30
nov
2022

Cas de grippe et d’infection à VRS en hausse à l’Î.-P.-É. ; fin de l’isolement obligatoire pour la COVID-19

Comme déjà mentionné, à compter de 23 h 59 le 30 novembre, l’isolement obligatoire pour les gens atteints de la COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard sera remplacé par de fortes recommandations de se protéger, particulièrement pour les personnes ayant possiblement un risque élevé de conséquences graves, contre toute maladie respiratoire circulant au sein de la population.

La médecin hygiéniste en chef, Dre Heather Morrison, a confirmé comme prévu que les cas de grippe et d’infection à virus respiratoire syncytial (VRS) sont en hausse à l’Île-du-Prince-Édouard. Bien que les cas d’infection à VRS continuent de se produire à des taux plus faibles qu’au début de l’année, des précautions doivent être prises en raison du risque lié à la circulation de plusieurs virus respiratoires.

« Nous avons encore besoin que les Insulaires fassent leur part en restant à la maison lorsqu’ils sont malades et en portant un masque dans les espaces intérieurs bondés, ce qui aide à réduire la propagation de toutes les maladies respiratoires comme la grippe, les infections à VRS et la COVID-19 au cours de cette saison de maladies respiratoires », a déclaré la Dre Heather Morrison. « Même si la menace pour la santé que représente la COVID-19 dans la province a diminué au fil du temps grâce à des taux de vaccination élevés, à l’accès aux traitements et à l’apparition de variants moins graves, il est important que les gens continuent de rester à la maison lorsqu’ils sont malades puisque d’autres maladies respiratoires circulent. Les gens devraient aussi porter un masque dans les lieux intérieurs bondés, avoir une vaccination à jour, améliorer la qualité de l’air intérieur et se faire tester au besoin. »

Il existe toujours un risque d’attraper la COVID-19, et des hausses soudaines du nombre de cas peuvent encore se produire dans la province. Les personnes dont le test de dépistage de la COVID-19 est positif (après l’apparition des symptômes ou un test positif) ne sont plus légalement tenues de s’isoler, quel que soit leur statut vaccinal. Les symptômes de la COVID-19 sont semblables à ceux d’autres maladies respiratoires comme la grippe et le rhume. Si une personne ne se sent pas bien, elle devrait rester chez elle et s’isoler afin de prévenir la transmission de la COVID-19. Si une personne ne se sent pas bien, elle devrait rester à la maison et s’isoler afin de prévenir la transmission de la COVID-19 et d’autres virus respiratoires. Une personne devrait rester à la maison jusqu’à ce que tous les éléments suivants s’appliquent à elle :

  • ses symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures (ou 48 heures si elle a eu des nausées, des vomissements ou de la diarrhée)  
  • elle n’a pas de fièvre
  • elle ne présente pas d’autres symptômes

Si une personne doit quitter son domicile, elle devrait porter un masque et éviter de rendre visite à des personnes présentant un risque élevé de manifestation grave (par exemple, les personnes âgées) et de se rendre dans des milieux à haut risque, comme les foyers de soins de longue durée.

Le port du masque dans les milieux à haut risque, notamment les hôpitaux, les foyers de soins de longue durée et les établissement de soins communautaires, restera obligatoire afin de réduire la transmission dans les milieux vulnérables. Les résidents et résidentes des établissements de soins de longue durée et les personnes nécessitant des soins hospitaliers sont plus à risque de souffrir de conséquences graves de la COVID-19 et d’autres maladies respiratoires comme la grippe. Le port du masque par le personnel et les visiteurs et visiteuses aide à prévenir la transmission aux personnes les plus à risque de maladie respiratoire.

Les cliniques de dépistage continuent d’être accessibles dans toute la province et il est important que les personnes qui risquent d’avoir des conséquences graves et qui sont symptomatiques se fassent tester dans une clinique de dépistage de Santé Î.-P.-É. pour obtenir un diagnostic plus précoce et avoir accès à un traitement antiviral contre la COVID-19.

Les tests antigéniques rapides sont un outil précieux qui peut être utilisé pour diagnostiquer et surveiller la COVID-19. Lorsqu’un premier test est négatif, il faut refaire un test dans les 24 à 48 heures si on présente toujours des symptômes. Tous les Insulaires et les personnes en visite à l’Île-du-Prince-Édouard sont encouragés à se procurer des tests antigéniques rapides au besoin. Il est possible de se procurer un test à divers endroits :

Il est fortement recommandé à toute personne âgée de 12 ans et plus de se faire vacciner dans une clinique de vaccination de Santé Î.-P.-É. (lien en anglais) ou dans l’une des nombreuses pharmacies partenaires de la province, car cela demeure le moyen le plus efficace de réduire le risque de contracter la COVID-19. La première dose, la deuxième dose et les doses de rappel sont offertes dans les cliniques et les pharmacies partenaires.

Les parents et les tuteurs et tutrices qui souhaitent prendre un rendez-vous pour leurs enfants âgés de 6 mois à 5 ans doivent appeler le numéro sans frais 1-844-975-3303 pour prendre rendez-vous. Les vaccins pour ce groupe d’âge seront offerts dans les cliniques de vaccination contre la COVID-19 de Santé Î.-P.-É. partout dans la province, à des dates et à des heures données, afin de répondre aux besoins particuliers des enfants. Pour obtenir des renseignements sur le vaccin contre COVID-19 de l’Î.-P.-É. pour les enfants et consulter une foire aux questions, le public peut visiter la page sur la vaccination des enfants contre la COVID-19

Les parents et les tuteurs et tutrices d’enfants non vaccinés âgés de 6 mois et plus devraient prendre rendez-vous pour que leurs enfants reçoivent une première dose. En plus de développer la COVID-19, les enfants sont vulnérables à la longue COVID-19 et les conséquences à long terme sur la santé des maladies post-virales ne sont pas encore connues. Les enfants âgés de 6 mois et plus peuvent recevoir leur vaccin contre la COVID-19 dans une clinique de vaccination de Santé Î. P. É.

On peut consulter la page « Obtention du vaccin contre la COVID-19 » pour obtenir des renseignements sur la distribution du vaccin à l’Île-du-Prince-Édouard, y compris des faits concernant les vaccins, des données sur la vaccination et la prise de rendez-vous. Des réponses à des questions courantes concernant les vaccins contre la COVID-19 sont présentées à la page « Réponses à des questions courantes sur la vaccination contre la COVID-19 ».

Pour obtenir des renseignements à jour sur les mesures prises à l’Île-du-Prince-Édouard par rapport à la COVID-19, on peut consulter « La COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard ».

Fiche d’information

Le Bureau de la médecin hygiéniste en chef continue de travailler de près avec le gouvernement fédéral, ses homologues provinciaux et territoriaux, les ministères et Santé Î.-P.-É. afin de suivre l’évolution de la situation et de se préparer pour toute répercussion d’ordre sanitaire, social et économique de la COVID-19 sur la province. Le risque pour la santé publique de la COVID-19 est continuellement réévalué, et les Insulaires seront informés au fur et à mesure que de nouveaux renseignements sont disponibles.

Information aux médias :
Morgan Martin
Santé et Mieux-être
902-218-3430
mxmartin@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca