16
mai
2017

De nouveaux services médicaux d’urgence pour contribuer à sauver des vies

Minister Robert Henderson was joined by Heart & Stroke PEI manager Sarah Crozier and Island EMS Dispatch Centre operations manager Matt Spidel to announce new emergency health technology, including a provincial Automatic External Defibrillator (AED).

De nouvelles technologies pour des soins de santé d’urgence viendront en aide aux Insulaires jusqu’à l’arrivée des ambulanciers.

Un nouveau système de répartition des services médicaux d’urgence permettra aux répartiteurs du service 911 de donner des directives par téléphone, notamment des consignes liées à la RCR, jusqu’à l’arrivée des services d’Island EMS ou de tout autre premier intervenant. Santé Î.-P.-É. et Island EMS introduiront le système cet été.

« Ce nouveau système constitue une approche normalisée aux appels médicaux vers le 911, qui comblera une importante lacune dans les services des urgences, les répartiteurs n’étant actuellement pas en mesure d’offrir ce niveau de soutien, a affirmé Matt Spidel, directeur des opérations auprès du centre de répartition des services d’Island EMS. Il permettra à notre personnel d’harmoniser la façon de traiter l’ensemble des appels de nature médicale, tout en offrant aux appelants des consignes médicales étape par étape jusqu’à l’arrivée des premiers intervenants sur les lieux. »

L’autorité de santé est également en voie de créer un nouveau registre provincial de défibrillateurs externes automatisés (DEA). Ce registre permettra aux répartiteurs du service 911 d’informer l’appelant venu en aide à un patient victime d’un arrêt cardiaque soudain (ACS) de l’endroit le plus près où se trouve un défibrillateur externe automatisé accessible au public, de l’y diriger pour le récupérer ou de demander à quelqu’un de le faire, et de fournir des instructions sur la façon de l’utiliser jusqu’à l’arrivée des ambulanciers paramédicaux.

« Nous sommes heureux de prendre connaissance de l’amélioration du protocole de répartition des services médicaux d’urgence qu’a prévue le gouvernement à l’Î.-P.-É., ce qui permettra sans aucun doute de sauver la vie de nombreuses personnes victimes d’une crise cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral ou de toute autre urgence médicale, a déclaré Charlotte Comrie, directrice générale de la Fondation des maladies du cœur de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse. La mise en place du registre de DEA présente en outre un potentiel considérable d’amélioration des chances de survie des victimes d’un ACS en permettant aux répartiteurs de rapidement fournir de l’information sur la présence d’un DEA à proximité. »

Le budget de fonctionnement équilibré du gouvernement pour l’exercice financier de 2017-2018 comprend la somme de 166 000 $ dans le but de mettre en œuvre le protocole et le registre de DEA, à partir d’améliorations apportées aux services de santé d’urgence.

« Les situations médicales d’urgence peuvent s’avérer alarmantes et angoissantes pour les personnes présentes, de dire Robert Henderson, ministre de la Santé et du Mieux-être. En fournissant aux répartiteurs du service 911 les connaissances et la formation leur permettant d’aider quelqu’un sur les lieux d’une situation d’urgence, il devient ainsi possible de prodiguer immédiatement des soins essentiels et, dans certains cas, de sauver la vie d’Insulaires. »

Il est prévu que le système de répartition des services médicaux d’urgence soit mis en service au mois de septembre, après la formation obligatoire de l’ensemble des membres du personnel. Le registre de DEA devrait être lancé plus tard cet automne.

Au cours des prochains mois, Santé Î.-P.-É. communiquera avec les collectivités d’un coin à l’autre de la province pour les encourager à inscrire leurs DEA accessibles au public.

Pour obtenir des renseignements généraux à propos des services ambulanciers de la province, veuillez visiter www.healthpei.ca/servicesambulanciers.

Contexte :

Appels au 911
• Depuis 2008, le nombre d’appels au 911 exigeant l’intervention de services ambulanciers n’a cessé d’augmenter, de 6 000 appels préhospitaliers à plus 11 300, l’année dernière.
• Parmi les raisons les plus fréquentes d’appeler une ambulance, on compte les difficultés respiratoires, les douleurs thoraciques, les malaises généralisés, les chutes et les collisions sur la route.
Le temps de réponse
À l’échelle provinciale, le temps moyen actuel qui s’écoule avant l’arrivée d’une ambulance est de 8 minutes et 15 secondes, une amélioration de la moyenne de 9 minutes et 12 secondes déclarée l’année dernière à la même période.
 
Investissements
En partenariat avec Santé Î.-P.-É. et Island EMS, le gouvernement a procédé aux cours des dernières années à d’importants investissements dans les services de santé d’urgence et le programme de transport par ambulance, notamment :
• l’ajout d’une ambulance dans le comté de Kings (2016);
• l’acquisition d’un nouveau système de répartition assistée par ordinateur (2015);
• l’élimination des frais de transfert d’un hôpital à l’autre pour les résidents de l’Île (2013);
• l’ajout de deux unités ambulancières (2013);
• l’ajout de deux unités rurales d’intervention rapide, une dans le comté de Kings et l’autre à Prince-Ouest (2013);
• l’élargissement des plages horaires dans le comté de Kings et à Prince-Ouest (2011);
• l’élimination des frais d’urgence pour les personnes de l’Île âgées de 65 ans et plus (2009);
• l’élargissement des plages horaires à l’échelle provinciale (2009);
• l’élimination des frais de transport par ambulance à l’extérieur de la province pour les résidents de l’Île (2008).

Information aux médias :
Amanda Hamel
Agente principale des communications
Santé Î.-P.-É.
902-368-6135
ajhamel@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Santé Î. P. É. 
16, rue Garfield 
C.P. 2000
Charlottetown (Î. P. É.)  C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Suivez-nous sur Twitter

Information aux médias
Télécopieur : 902-368-6135

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo