3
nov
2022

Investissement gouvernemental de 7 millions de dollars dans la hausse des taux pour les programmes sociaux et le logement social

Le gouvernement procède à l’investissement le plus important de l’histoire de la province dans les prestations des programmes sociaux afin d’avoir une incidence positive sur les ménages insulaires recevant différents types d’aide. Ces changements entreront en vigueur le 1er décembre 2022.

Les ménages insulaires recevant des prestations provinciales d’aide sociale ou un revenu assuré verront leur taux unitaire de base augmenter de 8 %, en plus de la hausse de tous les plafonds pour le logement pour les bénéficiaires des programmes sociaux et de logement social, ainsi que des prestations pour les communications, les aides optiques et le transport.

« Nous observons une inflation record à l’Île-du-Prince-Édouard, et elle touche tout le monde différemment, déclare Matthew MacKay, ministre du Développement social et du Logement. Le gouvernement prend des mesures afin de mettre l’argent dans les mains des Insulaires qui en ont le plus besoin. Nous actualisons les taux des programmes sociaux pour nous assurer que l’ensemble des Insulaires ont ce dont elles et ils ont besoin afin d’être bien. »

Le taux unitaire de base, y compris le taux existant pour les déplacements pour les adultes, sera comme suit :

  • Adulte – 511 $ (précédemment 450 $)
  • Enfant, de la naissance à 11 ans – 293 $ (précédemment 271 $)
  • Enfant, de 12 à 18 ans – 388 $ (précédemment 359 $)

Exemple : Avec ces mesures de soutien, un ménage de quatre personnes, dont deux adultes et deux enfants de 10 et 14 ans, recevra 1 703 $ par mois pour couvrir ses besoins fondamentaux, à l’exclusion des prestations de logement.

Les plafonds pour le logement augmenteront à la fois pour les bénéficiaires des programmes sociaux et de logement social. Voici les nouveaux taux :

  • 500 $ pour la location d’une chambre (précédemment 377 $)
  • 850 $ pour les personnes seules et les couples sans enfant (précédemment 794 $)
  • 1 000 $ pour les personnes monoparentales et les couples ayant un enfant (précédemment 961 $)
  • 1 168 $ pour les personnes monoparentales et les couples ayant deux enfants (précédemment 1 118 $)
  • 1 241 $ pour les personnes monoparentales et les couples ayant trois enfants (précédemment 1 191 $)
  • 1 292 $ pour les personnes monoparentales et les couples ayant quatre enfants ou plus (précédemment 1 241 $)

De plus, le gouvernement change ses critères d’admissibilité pour l’obtention d’une aide financière pour l’achat de prothèses auditives, de sorte que plus d’aînées et aînés puissent être couverts. L’exemption des actifs pour les personnes en établissement de soins communautaires passera à 100 000 $.

Les seuils de revenu pour le Programme pour l’autonomie des aînés augmenteront à 32 753 $ ou moins pour les personnes seules, et à 41 970 $ ou moins pour les couples, en plus de l’ajout d’une quatrième prestation, d’un montant de 575 $.

Le gouvernement a investi près de 20 millions de dollars dans les programmes sociaux depuis 2020. Ces dernières augmentations de l’aide financière montrent l’engagement du gouvernement à sortir les gens de la pauvreté et à atteindre les objectifs établis dans la Poverty Elimination Strategy Act (loi sur la stratégie d’élimination de la pauvreté), promulguée en 2021.

Document d’information

  • Les taux pour les aides optiques augmenteront à 200 $ pour les verres unifocaux et les montures, et à 245 $ pour les verres bifocaux et les montures, selon les recommandations de la Prince Edward Island Association of Optometrists.
  • Les frais de transport pour les déplacements admissibles, y compris, sans s’y limiter, les déplacements pour les rendez-vous médicaux et d’emploi, passeront à 0,40 $/km.
  • L’admissibilité aux prothèses auditives sera établie en fonction du revenu. Les aînées et aînés ayant un revenu net de 22 535 $ ou moins pour les personnes seules, et de 31 470 $ ou moins pour les couples, seront admissibles à la couverture complète pour les modèles de base. Les aînées et aînés dont le revenu est plus élevé bénéficieront d’une couverture proportionnelle à leur revenu.
  • En janvier 2022, le budget des programmes sociaux a augmenté de 4,5 millions de dollars afin de hausser les taux des allocations de subsistance (nourriture, vêtements, dépenses du ménage et articles personnels).
  • En juin 2021, le gouvernement a élargi l’admissibilité et la portée du Programme pour l’autonomie des aînés de sorte à éliminer l’évaluation requise pour recevoir de l’aide financière et à inclure des choses comme les permis de stationnement et le système d’alerte médicale Lifeline. Les seuils de revenu sont alors passés à un maximum de 26 500 $ pour les personnes seules, et de 34 000 $ pour les couples.
  • En 2020, le gouvernement a procédé à un investissement annuel de 6,4 millions de dollars afin d’augmenter les taux des allocations alimentaires des programmes sociaux; en 2019, ces taux avaient été augmentés de 10 %.

Information aux médias :
Kip Ready
Agent principal des communications
kjready@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Ministère de la Développement social et Logement
Immeuble Jones, 2e étage
11, rue Kent
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-620-3777
Sans frais : 1-866-594-3777
Télécopieur : 902-894-0242

DeptSDH@gov.pe.ca