15
juil
2019

Partenariat au profit des oiseaux de prairie à l’Î.-P.-É.

Des projets pilotes de conservation visant les oiseaux de prairie profiteront de fonds supplémentaires au cours des deux prochaines années. 

Une contribution fédérale de 48 000 $ d’Environnement et Changement climatique Canada dans le cadre du Partenariat relatif aux espèces en péril présentes sur les terres agricoles sera versée au Island Nature Trust, qui surveillera les champs de foin exploités à long terme inscrits pour une coupe retardée dans le cadre du programme ALUS de l’Î.-P.-É.  

Le travail de surveillance permettra d’examiner le succès de reproduction du goglu des prés à l’Î.-P.-É. afin de mieux comprendre leur histoire de vie, y compris les préférences de nidification et le moment où les oiselets quittent le nid. 

« Nous sommes fiers de nous associer à Environnement et Changement climatique Canada, ALUS Canada et Island Nature Trust afin de trouver des solutions créatives qui fonctionnent pour le secteur agricole et les espèces fauniques en péril, de dire le ministre de l’Environnement, de l’Eau et du Changement climatique, Brad Trivers. Nous voulons outiller les cultivateurs afin de les aider à gérer les espèces en péril sur leur ferme. »

Le goglu des prés est un oiseau chanteur de taille moyenne des prairies de fauche et des pâturages. Il a connu un déclin de 88 pour cent au cours des 40 dernières années. En 2017, le goglu des prés figurait sur la liste des espèces menacées selon la Loi sur les espèces en péril.

Il a été démontré que la coupe précoce détruit les nids des goglus des prés et autres espèces d’oiseaux qui font leur nid dans des champs de foins exploités à long terme à l’Île-du-Prince-Édouard. Le gouvernement met présentement à l’essai une initiative pilote de report de coupe de foin par l’entremise du programme ALUS de l’Î.-P.-É. afin de protéger les goglus des prés et autres espèces d’oiseaux des prairies, y compris le goglu des prés, le bruant des prés, le bruant de Nelson et divers autres oiseaux aquatiques qui font leur nid dans les prairies.

En 2018, le gouvernement a signé une entente historique avec ALUS Canada, une initiative de la famille Weston, pour aider à conserver les espèces menacées d’oiseaux des prairies de l’Île par l’entremise d’une initiative qui voudrait que les agriculteurs retardent leur première coupe de foin.
 
Le financement d’ALUS Canada de 90 000 $ versé sur trois ans permet à ALUS Î.-P.-É. d’aider les agriculteurs participants qui retardent au 16 juillet leur première coupe de foin dans les champs exploités à long terme, lorsque ces oiseaux auront quitté le nid. 

Ce programme s’est déjà montré très prometteur pour aider le goglu des prés, tout en produisant toute une série de services écosystémiques dont les collectivités insulaires pourront profiter. Le ministre de l’Agriculture et des Terres, Bloyce Thompson, reconnaît l’importance de travailler avec le secteur agricole pour régler des dossiers comme la conservation agricole. 

« Nul n’a l’intention de nuire aux espèces fauniques dans le cadre de leurs activités agricoles journalières. Les agriculteurs de la province créent de la valeur pour l’Île-du-Prince-Édouard, non seulement en produisant des aliments de grande qualité, mais aussi en fournissant des services pour l’environnement et pour le bien commun », a exprimé le ministre Thompson. 

Information aux médias :
Leanne Ritchie
Ministère de l’Environnement, de l’Eau et du Changement climatique
902-314-0134
lpritchie@gov.pe.ca 

Jessica Bruce
Ministère de l’Agriculture et des Terres
902-388-1292
jessicabruce@gov.pe.ca


Fiche d’information

Le report de la première récolte de foin peut avoir des répercussions financières sur les agriculteurs, puisque le foin récolté plus tard contient moins de protéines. L’initiative ALUS Î.-P.-É. est populaire parce qu’elle profite non seulement aux oiseaux, mais aussi aux agriculteurs, les aidant à couvrir leurs pertes potentielles en offrant un paiement annuel de 62 $ par hectare (25 $ l’acre) inscrit au programme.

En 2018, première année de l’initiative, 34 agriculteurs de l’Île ont inscrit environ 350 hectares (865 acres). Selon l’Island Nature Trust, qui s’est chargée de la surveillance nécessaire, il y avait des couples nicheurs de goglus des prés sur 19 des 28 sites. 

Selon Shawn Hill, coordonnateur d’ALUS Î.-P.-É, la plupart des fonds sont engagés pour les deux prochaines années, mais les cultivateurs et les propriétaires de champs exploités à long terme peuvent toujours présenter une demande pour faire ajouter leur nom à une liste d’attente.
 
En 2020, lorsque le programme pilote sera terminé, le gouvernement se penchera attentivement sur cette initiative de report de récolte de foin pour déterminer si elle pourrait être ajoutée au programme d’ALUS Î.-P.-É. de façon permanente.

Renseignements généraux

Ministère de l'Environnement, de l'Eau et du Changement climatique
Immeuble Jones, 4e étage
11, rue Kent
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-5044
Sans frais : 1-866-368-5044
Télécopieur : 902-368-5830
Signaler une Préoccupation Environnementale

DeptEWCC@gov.pe.ca