26
avr
2021

Un jeune donneur d’organes sauve cinq vies

Back row (left to right): David McCarthy, Lisa McCarthy and Brandon McCarthy; Front row (left to right): Brodie McCarthy and Justin McCarthy

Lisa McCarthy encourage les gens à s’inscrire comme donneurs d’organes après avoir pris une décision familiale qui a permis de sauver la vie de cinq personnes grâce au don d’organes de son fils. 

Le fils de Lisa, Brodie, est décédé en mai 2018 à l’âge de 18 ans. À peine un mois avant d’obtenir son diplôme de l’école Montague Regional High School, Brodie a perdu la vie à la suite d’un accident de rugby.  

Brodie participait à un tournoi de rugby à l’école Three Oaks Senior High lorsqu’il a subi une blessure à la tête. Il a été transporté à l’hôpital Prince County à Summerside, puis à Moncton pour une chirurgie. Il a ensuite dû être maintenu en vie par des appareils. 

image of young man

« Après avoir appris que nous avions perdu notre fils, un médecin nous a demandé si nous avions déjà songé au don d’organes et si nous pourrions envisager de donner les organes de Brodie », a expliqué Lisa.   

Lisa en a discuté avec son mari, David, et leurs deux fils, Brandon et Justin. Ils ont immédiatement conclu que c’est quelque chose que Brodie aurait voulu faire. « Je me suis dit que si nous ne pouvions pas ravoir notre fils, je voulais au moins avoir la chance de sauver le fils, la fille, la mère ou le père d’une autre personne », de dire Lisa. 

La décision de faire don des organes de Brodie a sauvé la vie de cinq personnes. Une fille de 11 ans a reçu son cœur, une femme de 47 ans a reçu ses poumons, une fille de 13 ans et un homme de 34 ans ont reçu ses reins, et un garçon de son âge a reçu son foie et les vaisseaux de son pancréas. 

Après la mort de Brodie, de nombreux autres Insulaires ont décidé de s’inscrire comme donneurs d’organes. Lisa souhaite perpétuer l’œuvre de Brodie en encourageant encore plus de gens à s’inscrire et à discuter du don d’organes avec leur famille et leurs amis.

« Même si une personne est inscrite comme donneur d’organes, elle doit mourir d’une façon très particulière pour que ses organes puissent servir, a précisé Lisa. Je ne sais pas si les gens réalisent que c’est le type de situation où tout doit se passer d’une certaine façon. À la mort, ce n’est pas tout le monde qui a l’occasion de sauver des vies; il est donc très important d’en discuter ouvertement pour que votre famille et vos amis puissent accomplir votre volonté. » 

« Lorsque nous étions à l’hôpital, nous étions entourés d’excellentes infirmières qui étaient prêtes à nous aider par tous les moyens possibles. L’une des infirmières nous a donné un échodoppler pour nous permettre d’enregistrer le battement de cœur de Brodie, et une autre m’a laissée couper une mèche de ses cheveux. Nous avons été chanceux de pouvoir passer ce temps avec Brodie avant de lui dire au revoir, et j’en suis très reconnaissante. »

Renseignez-vous sur le don d’organes et apprenez comment cela peut sauver des vies.

Renseignements généraux

Santé Î.-P.-É​.
16, rue Garfield
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Vie privée et santé

Information aux médias
Téléphone : 902-368-6135

Conseil d’administration de Santé Î.-P.-É.

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo