12
déc
2018

Élargissement du Programme pour aider davantage de patients atteints de maladies cardiaques ou pulmonaires à rester à la maison

Davantage d’Insulaires vivant avec une insuffisance cardiaque congestive ou une maladie pulmonaire chronique sont surveillés en toute sécurité depuis le confort de leur domicile à l’aide d’équipement spécial et de technologies modernes. 

Santé Î. P. É. a récemment élargi le Programme de surveillance à distance des patients pour en faire passer la capacité de 30 à 45 patients grâce à un partenariat avec Inforoute Santé du Canada et à un investissement de 285 000 $. 

« Investir dans les nouvelles technologies des soins de santé et collaborer avec les fournisseurs de soins de santé pour offrir des services de la façon convenant le mieux aux Insulaires, comme à leur domicile, fait une réelle différence pour les patients », a déclaré le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Mitchell. 

« Le Programme de surveillance à distance des patients est un exemple par excellence d’initiative qui améliore les résultats pour les patients tout en permettant aux Insulaires ayant de graves problèmes de santé de rester à la maison », a ajouté M. Mitchell. 

Au moment de son lancement, en 2015, le Programme visait à soutenir les Insulaires aux prises avec une insuffisance cardiaque congestive. L’an dernier, il a été élargi pour inclure les Insulaires atteints d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

« La surveillance à distance des patients s’est traduite par de meilleurs résultats et par une meilleure qualité de vie pour les Insulaires vivant avec une insuffisance cardiaque congestive ou une MPOC, a déclaré Anita MacKenzie, directrice intérimaire des soins primaires et des maladies chroniques à Santé Î. P. É. Les patients du Programme se rendent moins souvent à l’urgence et ceux qui ont une insuffisance cardiaque congestive ou une MPOC mènent non seulement une vie plus active et plus saine, mais ils sont aussi mieux capables de gérer leur maladie. »

La surveillance à distance des patients permet à ceux-ci de retourner chez eux plus tôt et d’être surveillés par des infirmières et des infirmiers diplômés appuyés par un médecin. 

Depuis le début du Programme, le taux d’hospitalisation de personnes atteintes d’insuffisance cardiaque congestive a diminué de 80 % et la durée totale du séjour des personnes admises a fléchi de 73 %. Surtout, le Programme permet depuis au personnel de réagir de façon proactive à l’état changeant d’un patient avant qu’une visite à l’hôpital ne soit nécessaire, tant et si bien que le nombre de visites à l’urgence a chuté de 45 %.

Les Insulaires qui ont reçu un diagnostic d’insuffisance cardiaque ou de MPOC peuvent communiquer directement avec le Programme en composant le 1-844-402-6700 (sans frais) ou en envoyant un courriel à remotepatientmonitoring@ihis.org. Le Programme vous convient-il? Pour vous en assurer et savoir si vous y êtes admissible, veuillez communiquer avec votre fournisseur de soins primaires. 

Vous obtiendrez de plus amples renseignements sur le Programme de surveillance à distance des patients en consultant le site Programme de surveillance à distance des patients.

Information aux médias :
Amanda Hamel
Agente principale des communications
Santé Î. P. É.
902-368-6135
ajhamel@gov.pe.ca
 

Contexte :

À l’Île-du-Prince-Édouard, selon les estimations, environ 1 200 personnes subissent chaque année un problème cardiaque aigu et plus de 700 vivent avec une maladie pulmonaire chronique.

Le Programme de surveillance à distance des patients partage l’objectif stratégique de Santé Î. P. É. d’améliorer l’accès aux soins primaires et aux programmes de soins spécialisés communautaires pour les patients atteints de maladies chroniques et complexes. 

Depuis 2007, plus de 800 patients ont été admis à l’hôpital Queen Elizabeth pour insuffisance cardiaque congestive, y séjournant 11 jours en moyenne, soit quatre de plus que dans la plupart des autres endroits au pays. Le Programme de surveillance à distance des patients a permis à ces patients de retourner plus tôt à la maison et d’être surveillés par des infirmières et des infirmiers diplômés appuyés par un médecin. 

En décembre 2017, une évaluation visant à comparer les six mois de données précédant aux six mois de données suivant la participation des patients au Programme a conclu à l’obtention de meilleurs résultats et constaté, entre autres :

  • que le nombre de visites à l’urgence a diminué de 45 %;
  • que le nombre d’hospitalisations a chuté de 80 %; 
  • que la durée totale du séjour, en jours d’hospitalisation, a diminué de 73 %;
  • que 90 % de tous les participants au Programme trouvent que celui-ci leur permet de mieux gérer leur santé et de mieux comprendre leur maladie chronique;
  • que 97 % des participants au Programme le recommanderaient à d’autres personnes ayant des problèmes médicaux semblables.

Renseignements généraux

Santé Î.-P.-É​.
16, rue Garfield
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Vie privée et santé

Information aux médias
Téléphone : 902-368-6135

Conseil d’administration de Santé Î.-P.-É.

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo