18
jan
2019

La commissaire et défenseur des droits des enfants appuiera le bien-être des enfants et des jeunes

Appui pour les familles insulaires

Des investissements envers le bien-être des enfants et des jeunes favoriseront la collaboration entre le gouvernement et le milieu communautaire, l’orientation au sein des services et la défense des droits pour donner aux familles de l’Île la possibilité de se réaliser pleinement.

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard a nommé Michele Dorsey, conseillère de la reine, au nouveau poste de commissaire et défenseur des droits des enfants. Au sein du nouveau Bureau de l’enfance et de la jeunesse, elle s’emploiera à améliorer les résultats de tous les enfants de l’Île.

« Le poste de commissaire et défenseur des droits des enfants et le Bureau de l’enfance et de la jeunesse constituent une initiative pangouvernementale d’envergure visant à construire un avenir prometteur, sain et prospère pour nos jeunes Insulaires, a affirmé le premier ministre Wade MacLauchlan. En s’appuyant sur les liens qui nous unissent, l’Île-du-Prince-Édouard est très bien placée pour apporter des changements importants et opportuns qui mettront les Insulaires et les générations futures sur la voie de la réussite. » 

La commissaire et défenseur des droits des enfants donnera une voix aux enfants et aux jeunes de l’Île. Elle dirigera et coordonnera des activités gouvernementales et communautaires pour veiller à ce que les programmes et les services destinés aux enfants et à leurs familles soient bien adaptés, flexibles et centrés sur le développement tout en préservant les patrimoines culturels, linguistiques et spirituels des populations.

Michele Dorsey, c.r., est entrée dans ses nouvelles fonctions le 1er janvier 2019. Avant sa nomination, elle a occupé le poste de sous-ministre au ministère de la Justice et de la Sécurité publique, et ensuite au ministère des Communautés, des Terres et de l’Environnement. En plus d’être médiatrice accréditée, madame Dorsey a pratiqué la loi pendant 30 ans, plus particulièrement dans le domaine de la négociation et du règlement des conflits. Elle a également siégé à plusieurs conseils communautaires, notamment pour PEI Citizen Advocacy, le Child Care Facilities Board, les Services de prévention de la violence familiale de l’Î.-P.-É., l’Association pour les nouveaux arrivants au Canada de l’Î.-P.-É., et le comité consultatif des aidants familiaux de la Commission de la santé mentale du Canada. En s’appuyant sur son expérience et sa participation communautaire considérables, elle exercera le leadership nécessaire pour mettre sur pied le nouveau Bureau de l’enfance et de la jeunesse.

Le Bureau de l’enfance et de la jeunesse aura des responsabilités variées :
•    défendre les droits des enfants;
•    veiller à ce que les voix des enfants et des jeunes soient représentées dans les programmes et les politiques;
•    soutenir les familles qui s’orientent au sein des programmes et services;
•    simplifier et améliorer les programmes et services du gouvernement;
•    favoriser d’autres collaborations entre le gouvernement et le milieu communautaire.

La création du Bureau de l’enfance et de la jeunesse et du poste de commissaire et défenseur des droits des enfants repose sur divers programmes du gouvernement, notamment les équipes de bien-être scolaires, les cliniques de santé mentale sans rendez-vous, le programme Strongest Families, le modèle d’intervention Bridge, le programme Triple P et le programme pour les grands-parents et les fournisseurs de soins. Elle adresse aussi des recommandations émises dans le Rapport sur les enfants (2017), l’examen de la Child Protection Act (loi sur la protection des enfants) et le Plan de réduction de la pauvreté de l’Î.-P.-É. 

« Je me réjouis de la mise en place du nouveau bureau, car nous réalisons une autre recommandation formulée dans le Plan d’action de réduction de la pauvreté de l’Î. P. É., de dire Tina Mundy, ministre des Services à la famille et à la personne. En adoptant une approche à la fois gouvernementale et communautaire qui cible le développement sain des enfants, nous appuyons l’établissement de milieux plus sécuritaires et plus sains pour les familles de l’Île. »

On peut se renseigner davantage sur le poste de commissaire et défenseur des droits des enfants en consultant www.princeedwardisland.ca/voiceforchildren.

Information aux médias :
Vicki Tse
vickitse@gov.pe.ca  

Renseignements généraux

Ministère de la Développement social et Logement
Immeuble Jones, 2e étage
11, rue Kent
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-620-3777
Sans frais : 1-866-594-3777
Télécopieur : 902-894-0242

DeptSDH@gov.pe.ca