6
nov
2020

Meilleure préparation pour l’avenir grâce aux coordonnateurs du changement climatique

(l-r) Matt Angus, forest inventory analyst, Environment, Water and Climate Change and Melanie Bos, climate solutions strategies coordinator, Agriculture and Land

 

Chaque ministère du gouvernement provincial a désigné un coordonnateur du changement climatique en vue d’appuyer les efforts de la province à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à se préparer au changement climatique.

« En tant que province insulaire, le changement climatique nous touche tous. C’est pourquoi le gouvernement souhaite que le changement climatique soit pris en compte au sein de chaque ministère et pour chacune des décisions que nous prenons, a affirmé Natalie Jameson, ministre de l’Environnement, de l’Eau et du Changement climatique. La présence de coordonnateurs du changement climatique dans l’ensemble du gouvernement a pour effet d’aider nos fonctionnaires à relever les défis et à saisir les occasions que présente le changement climatique tout en favorisant l’adoption de solutions locales. »

Les coordonnateurs du changement climatique seront formés pour examiner les politiques et les décisions du Conseil exécutif sous l’angle du changement climatique. Ils tenteront de résoudre les problèmes grâce à une collaboration interministérielle. De plus, ils se chargeront de former leurs collègues au sein de leur ministère en vue de les aider à mieux comprendre et gérer les conséquences du changement climatique.   

Voici la liste des coordonnateurs du changement climatique :

  • Christine MacKinnon, directrice par intérim des affaires municipales, Pêches et Communautés
  • Danielle Gillan, analyste des politiques, Justice et Sécurité publique
  • Erin Montgomery, archéologue, Bureau du Conseil exécutif
  • Jaclynne Hamel, coordonnatrice de la réconciliation, Bureau du Conseil exécutif
  • Jennifer MacDonald-Donovan, gestionnaire des politiques, de la planification et des affaires réglementaires, Finances
  • John Morrison, directeur des sports, des loisirs et de l’activité physique, Santé et Mieux-être
  • Kal Whitnell, directeur général – croissance économique et démographique, Croissance économique, Tourisme et Culture
  • Matt Angus, analyste de l’inventaire forestier, Environnement, Eau et Changement climatique
  • Melanie Bos, coordonnatrice des stratégies de solutions climatiques, Agriculture et Terres
  • Olivia Cox, coordonnatrice du transport durable, Transports, Infrastructure et Énergie
  • Robin Phillips, agente d’évaluation des programmes, Éducation et Apprentissage continu
  • Spencer Matheson, coordonnateur des politiques et des affaires intergouvernementales, Bureau du Conseil exécutif
  • Vernon MacIntyre, analyste de programmes, Développement social et Logement

Parmi les exemples de travaux actuellement menés par les coordonnateurs du changement climatique, mentionnons la réduction des émissions de gaz à effet de serre grâce au développement d’options de transport durable, le soutien aux agriculteurs en vue de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre par l’entremise du Programme de gérance en agriculture et la gestion des forêts de l’Île-du-Prince-Édouard pour aider à séquestrer le carbone.

« Les arbres et les forêts constituent sans doute notre plus grand atout pour compenser les émissions de carbone, c’est pourquoi mon travail est intrinsèquement lié au changement climatique, » a déclaré Matt Angus, analyste de l’inventaire forestier pour le ministère de l’Environnement, de l’Eau et du Changement climatique.

« Le changement climatique est au cœur des défis que les agriculteurs doivent relever chaque jour en raison de l’incertitude, des risques et de l’impact économique que cela représente pour le secteur agricole, a ajouté Melanie Bos, coordonnatrice des stratégies de solutions climatiques au sein du ministère de l’Agriculture et des Terres. Je considère mon travail comme étant prometteur et passionnant, car en modifiant nos pratiques agricoles, nous pouvons contribuer à inverser les émissions de gaz à effet de serre qui sont à l’origine du changement climatique. »

L’Île-du-Prince-Édouard tient à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030 afin de soutenir son engagement au Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. Le gouvernement a atteint environ 46 % de cet objectif.

Dans le cadre du Plan d’action sur le changement climatique (2018-2023), l’Île-du-Prince-Édouard est déterminée à aider les Insulaires à comprendre et à assumer la responsabilité des impacts environnementaux de leurs actions, en développant des programmes éducatifs et en intégrant les principes du changement climatique aux environnements d’apprentissage. La province s’est aussi engagée à collaborer avec ses partenaires autochtones, provinciaux et régionaux pour faire avancer la recherche et les connaissances sur le changement climatique à l’Île-du-Prince-Édouard.

Information aux médias :
Leanne Ritchie
Ministère de l’Environnement, de l’Eau et du Changement climatique
902-314-0134
lpritchie@gov.pe.ca

 

Renseignements généraux

Ministère de l'Environnement, de l'Eau et du Changement climatique
Immeuble Jones, 4e étage
11, rue Kent
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-5044
Sans frais : 1-866-368-5044
Télécopieur : 902-368-5830
Signaler une Préoccupation Environnementale

DeptEWCC@gov.pe.ca