Problèmes de santé sous-jacents

Les personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents qui sont à risque de conséquences graves si elles attrapent la COVID-19 comprennent :

  • Les personnes ayant reçu une greffe d’organe plein;
  • Les personnes atteintes de certains cancers :
    • celles qui reçoivent un traitement de chimiothérapie active;
    • celles qui ont un cancer du poumon et reçoivent un traitement de radiothérapie radical;
    • les personnes ayant un cancer du sang ou de la moelle osseuse (leucémie, lymphome ou myélome) recevant un traitement;
    • les personnes qui reçoivent une immunothérapie ou tout autre traitement par anticorps continu en raison d’un cancer;
    • les personnes ayant d’autres traitements ciblés en raison d’un cancer qui peuvent affecter leur système immunitaire (ex. : inhibiteurs de protéines kinase ou de PARP);
    • les personnes ayant reçu une greffe de moelle osseuse ou de cellules souches au cours des six derniers mois ou qui prennent encore des médicaments immunodépresseurs.
  • les personnes ayant des problèmes respiratoires graves (ex.: fibrose kystique, asthme grave et  maladie pulmonaire obstructive chronique grave);
  • les personnes ayant une maladie rare qui augmente leur risque d’infections de façon considérable (ex. : une immunodéficience combinée grave, drépanocytose);
  • les personnes subissant une thérapie immunosuppressvie pouvant augmenter considérablement leur risque d’infections (modificateurs biologiques, fortes doses de stéroïdes, AZT, cyclophosphamide);
  • les personnes qui se sont fait enlever la rate;
  • les adultes qui ont une déficience développementale non mineure (trisomie 21) qui augmente leurs risques
  • les adultes qui subissent des dialyses ou ayant une maladie rénale chronique (stade 5);
  • les femmes enceintes ayant une maladie du cœur non mineure congénitale ou acquise ou une maladie neuromusculaire nécessitant du soutien respiratoire.

 

Date de publication : 
le 5 Mars 2021