2
aoû
2017

La confirmation de la notation des obligations est signe d’une bonne gestion budgétaire et d’une économie vigoureuse

DBRS a réaffirmé la tendance stable de la notation des obligations de l’Île-du-Prince-Édouard, ce qui indique que l’économie insulaire est sur la bonne voie et que la province demeure une bonne option pour les investisseurs éventuels.

Selon l’agence de notation, les perspectives économiques de l’Île-du-Prince-Édouard sont bonnes et ses perspectives financières continuent de s’améliorer. Le rapport indique que le budget de fonctionnement équilibré du gouvernement provincial pour 2017-2018 représente l’événement le plus positif en matière de crédit de ces dernières années. Il constate aussi les indicateurs positifs suivants : 

• Le taux de croissance démographique à l’Île est le plus élevé dans la région de l’Atlantique.

• Comparativement à 2016, les mises en chantier ont augmenté de 20 pour cent jusqu’à présent.

• Les exportations internationales ont augmenté de 7,1 pour cent.

• La progression de l’emploi représente le double du taux national.

Le rapport de DBRS indique d’ailleurs que la santé de l’économie et l’amélioration des résultats budgétaires ont aidé à réduire la dette à 41,2 pour cent du PIB, chiffre qui avait culminé à 49,1 pour cent en 2013-2014. DBRS s’attend à ce que la dette soit réduite au-dessous de 40 pour cent du PIB en 2019-2020.

« Si nous sommes en mesure de maintenir notre notation des obligations, c’est grâce à une bonne gestion financière – comme le démontre notre budget équilibré – et à une économie forte et florissante, a souligné le ministre des Finances, Allen Roach. Je remercie la fonction publique d’avoir géré les deniers publics avec prudence; cela aide notre province à vivre selon ses moyens tout en contribuant à la prospérité des Insulaires. »

L’économie de l’Île-du-Prince-Édouard a connu une expansion de 2,4 pour cent en 2016. Les perspectives pour 2017 et 2018 indiquent une croissance modérée allant de 1 à 1,5 pour cent, ce qui semble concorder avec les attentes du secteur privé. 

Le rapport précise que les perspectives de croissance à long terme sont également bonnes, appuyées par la croissance démographique, la faiblesse du dollar canadien et la hausse de la demande pour les exportations principales de la province. La croissance modérée du revenu et l’augmentation des fonds du gouvernement fédéral pour les projets d’infrastructure permettront à la province d’augmenter légèrement le budget de la santé ainsi que les dépenses en immobilisations dans les domaines prioritaires.

Les deux autres agences de notation, soit Moody’s et Standard & Poor’s, communiqueront leurs notations au cours des prochaines semaines.

Information aux médias :
Wayne MacKinnon
902-314-3407
wemackinnon@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Ministère des Finances
Immeuble Shaw, 2e étage (sud)
95, rue Rochford
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-4040
Télécopieur : 902-368-6575

DeptFinance@gov.pe.ca