9
fév
2018

Chacun peut aider à prévenir la violence familiale

Appui pour les familles insulaires

Durant la Semaine de la prévention de la violence familiale (du 11 au 17 février), les Insulaires peuvent en apprendre davantage sur comment les membres de la famille, les amis, les collègues et même les étrangers peuvent aider à prévenir la violence familiale.

Les communautés d’un bout à l’autre de l’Île-du-Prince-Édouard vont souligner cette semaine importante en tenant des marches du silence, des séances d’information et des activités familiales de sensibilisation à la violence familiale. Par exemple, le mercredi 14 février est la journée « Je porte du violet » à l’Île-du-Prince-Édouard; il est possible de consulter le calendrier complet des activités au : www.stopfamilyviolence.pe.ca/2018Calendrier.

 « Tout le monde a un rôle à jouer dans la prévention de la violence dans la communauté et l’intervention à cet égard, a déclaré le premier ministre Wade MacLauchlan. Il y a plusieurs façons d’aider lorsque nous voyons ou soupçonnons de mauvais traitements. Cette année, la Semaine de la prévention de la violence familiale est axée sur notre responsabilité collective d’aider à prévenir la violence familiale, ainsi que les outils et les ressources qui peuvent aider. »

Voici des façons d’appuyer une personne qui vit une relation abusive ou violente : 

  • se montrer attentif aux « signaux d’alerte » qui pourraient indiquer qu’une personne est victime de violence, par exemple, un partenaire qui la surveille tout le temps, qui tente de l’isoler de sa famille et de ses amis (pour plus d’information : www.stopfamilyviolence.pe.ca);
  • parler à la personne en privé, lui faire part de vos préoccupations et lui faire savoir que vous êtes prêt à l’écouter et à l’aider;
  • lui fournir de l’information sur les ressources communautaires et l’encourager à demander une protection; et
  • composer le 911 si vous pensez que quelqu’un est en danger. 

 « Même si nous ne sommes pas victimes de violence nous-mêmes, il y a des mesures que nous pouvons prendre – petites ou grandes – en tant qu’observateurs, qui pourraient sauver une vie, a affirmé Ann Sherman, présidente du Comité d’action du premier ministre pour la prévention de la violence familiale. J’encourage tous les Insulaires à en apprendre davantage sur leur rôle dans la prévention de la violence familiale et à appuyer les victimes de violence familiale en participant aux nombreuses activités organisées durant la semaine. »

Tout au long de la Semaine de la prévention de la violence familiale, les Insulaires peuvent voir et partager les images et les messages quotidiens sur facebook.com/govpe et twitter.com/InfoPEI. Le mot-clic pour la Semaine est #stoplaviolencefamiliale.

Information aux médias :

April Gallant
Transports, Infrastructure et Énergie, Situation de la femme
aldgallant@gov.pe.ca

Fiche d’information

Que l’on soit le voisin, le collègue, l’ami ou le membre de la famille d’une victime de violence, on a un rôle à jouer dans la lutte contre la violence familiale.

Les entreprises ont elles aussi un rôle à jouer. De nouvelles ressources ont été créées pour aider les entreprises à réagir à la violence familiale en milieu de travail.

Même si nous ne recourons pas à la violence ou ne sommes pas victimes de violence nous-mêmes, il y a des mesures que nous pouvons prendre. Les mesures prises par les observateurs peuvent aider.   

Le mercredi 14 février est la journée « Je porte du violet » à l’Île-du-Prince-Édouard. On encourage les Insulaires à porter du violet pour :

  • sensibiliser les gens à la Semaine de la prévention de la violence familiale;
  • rendre hommage aux victimes de violence et à leur famille; et
  • démontrer que la violence est inacceptable dans n’importe quelle relation.

Vous ne savez toujours pas comment réagir? Les professionnels sont là pour vous aider.

  • Services de prévention de la violence familiale de l’Î.-P.-É. : 1-800-240-9894
  • Service d’aide aux victimes : 902-368-4582 (Charlottetown), 902-888-8218 (Summerside)
  • Centre d’aide aux victimes de viol et d’agression sexuelle de l’Î.-P.-É. : 1-888-368-8055
  • Refuge pour femmes Chief Mary Bernard Memorial : 1-855-297-2332

Si vous êtes témoin de violence faite à un enfant ou si vous soupçonnez qu’un enfant est victime de violence, vous devez rapporter la situation en appelant le numéro d’urgence pour les enfants maltraités au 1-800-341-6868.

Si vous soupçonnez la violence ou la négligence envers une personne âgée, veuillez communiquer avec le Service de protection des adultes en composant le 902-892-4790.

Renseignements généraux

Ministère des Transports, de l’Instructure et de l’Énergie
Secrétariat interministériel aux affaires féminines
Immeuble Jones, 3e étage
11, rue Kent
C.P. 2000
Charlottetown (Î. P. É.)  C1A 7N8

Téléphone: (902) 368-6494

receptionist@gov.pe.ca