28
aoû
2019

Protégeons les enfants et l’environnement en retournant les médicaments non utilisés

Conserver des médicaments d’ordonnance non utilisés chez soi expose les enfants à des risques. Il est cependant dommageable pour l’environnement de jeter des médicaments dans les toilettes ou à la poubelle.

Dans le cadre du Mois national de récupération de médicaments, on rappelle aux Insulaires qu’ils peuvent contribuer à protéger les membres de leur famille et l’environnement en retournant les médicaments d’ordonnance et les médicaments en vente libre non utilisés à leur pharmacie locale en tout temps.

« Si vous regardez dans votre armoire à pharmacie, il est probable que vous y trouverez des médicaments périmés ou dont vous n’avez plus besoin. Ne les jetez pas dans la toilette, l’évier ou la poubelle. Ces gestes peuvent causer du tort à nos enfants, polluer nos sources d’approvisionnement en eau et faire du mal aux animaux sauvages. Au lieu de tout ça, rapportez vos médicaments à n’importe quelle pharmacie de l’Île où l’on s’en débarrassera de manière sécuritaire, le tout gratuitement »

- Brad Trivers, ministre de l’Environnement, de l’Eau et du Changement climatique

Selon Jeunesse sans drogue Canada, jusqu’à 48 % des ménages canadiens conservent des médicaments d’ordonnance ou des médicaments en vente libre. De plus, au Canada, un adolescent sur sept a consommé des médicaments d’ordonnance qui ne lui avaient pas été prescrits.

« Si vous avez chez vous des médicaments périmés ou que nous n’utilisez plus, il est temps de vous en débarrasser, particulièrement s’ils comprennent des analgésiques opioïdes ou d’autres médicaments contrôlés. Ceux-ci pourraient être nocifs s’ils ne sont pas utilisés correctement, a précisé James Aylward, ministre de la Santé et du Mieux-être. En cas de doute sur ce dont vous devriez vous débarrasser, apportez tous vos médicaments à votre prochain rendez-vous de soins primaires. Votre médecin ou votre infirmière praticienne pourra les examiner pour veiller à ce que tout soit approprié et à jour. »

Même si août est le Mois national de récupération des médicaments, toutes les pharmacies de l’Île acceptent les médicaments d’ordonnance et les médicaments en vente libre non utilisés en tout temps. L’Île-du-Prince-Édouard est la seule province au Canada ayant une pleine participation parmi les pharmacies de détail admissibles.

« Si vous gardez à la maison des médicaments dont vous n’avez plus besoin, cela augmente le risque d’erreur de médication et d’empoisonnement accidentel, a indiqué Erin MacKenzie, directrice générale de l’Association des pharmaciens de l’Î.-P.-É. Les personnes qui prennent beaucoup de médicaments peuvent très facilement mélanger leurs flacons de médicaments d’ordonnance. Elles risquent de prendre un médicament qu’elles n’étaient plus censées prendre ou qui a été remplacé par un autre traitement, ce qui entraînera une combinaison de médicaments dangereuse. De plus, les enfants courent encore un risque de blessure par l’ingestion accidentelle de médicaments mal entreposés ou dont on ne s’est pas débarrassé correctement. »

Erin MacKenzie a ajouté que les pharmaciens se sont engagés à promouvoir des communautés en santé et qu’ils offrent des services de récupération sécuritaire des médicaments à l’Île depuis plus de 15 ans.

Information aux médias :
Autumn Tremere
Ministère de la Santé et du Mieux-être
902-368-5610
agtremere@gov.pe.ca

Leanne Ritchie
Ministère de l’Environnement, de l’Eau et du Changement climatique
902-314-0134
lpritchie@gov.pe.ca

Document d’information

Avant d’apporter des médicaments non utilisés à une pharmacie de l’Île, les résidents devraient vider tous les contenants de pilules dans un sac ou un contenant, mais laisser les liquides, les crèmes et les inhalateurs dans leur emballage d’origine. Il faut enlever les étiquettes d’identification personnelle des contenants vides.

Recyclez les contenants de verre ainsi que les emballages en plastique portant un symbole de recyclage de 1 à 5. Tout autre emballage va à la poubelle à l’Île-du-Prince-Édouard.

L’Association pour la récupération de produits santé offre ses programmes dans la province par l’intermédiaire du Programme de reprise des médicaments de l’Île et du Programme de collecte des objets pointus et tranchants de l’Île.

En 2018, le Programme de reprise des médicaments de l’Île a permis au public de se débarrasser de façon sécuritaire de 4 115,8 kg de médicaments tandis que le Programme de collecte des objets pointus et tranchants de l’Île a permis de recueillir 6 577,7 kg d’objets médicaux pointus et tranchants.

Pour plus de renseignements sur les mesures prises par l’Île-du-Prince-Édouard pour faire face à la crise des opioïdes, visitez le Prévention des surdoses d’opioïdes.

Renseignements généraux

Ministère de la Santé et du Mieux-être
Immeuble Shaw, 4e étage (nord)
105, rue Rochford
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6414
Télécopieur : 902-368-4121

DeptHW@gov.pe.ca