30
juin
2022

COVID-19 à l’Î. P. É. : maintien des exigences liées à l’isolement et au port du masque jusqu’au 14 juillet; dose de rappel recommandée pour tous les Insulaires de 12 ans et plus, peu importe leur statut vaccinal

La médecin hygiéniste en chef, Dre Heather Morrison, a annoncé que l’ordonnance de l’Île-du-Prince-Édouard exigeant sept jours d’isolement pour les cas positifs de COVID-19 (10 jours d’isolement pour les cas immunodéprimés) et le port du masque dans les milieux à risque élevé, notamment les foyers de soins de longue durée et de soins communautaires et les hôpitaux, sera prolongée jusqu’au 14 juillet 2022. De plus, les Insulaires âgés de 12 ans et plus peuvent recevoir une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19, quel que soit le nombre de doses qu’ils ont déjà reçues (y compris les doses de rappel), en prévision d’une vague d’infection importante cet automne.

« La COVID-19 continue de circuler dans notre communauté. Nous constatons une augmentation des cas, notamment la moyenne la plus élevée sur sept jours et le plus grand nombre d’hospitalisations depuis la mi-mai, a déclaré Dre Morrison. Ce n’est pas le moment d’assouplir l’obligation de porter un masque dans les établissements de soins de longue durée, les foyers de soins communautaires et les hôpitaux, et il est important que les personnes qui ont la COVID-19 continuent à s’isoler. »

Les personnes dont le test de dépistage de la COVID-19 est positif sont légalement tenues de s’isoler pendant 7 jours (après l’apparition des symptômes ou un test positif), quel que soit leur statut vaccinal. Les personnes immunodéprimées doivent s’isoler pendant 10 jours. L’obligation d’isolement restera en vigueur et sera réévaluée avant le 14 juillet. Les masques continuent d’être exigés dans les milieux à haut risque, tels que les hôpitaux et les foyers de soins de longue durée et de soins communautaires et d’être recommandés dans la plupart des lieux publics intérieurs.

Des cliniques de dépistage continuent d’être accessibles dans toute la province et il est important que les personnes qui risquent d’avoir des conséquences graves et qui sont symptomatiques se fassent tester dans une clinique de dépistage de Santé Î.-P.-É. afin qu’elles puissent avoir accès à un traitement antiviral contre la COVID-19.

« Je suis préoccupée par la détection potentielle des sous-variants BA.4 et BA.5 dans nos eaux usées. Ces variants sont plus transmissibles et peuvent échapper au système immunitaire, ce qui signifie que la vaccination et l’infection préalable ne sont pas aussi protectrices contre l’infection par ces variants, comparativement aux variants antérieurs. Les vaccins sont toutefois encore efficaces contre les conséquences graves, a souligné Dre Morrison. Notre meilleure protection contre la COVID-19 et l’ensemble de ses variants est de rester à jour dans notre vaccination. Les Insulaires devraient donc recevoir toutes les doses recommandées dès qu’ils sont admissibles à les recevoir. »
 
Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a publié de nouvelles directives concernant les doses de rappel du vaccin contre la COVID-19 en prévision d’une vague d’infection importante à l’automne. Selon ces directives, le Bureau de la médecin hygiéniste en chef recommande à toutes les personnes âgées de 12 ans et plus (quel que soit le nombre de doses qu’elles ont déjà reçues) de recevoir une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 avant l’automne. On recommande aux personnes de recevoir leur dose de trois (3) à six (6) mois après leur dernière dose de vaccin (y compris les doses de rappel) ou une infection de COVID 19, le cas échéant. Il est fortement recommandé aux groupes suivants de recevoir une dose de rappel avant l’automne :

  • Les personnes de 65 ans et plus;
  • Les personnes résidant dans un foyer de soins de longue durée ou de soins communautaires; 
  • Les personnes autochtones de 12 ans et plus;
  • Les personnes de 12 ans et plus vivant en milieu collectif.

Les parents devraient faire des démarches pour que la vaccination contre la COVID-19 de leur enfant soit à jour d’ici la rentrée scolaire en septembre.

Les parents d’enfants non vaccinés de 5 à 11 ans devraient prendre rendez-vous pour que leurs enfants reçoivent la première dose. En plus de symptômes immédiats, les enfants sont susceptibles de développer la COVID-19 de longue durée, et les effets à long terme des maladies post-virales sur la santé sont encore inconnus. Les enfants de l’Île âgés de 5 à 11 ans peuvent recevoir leur vaccin contre la COVID-19 dans les cliniques de vaccination de Santé Î.-P.-É. (lien en anglais).

Toute personne de 12 ans et plus peut se faire vacciner contre la COVID-19 à une clinique de vaccination de Santé Î.-P.-É. ou à l’une des pharmacies partenaires dans la province. Les doses de rappel sont offertes dans les cliniques et les pharmacies partenaires.

Les personnes en isolement qui ont besoin de soutien sont invitées à composer le 2-1-1 pour être dirigées vers les systèmes de soutien communautaires à proximité ou les bureaux de services gouvernementaux provinciaux. Cette assistance comprend l’aide à obtenir de la nourriture, des ordonnances personnelles, des médicaments en vente libre et d’autres situations d’urgence. Les gens peuvent s’inscrire eux-mêmes au programme. On peut se renseigner davantage en ligne.

On peut consulter la page Web sur le vaccin contre la COVID-19 pour obtenir des renseignements sur la distribution du vaccin à l’Île-du-Prince-Édouard, y compris des faits concernant les vaccins, des données sur la vaccination et la prise de rendez-vous. Des réponses à des questions courantes concernant les vaccins contre la COVID-19 sont présentées à la page Web Réponses à des questions courantes sur la vaccination contre la COVID-19.

Pour obtenir des renseignements à jour sur les mesures prises à l’Île-du-Prince-Édouard par rapport à la COVID-19, on peut visiter la page La COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard.

Document d’information

Le Bureau de la médecin hygiéniste en chef continue de travailler de près avec le gouvernement fédéral, ses homologues provinciaux et territoriaux, les ministères et Santé Î.-P.-É. afin de suivre l’évolution de la situation et de se préparer pour tout impact d’ordre sanitaire, social et économique de la COVID-19 sur la province. Le risque pour la santé publique de la COVID-19 est continuellement réévalué, et les Insulaires seront informés au fur et à mesure que de nouveaux renseignements sont disponibles.

Toute la population est invitée à suivre les mesures habituelles de prévention :

  • Se faire vacciner;
  • Porter un masque à trois couches bien ajusté dans les lieux publics intérieurs;
  • Limiter le nombre de personnes avec qui l’on est en contact;
  • Se laver les mains souvent avec de l’eau et du savon;
  • Couvrir sa bouche avec l’intérieur du coude ou un mouchoir pour tousser et éternuer;
  • Rester chez soi si l’on ne se sent pas bien;
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche;
  • Pratiquer l’éloignement physique en restant à deux mètres (six pieds) d’autrui;
  • Ne pas partager des articles comme des verres et des bouteilles d’eau;
  • Nettoyer souvent les surfaces telles que les robinets, les poignées de porte et les comptoirs.

Information aux médias :
Morgan Martin
Santé et Mieux-être
902-218-3430
mxmartin@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca