26
jan
2022

COVID-19 à l’Î.-P.-É. : relâchement des mesures de santé publique le 31 janvier 

Le premier ministre Dennis King et la médecin hygiéniste en chef, Dre Heather Morrison, ont annoncé que les mesures de santé publique feront l’objet d’un léger assouplissement dans toute l’Île-du-Prince-Édouard à compter du lundi 31 janvier.

« La semaine dernière, des mesures supplémentaires ont été mises en œuvre en réponse à des tendances très préoccupantes pour certains indicateurs clés. Le but de ces mesures était de limiter les contacts entre les individus et de limiter la propagation de la COVID-19. Ces mesures ne sont pas sans conséquences sur les individus, les familles, les entreprises et les organisations, a déclaré Dre Morrison. Selon divers indicateurs, il semble que ces mesures aient commencé à être efficaces, et les Insulaires diminuent leurs contacts, de sorte que nous sommes en mesure de revenir prudemment aux mesures en place lors de la situation de la pandémie avec Omicron à la fin décembre. »

L’assouplissement des mesures de santé publique comprend un retour à l’enseignement en classe pour toutes les écoles publiques et privées de la maternelle à la 12e année, conformément au plus récent guide de retour en classe, avec des mesures renforcées, notamment le port du masque, le dépistage et l’établissement de cohortes. Des informations supplémentaires seront communiquées demain concernant les mesures en place et les plans pour faire face aux situations où il y a des cas de COVID-19 en milieu scolaire.

Le Bureau du médecin hygiéniste en chef surveillera régulièrement les indicateurs et la présence de la COVID-19 dans la province afin d’éclairer les décisions ultérieures concernant un nouvel assouplissement des mesures.

Les mesures suivantes prendront effet à partir du lundi 31 janvier à 0 h 1 :

  • Les rencontres personnelles sont autorisées avec les membres du ménage, plus un maximum de dix personnes (toujours les mêmes); les personnes sont encouragées à continuer à maintenir leur cercle de contacts aussi restreint que possible;
  • Les rassemblements organisés sont autorisés avec un maximum de 50 personnes plus le personnel, à condition qu’il y ait une distance physique entre les personnes de ménages différents; cela s’applique aux rassemblements religieux, aux cérémonies de mariage et de funérailles, aux théâtres et aux concerts;
  • Les réceptions de mariage et de funérailles ne sont pas autorisées;
  • Les pratiques d’équipe et les activités récréatives peuvent se dérouler avec jusqu’à 20 personnes (toujours les mêmes);
  • Les camps de jour sont autorisés pour les groupes de 20 personnes;
  • Les installations d’exercice physique peuvent ouvrir avec une capacité allant jusqu’à 50 % et l’éloignement physique; il peut y avoir des cours d’activité physique en groupe de 50 personnes maximum avec un éloignement physique;
  • Les repas en salle peuvent reprendre avec une capacité maximale de 50 %, avec une distance de deux mètres entre les tables et un maximum de 10 personnes par table; les établissements de restauration et les établissements avec permis doivent cesser de servir de la nourriture et des boissons vers 23 h et fermer au plus tard à minuit; les gens doivent être assis pour manger ou boire; les réceptions debout où de la nourriture et des boissons sont servies ne sont pas autorisées;
  • Les pistes de danse et le karaoké ne sont pas autorisés;
  • Les masques ne peuvent pas être retirés lorsque l’on est assis lors d’événements intérieurs, même avec un éloignement physique de deux mètres;
  • Les autres entreprises et organisations sont autorisées à servir le public avec une capacité maximale de 50 % et un éloignement physique (cela inclut les commerces, les casinos, les musées et les bibliothèques);
  • Le programme de laissez-passer vaccinal reste en place pour les événements et activités volontaires;
  • Les visites dans les établissements de soins de longue durée sont augmentées à trois partenaires de soins et trois visiteurs désignés; dans les foyers où il y a des éclosions, des mesures supplémentaires sont mises en place;
  • Les personnes qui entrent dans la province continueront de devoir s’isoler pendant quatre jours et subir des tests.

Dre Morrison a aussi annoncé 255 nouveaux cas de COVID-19 en date du mercredi 26 janvier à 8 h.

Ces nouveaux cas font toujours l’objet d’une enquête. Il y a actuellement 2640 cas actifs de COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard, et il y a eu 6812 cas dans la province depuis le début de la pandémie. Au cours des sept derniers jours, il y a eu une moyenne de 242 cas par jour.
Il y a 14 personnes hospitalisées qui sont traitées pour la COVID-19, dont deux aux soins intensifs. Il y a deux autres personnes hospitalisées qui ont la COVID-19 mais qui sont traitées pour autre chose que la COVID-19 (la COVID-19 n’était pas la raison de leur admission).

Voici une mise à jour sur les éclosions actuelles dans des milieux à risque élevé :

  • Établissements de soins de longue durée (éclosions dans sept établissements) :
    • Andrews of Park West
    • Atlantic Baptist
    • Foyer Beach Grove 
    • Clinton View Lodge 
    • Garden Home
    • South Shore Villa (nouvelle éclosion)
    • Foyer Summerset
  • Établissements de soins communautaires (éclosion dans deux établissements) :
    • Bevan Lodge
    • Miscouche Villa
  • Centres d’apprentissage et de garde de jeunes enfants :
    • Cas de COVID-19 dans 17 centres
    • 2 centres ouverts
    • 2 centres fermés
    • 13 centres fonctionnant à capacité réduite ou modifiée
  • Autres milieux collectifs :
    • Population qui a recours aux services de refuge et de proximité à Charlottetown
    • Centre correctionnel du comté de Prince
    • Centre provincial de traitement des toxicomanies
    • Centre correctionnel provincial
    • St. Eleanor’s House

Le Bureau du médecin hygiéniste en chef annoncera la fin de ces éclosions.

Au total, neuf personnes sont décédées en raison de la COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard. Le décès d’une personne est considéré comme étant lié à la COVID-19 si le médecin traitant estime que la COVID-19 est la cause du décès ou un facteur contributif.

En date du samedi 22 janvier, 96,3 % des Insulaires âgés de 12 ans et plus avaient reçu au moins une dose de vaccin et 93,1 % étaient complètement vaccinés; 64 % des enfants âgés de 5 à 11 ans avaient reçu une dose, et 48 502 personnes avaient reçu leur dose de rappel. 

Santé Î.-P.-É. rappelle aux Insulaires admissibles les centaines de rendez-vous de vaccination encore disponibles cette semaine dans les cliniques de la province pour une première, une deuxième ou une troisième dose du vaccin contre la COVID-19, y compris des rendez-vous réservés aux enfants.

Afin de préserver la capacité limitée des cliniques de dépistage de Santé Î.-P.-É., jusqu’à nouvel ordre, les tests continueront d’être limités aux personnes suivantes :

  • les personnes symptomatiques;
  • les contacts étroits de cas positifs;
  • les tests de confirmation pour les personnes dont le test préliminaire est positif à un point d’entrée;
  • les tests de confirmation pour les personnes dont le test antigénique rapide préliminaire est positif.

Les personnes qui ne présentent pas de symptômes n’ont pas besoin d’être testées (sauf si elles se trouvent dans une des catégories ci-dessus). Les personnes qui se présentent pour des tests liés au voyage (par exemple, les tests du jour 4) recevront deux tests antigéniques rapides à domicile devant être effectués à 48 heures d’intervalle.

On rappelle aux Insulaires qu’il y a des mesures de soutien disponibles pour les personnes touchées par la COVID-19. Le programme de prestations d’urgence pour les travailleurs de l’Île-du-Prince-Édouard, le programme de fonds d’urgence pour le soutien au revenu pour les travailleurs à leur compte, le Fonds pour congé spécial lié à la COVID-19 et le programme de prestation pour la garde d’enfants acceptent maintenant les demandes. Les Insulaires pourraient aussi être admissibles à des programmes du gouvernement du Canada comme la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement, la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants ou la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique.

Les personnes en isolement qui ont besoin de soutien sont encouragées à composer le 2-1-1 pour être dirigées vers les systèmes de soutiens communautaires à proximité ou les bureaux de services gouvernementaux provinciaux. Cette assistance comprend l’aide à obtenir de la nourriture, des ordonnances personnelles, des médicaments en vente libre et d’autres situations d’urgence. Un programme scolaire de repas modifié est aussi disponible pour obtenir des mets préparés livrés à domicile à compter de cette semaine. Les gens peuvent s’inscrire eux-mêmes au programme. On peut se renseigner davantage en ligne.

Comme toujours, les Insulaires sont priés de se faire tester s’ils ont un symptôme de la COVID-19, même à la suite d’un test négatif, et de s’auto-isoler jusqu’à l’obtention des résultats du test.

Toute personne âgée de 12 ans et plus peut se présenter à l’une des cliniques de vaccination de Santé Î.-P.-É. (lien en anglais) pour recevoir son vaccin contre la COVID-19 ou dans l’une des 28 pharmacies partenaires de la province. Les enfants de l’Île âgés de 5 à 11 ans peuvent maintenant recevoir leur vaccin contre la COVID-19 à une clinique de Santé Î.-P.-É.

On peut consulter la page Web Vaccins contre la COVID-19 pour obtenir des renseignements sur la distribution du vaccin à l’Île-du-Prince-Édouard, y compris des faits concernant les vaccins, des données sur la vaccination et la prise de rendez-vous. Des réponses à des questions courantes concernant les vaccins contre la COVID-19 sont présentées à la page Web Réponses à des questions courantes sur la vaccination contre la COVID-19.

Pour obtenir des renseignements à jour sur les mesures prises à l’Île-du-Prince-Édouard par rapport à la COVID-19, on peut visiter La COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard.

Document d’information
 
Le Bureau du médecin hygiéniste en chef continue de travailler de près avec le gouvernement fédéral, ses homologues provinciaux et territoriaux, les ministères et Santé Î.-P.-É. afin de suivre l’évolution de la situation et de se préparer pour tout impact d’ordre sanitaire, social et économique de la COVID-19 sur la province. Le risque pour la santé publique de la COVID-19 est continuellement réévalué et les Insulaires seront informés au fur et à mesure que de nouveaux renseignements sont disponibles.

Toute la population est encouragée à suivre les mesures habituelles de prévention :

  • Se faire vacciner;
  • Porter un masque à trois couches bien ajusté dans les lieux publics intérieurs et dans les espaces publics extérieurs où il n’est pas possible de maintenir l’éloignement physique avec autrui;
  • Limiter le nombre de personnes avec qui l’on est en contact;
  • Se laver les mains souvent avec de l’eau et du savon;
  • Couvrir sa bouche avec l’intérieur du coude ou un mouchoir pour tousser et éternuer;
  • Rester chez soi si l’on ne se sent pas bien;
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche;
  • Pratiquer l’éloignement physique en restant à deux mètres (six pieds) d’autrui;
  • Ne pas partager des articles comme des verres et des bouteilles d’eau;
  • Nettoyer souvent les surfaces telles que les robinets, les poignées de porte et les comptoirs;
  • Visiter une clinique de dépistage sans rendez-vous pour se faire tester si on a des symptômes de la COVID-19.

Information aux médias :
Samantha Hughes
Santé et Mieux-être
902-316-1323
shughes@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca