28
sep
2021

Les premiers ministres de l’Atlantique travaillent ensemble à améliorer les soins de santé et à promouvoir la prospérité

Les premiers ministres de l’Atlantique se sont réunis aujourd’hui pour renouveler leur engagement à améliorer les soins de santé, à lutter contre la pandémie de COVID-19 et à promouvoir une reprise robuste de l’économie de la région.

Le premier ministre Blaine Higgs a présidé la réunion virtuelle du Conseil des premiers ministres de l’Atlantique. Le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, et le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, se sont joints à lui.

Les premiers ministres reconnaissent les effets continus de la pandémie de COVID-19 sur le Canada atlantique, mais aussi la collaboration positive entre les provinces. Ils continueront de travailler ensemble à protéger les résidents, à limiter la propagation du virus et à stimuler la croissance économique en toute sécurité en cette période d’émergence de la pandémie. Les premiers ministres recommandent fortement à tous les Canadiens de l’Atlantique admissibles de se faire vacciner contre le virus, ce qui constitue le moyen le plus efficace de contrôler la propagation de la COVID-19.

Les premiers ministres ont remercié les médecins, les infirmières et infirmiers, et les autres professionnels de la santé de la région pour les efforts inlassables qu’ils ont déployés en temps de crise et sont déterminés à continuer de fonder leurs décisions sur la science médicale et sur les avis et conseils d’experts en matière de santé publique.

Amélioration des soins de santé

Les premiers ministres conviennent qu’il est urgent d’agir afin de résoudre la crise croissante des services de soins de santé pour les Canadiens de l’Atlantique. La région doit relever des défis uniques en matière de prestation de soins de santé, à savoir une population vieillissante, des collectivités dispersées et rurales, et une incidence plus élevée que la moyenne des maladies chroniques. Ces défis doivent être reconnus et abordés.

Les premiers ministres ont accepté le principe d’élaboration d’un accord établissant des lignes directrices pour renforcer la collaboration et ainsi améliorer les services de santé offerts aux Canadiens de l’Atlantique. Ils ont convenu d’explorer des moyens novateurs pour recruter et maintenir en poste des médecins, du personnel infirmier et des professionnels de la santé spécialisés, améliorer la mobilité des travailleurs dans la région et accélérer le processus de certification des travailleurs formés à l’étranger.  

Les premiers ministres ont souligné la valeur des centres de soins spécialisés actuels dans la région et déploieront des efforts communs pour limiter le chevauchement de ces services spécialisés. Ils ont accepté de se pencher sur des moyens innovateurs pour offrir des soins de santé spécialisés de haute qualité aux Canadiens de l’Atlantique, comme les soins virtuels et la formation spécialisée. 

Les premiers ministres détermineront les principales priorités liées à l’alignement régional afin d’améliorer les services de santé, dont ils discuteront lors de leur prochaine réunion.
Les premiers ministres ont par ailleurs noté les défis importants que pose la prestation de services de soins de santé mentale au Canada atlantique. Les gouvernements provinciaux doivent pouvoir compter sur un mécanisme de financement souple pour répondre à leurs besoins uniques en matière de soins de santé. Pour cette raison, les premiers ministres ont fortement recommandé au gouvernement fédéral d’augmenter le financement des provinces et des territoires par l’entremise du Transfert canadien en matière de santé, afin de porter la part du gouvernement fédéral à 35 % de tous les coûts de santé, avec une indexation annuelle pour maintenir le financement fédéral à ce niveau.

Mesures pour satisfaire les besoins en énergie

Les Canadiens de l’Atlantique méritent d’avoir accès à une électricité fiable, durable et abordable qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de créer des emplois et d’appuyer la croissance continue de l’économie de la région. Le Canada atlantique a les ressources nécessaires pour devenir une force majeure dans le développement et le transport d’énergie non émettrice, mais nécessite de toute urgence l’engagement d’un soutien fédéral pour atteindre cet objectif.

