29
jan
2018

Renforcement de la coopération au centre des rencontres des ministres des Transports

Ministers of transportation and highway safety gather in Ottawa.

Investissements dans l’infrastructure -

L’amélioration de la sécurité routière, le soutien du commerce, la stimulation de l’innovation et la lutte contre les changements climatiques faisaient partie des principales priorités discutées par les ministres responsables des transports et de la sécurité routière à Ottawa aujourd’hui (le 29 janvier).

Paula Biggar, ministre des Transports, de l’Infrastructure et de l’Énergie de l’Île-du-Prince-Édouard, a participé aux rencontres. Elle s'est dite contente de la convention collective visant à accorder une priorité au transport plus sûr, vigoureux et durable d’un bout à l’autre du pays. Elle a aussi partagé avec ses collègues les mesures prises par le gouvernement provincial pour rendre les routes de l’Île plus sécuritaires grâce aux dispositions législatives, à l’application de lois, à la sensibilisation et à l’ingénierie.

 « Les corridors de transport fiables assurent la sécurité des voyageurs et le transport des produits vers les marchés, puis permettent une croissance économique et communautaire, a affirmé la ministre Biggar. Les discussions d’aujourd’hui aideront à guider le travail du gouvernement à l’avenir, alors que nous continuons de collaborer avec nos partenaires pour réaliser des investissements clés dans les infrastructures routières. »

 Même si le nombre de conducteurs et de véhicules sur les routes de l’Île-du-Prince-Édouard n’a cessé d’augmenter au cours des dernières décennies, les décès, les collisions, les collisions ayant causé des blessures et la conduite avec facultés affaiblies ont diminué de façon constante durant cette même période.

 Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux des transports ont également abordé les questions suivantes.

 Cannabis

À l’approche de la légalisation du cannabis, les ministres prennent des mesures pour assurer la sécurité continue des routes partout au pays : l’exécution de la loi et la sensibilisation du public demeurent les grandes priorités.

 L’Île-du-Prince-Édouard est bien placée en ce qui concerne l’application des lois, ayant mis en œuvre des modifications en 2012 pour traiter l’affaiblissement des facultés par la drogue ou une combinaison de drogue et d’alcool en vertu du Code criminel du Canada, et entraînant les mêmes sanctions que l’affaiblissement des facultés par l’alcool aux termes de la Highway Traffic Act (code de la route) de la province. La ministre Biggar a informé le groupe des travaux actuels du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard pour renforcer les mesures de suspension immédiate du permis de conduire et créer une infraction punissable par voie de déclaration sommaire de culpabilité pour les cas de conduite avec facultés affaiblies où le conducteur est accompagné d’un mineur, les pénalités pouvant être renforcées dans le futur.

 Changements climatiques

Les ministres ont constaté que les transports contribuent de façon significative aux émissions de gaz à effet de serre et aux autres émissions nocives; ils vont donc proposer des initiatives visant l’utilisation de modes de transport à teneur réduite en carbone.

 L’Île-du-Prince-Édouard a mis sur pied un comité sur l’énergie de transport; il s’agissait d’une recommandation clé de la stratégie énergique de la province. Le comité a le mandat d’examiner et de mettre en œuvre des politiques d’économie d’énergie. Cela pourrait comprendre des mesures incitatives pour l’achat de véhicules électriques, l’installation d’infrastructures de recharge publique, l’élargissement de pistes cyclables et de corridors de transport actif d’un bout à l’autre de la province et la mise en œuvre de stratégies pour rendre la circulation plus efficace et réduire l’utilisation d’énergie.

 Véhicules automatisés

Les ministres ont approuvé un rapport sur les possibilités et les défis associés aux véhicules automatisés. Ils ont convenu d’élaborer une stratégie afin de faciliter leur intégration, y compris leur mise à l’épreuve, sur les chemins publics.

 Coopération avec les peuples autochtones

Les ministres se sont également rencontrés, pour la première fois en tant que groupe, avec des représentants autochtones pour établir un dialogue sur les questions communes liées aux transports ainsi que l’entretien de relations de collaboration à l’avenir.

Information aux médias :

April Gallant 
Ministère des Transports, de l’Infrastructure et de l’Énergie
aldgallant@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Ministère des Transports, de l’Infrastructure et de l’Énergie
Immeuble Jones, 3e étage
11, rue Kent
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-5100
Télécopieur : 902-368-5395

DeptTIE@gov.pe.ca

Report Transportation Problems