20
sep
2017

Appui téléphonique en situation d’urgence

Shawn Jessome and Matt Spidel of Island EMS demonstrate new protocols for helping 9-1-1 callers.

Les Insulaires qui composent le 911 peuvent maintenant obtenir de l’aide au téléphone jusqu’à l’arrivée des premiers intervenants.

Le nouveau système de répartition des services médicaux d’urgence de la province permet aux répartiteurs du service 911 de donner des directives par téléphone, comme des consignes liées à la RCR. Depuis la mise en service du système au mois d’août, les répartiteurs ont fourni des directives de RCR à 15 appelants venus en aide à un patient victime d’arrêt cardiaque; expliqué comment administrer un auto-injecteur d’épinéphrine aux gens qui ont appelé par rapport à une réaction allergique; et incité plusieurs personnes qui ressentaient des douleurs thoraciques à prendre de l’aspirine avant l’arrivée des ambulanciers paramédicaux.

« Nos répartiteurs sont souvent les premiers à parler aux gens qui se trouvent dans une situation d’urgence, et le fait de pouvoir appuyer ces personnes qui sontdans le besoin dès le début peut représenter la différence entre la vie et la mort, a affirmé Matt Spidel, directeur des opérations auprès du centre de répartition des services d’Island EMS. Le nouveau système permet d’assurer que nos employés répondent aux appels de façon cohérente, donnent des instructions claires aux appelants et obtiennent des renseignements plus détaillés pour les ambulanciers paramédicaux afin que ceux-ci soient encore mieux préparés lorsqu’ils arrivent sur la scène. »

Des questions détaillées seront posées aux personnes qui font face à une urgence médicale et qui composent le 911, en vue d’aider le répartiteur à bien comprendre la situation. En se fondant sur ces renseignements, le répartiteur pourrait dire à l’appelant de passer à l’action en lui donnant des directives précises, ou simplement rester au téléphone afin de continuellement partager l’information la plus récente avec les ambulanciers paramédicaux qui sont en route.

« Les urgences sont souvent bouleversantes et effrayantes pour les personnes qui appellent le 911. Ce nouveau système offre de l’appui immédiat pendant que l’équipe d’intervention est en route, a déclaré le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Henderson. La prestation des soins de santé d’urgence est une composante essentielle du système de santé; ces améliorations appuieront davantage les familles de l’Île ainsi que les ambulanciers paramédicaux qui sont à leur service, tout en assurant une bonne coordination et une meilleure assistance médicale. »

La planification pour un nouveau registre provincial de défibrillateurs externes automatisés (DEA) est également bel et bien entamée. Lorsqu’un appel sera reçu au 911 concernant un arrêt cardiaque, le propriétaire du DEA le plus près sera automatiquement avisé et demandé d’intervenir, et le répartiteur du service 911 fournira à l’appelant des instructions sur la façon d’utiliser le DEA jusqu’à l’arrivée des ambulanciers paramédicaux. Le registre devrait être lancé plus tard cet automne.

Le budget de fonctionnement équilibré du gouvernement pour l’exercice financier de 2017-2018 comprend la somme de 166 000 $ dans le but de mettre en œuvre le protocole de répartition des services médicaux d’urgence et le registre de DEA, à partir d’améliorations apportées aux services de santé d’urgence.

Pour plus de renseignements sur les services ambulanciers de la province, consultez le www.healthpei.ca/servicesambulanciers.

-30-

Information aux médias :
Amanda Hamel

 

Document d’information :

Appels au 911

  • Depuis 2008, le nombre d’appels au 911 exigeant l’intervention de services ambulanciers n’a cessé d’augmenter, passant de 6 000 appels préhospitaliers à plus de 11 300 l’année dernière.
  • Parmi les raisons les plus fréquentes d’appeler une ambulance, on compte les difficultés respiratoires, les douleurs thoraciques, les malaises généralisés, les chutes et les collisions sur la route.

Le temps de réponse

À l’échelle provinciale, le temps moyen actuel qui s’écoule avant l’arrivée d’une ambulance est de 7 minutes et 15 secondes, une amélioration de la moyenne de 8 minutes et 23 secondes déclarée l’année dernière à la même période.

Investissements

En partenariat avec Santé Î.-P.-É. et Island EMS, le gouvernement a procédé aux cours des dernières années à d’importants investissements dans les services de santé d’urgence et le programme de transport par ambulance, notamment :

  • l’ajout d’une ambulance dans le comté de Kings (2016);
  • la mise en œuvre du nouveau système radio PICS 2 dans toutes les ambulances (2015);
  • la mise en œuvre d’un nouveau système de répartition assistée par ordinateur (2015);
  • l’élimination des frais de transfert d’un hôpital à l’autre pour les résidents de l’Île (2013);
  • l’ajout de deux unités ambulancières (2013);
  • l’ajout de deux unités rurales d’intervention rapide, une dans le comté de Kings et l’autre à Prince-Ouest (2013);
  • l’élargissement des plages horaires dans le comté de Kings et à Prince-Ouest (2011);
  • l’élimination des frais d’urgence pour les personnes de l’Île âgées de 65 ans et plus (2009);
  • l’élargissement des plages horaires à l’échelle provinciale (2009);
  • l’élimination des frais de transport par ambulance à l’extérieur de la province pour les résidents de l’Île (2008).

Renseignements généraux

Santé Î.-P.-É​.
16, rue Garfield
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Vie privée et santé

Information aux médias
Téléphone : 902-368-6135

Conseil d’administration de Santé Î.-P.-É.

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo