biosimilaire. Si ce n’est pas le cas, vous devrez demander à une ou un médecin ou à une infirmière praticienne ou à un infirmier praticien de vous prescrire l’insuline biosimilaire avant le 30 juin 2024.

Si vous prenez du Copaxone, de l’Enbrel, de l’Humira, du Remicade ou du Rituxan :

Notre objectif est que toutes les patientes et tous les patients passent à un médicament biosimilaire d’ici le 30 juin 2024. Par contre, vu la fréquence standard des rendez-vous avec les spécialistes qui les prescrivent, la période de transition pour ces médicaments est prolongée jusqu’au 30 septembre 2024.

Votre médecin prescripteur peut vous aider à passer au médicament biosimilaire. Votre médecin peut également répondre à vos questions et, au besoin, vous inscrire à un programme de soutien pour personnes prenant des médicaments biosimilaires.

Si votre autorisation spéciale doit être renouvelée pendant la période de transition, vous devrez passer à un médicament biosimilaire à ce moment.

Si vous n’avez pas de rendez-vous avec votre médecin prescripteur avant le renouvellement de votre autorisation spéciale :Un fournisseur de soins de santé ou vous-même devez remplir l’un ou l’autre des formulaires suivants :

Dans ce formulaire, vous devrez fournir le nom du médicament biologique de référence que vous prenez, le nom de votre médecin prescripteur et la date de votre rendez-vous avec votre médecin prescripteur.

Si votre rendez-vous est prévu avant le 30 septembre 2024, la couverture de l’autorisation spéciale pour votre médicament de référence pourrait être prolongée jusqu’à un mois après la date de votre rendez-vous.

Foire aux questions

Un médicament biosimilaire est-il la même chose qu’un médicament générique?

Non. Un médicament générique est une molécule plus simple et une copie exacte du médicament de marque de référence.

Les médicaments biologiques sont fabriqués à l’aide de cellules vivantes et sont plus complexes que les médicaments traditionnels. Les médicaments biosimilaires sont très semblables à leur médicament biologique de référence, sans en être une copie exacte.

Chaque lot d’un médicament biologique peut comporter des variations mineures par rapport au premier médicament biologique fabriqué. Ces changements mineurs peuvent survenir dans n’importe quel lot d’un médicament biologique de référence et d’un médicament biosimilaire, mais sans en affecter les effets ou la sécurité.

Les médicaments biosimilaires fonctionnent de la même manière que leur médicament biologique de référence.

Les médicaments biosimilaires sont-ils aussi sécuritaires et efficaces que leur médicament biologique de référence?

Oui. Avant l’approbation d’un médicament biosimilaire par Santé Canada, le fabricant doit prouver qu’il n’y a pas de différences significatives entre celui-ci et le médicament de référence sur les plans de la sécurité et de l’efficacité. Les patientes et patients et les fournisseurs de soins de santé peuvent être confiants : les médicaments biosimilaires sont efficaces et sécuritaires.

Qu’est-ce que l’effet nocébo? Comment le prévenir?

L’état d’esprit d’une personne peut influer sur ses symptômes et son sentiment de bien-être. Quand les attentes négatives d’une personne affectent les résultats de son traitement, on parle d’effet nocébo. (Quand les attentes positives d’une personne affectent les résultats de son traitement, on parle plutôt d’effet placébo.)

Voici ce que vous pouvez faire pour prévenir l’effet nocébo :

  •  Reconnaissez la possibilité de l’effet nocébo
  • Cherchez plus d’information sur les médicaments biosimilaires (voir la fiche Ressources pour les patientes et patients – Médicaments biosimilaires
  • Parlez du passage au médicament biosimilaire avec votre médecin, infirmière ou infirmier, ou pharmacienne ou pharmacien et discutez de vos options
  • Tenez-vous au courant du processus de transition
  • Adoptez une perspective neutre ou positive

Si je suis enceinte, puis-je reporter le passage au médicament biosimilaire après l’accouchement?

Oui. Votre fournisseur de soins de santé ou vous-même pouvez remplir la Demande d’exemption du passage aux médicaments biosimilaires (en ligne) ou le Formulaire d’exemption du passage aux médicaments biosimilaires (papier); vous devrez y indiquer la date prévue de l’accouchement. Vous devrez passer au médicament biosimilaire dans les trois mois suivant l’accouchement.

Si la compatibilité de l’insuline biosimilaire avec ma pompe à insuline n’est pas encore démontrée, l’insuline de référence continuera-t-elle d’être couverte?

Oui. Votre fournisseur de soins de santé ou vous-même pouvez remplir la Demande d’exemption du passage aux médicaments biosimilaires (en ligne) ou le Formulaire d’exemption du passage aux médicaments biosimilaires (papier); vous devrez y préciser le nom de l’insuline de référence que vous prenez et la marque et le modèle de votre pompe à insuline. Lorsque les données confirmeront la compatibilité de l’insuline biosimilaire avec votre pompe à insuline, vous devrez passer à l’insuline biosimilaire.

Qu’arrive-t-il si j’ai une assurance privée?

Si vous ne dépendez pas du Régime d’assurance-médicaments de l’Î.-P.-É. pour la couverture de votre médicament biologique de référence, l’Initiative sur les médicaments biosimilaires de l’Î.-P.-É. ne vous touchera pas directement. Par contre, certains assureurs privés mettent aussi en œuvre des politiques de passage aux médicaments biosimilaires; communiquez avec votre assureur privé pour plus d’information.

Renseignements supplémentaires

Voir Ressources pour les patientes et patients – Médicaments biosimilaires ou Biosimilar Resources for Health Care Professionals (en anglais)

Courriel : pei-biosimilar-initiative@gov.pe.ca

Téléphone : 902-218-4653
 

Santé Î.-P.-É.

Renseignements généraux

Santé Î.-P.-É​.
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Vie privée et santé

Information aux médias
Téléphone : 902-368-6135

Conseil d’administration de Santé Î.-P.-É.

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo