27
avr
2022

Amélioration de l’accès aux services de garde d’enfants

’Île-du-Prince-Édouard continue d’accroître l’accès à l’apprentissage et à la garde des jeunes enfants dans toute la province. Plus de 230 places de garde d’enfants à prix abordable sont ajoutées dans la province, et cinq garderies additionnelles reçoivent la désignation officielle de centres de la petite enfance de la province.

L’augmentation du nombre de centres de la petite enfance désignés contribue à accroître l’accès à des services de garde d’enfants de haute qualité, abordables, flexibles et inclusifs pour les enfants et les familles de l’Île.

Les cinq garderies qui ont reçu la désignation sont les suivantes :

  • Island Montessori Academy, Charlottetown
  • Island Montessori Academy, Stratford
  • Wekatesk Aboriginal Headstart
  • Mighty Oaks Academy, Grand Tracadie
  • Tiny Tot Early Childhood Centre, Sherwood

« À Mighty Oaks Academy, nous sommes ravis de devenir un centre de la petite enfance désigné. Cette désignation nous permettra de mieux soutenir nos familles rurales en mettant en place des tarifs moins élevés et en payant un salaire qui attirera et renforcera notre programme avec des éducateurs hautement qualifiés, tout en offrant aux enfants un programme basé sur le jeu et reconnu au niveau national », a déclaré Darla Farquharson de la Mighty Oaks Academy à Grand Tracadie.

Les centres de la petite enfance désignés reçoivent un financement de fonctionnement de la province pour suivre un programme-cadre provincial, reconnu comme l’un des meilleurs du pays. Ces centres offrent aux parents des tarifs réglementés par la province et leur personnel est composé d’éducatrices et d’éducateurs de la petite enfance formés et rémunérés selon une grille salariale provinciale. La province compte maintenant 66 centres de la petite enfance.

« Le développement de la petite enfance est l’un des meilleurs investissements que le gouvernement puisse faire pour l’avenir de notre province. Nous travaillons à assurer que les enfants aient une base solide et à les aider à acquérir les compétences et la confiance dont ils ont besoin pour s’épanouir. Nous continuerons à faire des investissements importants comme celui-ci qui soutiennent les enfants et les familles et contribuent à la vitalité des collectivités insulaires », a indiqué la ministre de l’Éducation et de l’Apprentissage continu, Natalie Jameson.

« Chaque enfant mérite le meilleur départ possible dans la vie. Grâce à leur désignation, ces centres contribueront à la croissance du système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants et permettront à un plus grand nombre de familles et d’enfants de l’Île-du-Prince-Édouard d’avoir accès à des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de qualité, abordables, flexibles et inclusifs », a déclaré la ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada, Karina Gould.

Environ 1,35 million de dollars provenant de l’Accord entre le Canada et l’Île-du-Prince-Édouard sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants à l’échelle du Canada sont également investis pour augmenter le nombre de places en garderie dans 13 centres de la province. 220 nouvelles places ont été approuvées, notamment pour Charlottetown, O’Leary, Souris, Kensington, Cornwall, Summerside, Slemon Park, Stratford, St. Teresa et Murray River.

L’augmentation du nombre de places de garde d’enfants dans les centres de la petite enfance peut obliger les centres à modifier les installations existantes pour accueillir des enfants supplémentaires ou à acheter l’équipement nécessaire. Dans le cadre de l’Accord entre le Canada et l’Île-du-Prince-Édouard sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants à l’échelle du Canada, des subventions d’immobilisations pouvant atteindre 37 500 $ par centre sont offertes aux demandeurs approuvés, ce qui représente un investissement pouvant atteindre 363 000 $.

L’Accord entre le Canada et l’Île-du-Prince-Édouard sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants à l’échelle du Canada inclut un engagement à désigner jusqu’à 20 nouveaux centres de la petite enfance au cours des deux prochaines années et à ajouter 452 places en garderie agréée. La prochaine série de demandes pour les centres de garde d’enfants souhaitant obtenir la désignation de centre de la petite enfance aura lieu dans les mois à venir.

Le gouvernement du Canada fait un investissement transformateur pour mettre en place un système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants en partenariat avec les provinces, les territoires et les communautés autochtones. Cela comprend un investissement fédéral historique de près de 121,3 millions de dollars pour l’Île-du-Prince-Édouard. Grâce à ce système pancanadien, toutes les familles du pays auront accès à des services réglementés d’apprentissage et de garde des jeunes enfants pour un coût moyen de 10 $ par jour d’ici mars 2026.

Information aux médias :
Autumn Tremere
Agente principale des communications
Ministère de l’Éducation et de l’Apprentissage continu
agtremere@gov.pe.ca   

Mohammad Hussain
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Karina Gould
Mohammad.A.Hussain@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Renseignements généraux

Ministère de l'Éducation et de l'Apprentissage continu
Centre Holman
250, rue Water, bureau 101
Summerside (Î.-P.-É.) C1N 1B6

Téléphone : 902-438-4130
Télécopieur : 902-438-4062

DeptELL@gov.pe.ca