Le développement d’un réseau de transport d’énergie de la boucle de l’Atlantique offre la promesse d’acheminer l’hydroélectricité de Terre-Neuve-et-Labrador et du Québec pour répondre aux besoins énergétiques des Maritimes et de l’Atlantique, et présente des possibilités d’exploiter davantage l’énergie renouvelable dans la région. Les premiers ministres collaboreront avec le gouvernement fédéral pour faire avancer ce projet de manière à répondre aux besoins énergétiques actuels et futurs de la région, à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre du Canada et à faire en sorte de favoriser des taux d’électricité abordables. Les premiers ministres chercheront à fixer une rencontre avec le premier ministre du Canada pour explorer les façons de collaborer avec le gouvernement fédéral en vue de libérer le potentiel énergétique de la région. 

Promotion de la prospérité

C’est grâce à la croissance future du Canada que nous pourrons assurer la prospérité et le mieux être de tous les Canadiens de chaque région de notre pays. Le Canada atlantique doit être prêt à vivre une croissance immédiate et soutenue alors que le pays émerge de la pandémie de COVID-19. Dans une lettre postélectorale adressée au premier ministre, les premiers ministres ont fortement recommandé au gouvernement fédéral de travailler avec eux afin de saisir l’occasion d’accélérer la croissance du Canada atlantique.

Les premiers ministres ont insisté sur le fait que le Canada atlantique a toujours besoin d’un plus grand nombre de personnes, car la région doit compter sur une population grandissante pour répondre aux exigences d’une nouvelle économie et pour appuyer les précieux services publics. Ils ont soulevé que le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique a permis de répondre aux besoins des employeurs et des collectivités, et ils sont heureux qu’il devienne un programme permanent. En outre, les premiers ministres ont fortement recommandé au gouvernement fédéral d’améliorer les délais de traitement de demande des immigrants potentiels, d’augmenter le nombre d’immigrants qui peuvent s’établir dans la région grâce aux programmes des candidats des provinces et d’encourager les nouveaux Canadiens à s’installer dans la région de l’Atlantique.

Les premiers ministres ont discuté des défis à relever pour que tous les Canadiens de l’Atlantique aient accès à un logement. Ils ont demandé au gouvernement fédéral de concevoir de nouveaux programmes pour surmonter les défis du marché du logement dans les collectivités du Canada atlantique. 

Tous les premiers ministres sont préoccupés par la pénurie de travailleurs et les effets de cette situation sur la reprise économique du Canada atlantique. Les mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs ont été importantes pour les familles du Canada atlantique pendant la pandémie. Les premiers ministres ont vivement conseillé au gouvernement fédéral de travailler avec eux, à mesure que l’économie se rétablit, à élaborer des approches novatrices qui appuieront ceux qui ont besoin d'aide tout en encourageant le retour sur le marché du travail.

Des étudiants de partout dans le monde viennent au Canada atlantique pour poursuivre leurs études dans les collèges et les universités de la région. Les premiers ministres ont demandé instamment au gouvernement fédéral de travailler avec eux sur des initiatives de rétention d’étudiants étrangers qui fréquentent des établissements d’enseignement au Canada atlantique, ce qui permettrait d’attirer et de retenir de nouveaux Canadiens dans la région de l’Atlantique.

Pour obtenir de plus amples renseignements, les médias sont priés de communiquer avec : 

Nicolle Carlin, Cabinet du premier ministre du Nouveau-Brunswick, 506-453-7494 
Adam Ross, Cabinet du premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, 902-368-4400
Catherine Klimek, Cabinet du premier ministre de la Nouvelle-Écosse, 902-717-1020
Meghan McCabe, Cabinet du premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, 709-729-3960

Renseignements généraux

Cabinet du premier ministre
Immeuble Shaw, 5e étage (sud)
95, rue Rochford
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-4400
Télécopieur : 902-368-4416

premier@gov.pe.ca