4
avr
2017

Réponse du gouvernement aux recommandations de la Direction des écoles publiques de langue anglaise

Le gouvernement de l’Île du Prince Édouard a réagi ce matin aux recommandations de l’examen des écoles menées par la Direction des écoles publiques de langue anglaise.

Le premier ministre, Wade MacLauchlan, et le ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture, Doug Currie, ont fait l’annonce après la réunion du Cabinet tenue mardi à la suite de la rencontre des directeurs de la Direction des écoles publiques de langue anglaise qui a eu lieu hier soir.

« Nous avons écouté les Insulaires durant le processus. Il est indéniable que les Insulaires de partout dans la province ont à cœur leurs écoles et une grande passion pour leurs collectivités, de dire le premier ministre, Wade MacLauchlan. Nous voulons canaliser cette passion et appuyer le défi que se sont donnés les Insulaires de développer leurs collectivités et leurs économies locales, et d’accroître leur population. »

L’étude était un processus d’engagement sans précédent au cours duquel des milliers d’Insulaires se sont engagés à travailler pour assurer la croissance et la prospérité de leurs collectivités. Voici les principaux éléments annoncés en fonction des engagements des Insulaires :

•    Toutes les écoles demeureront ouvertes;

•    De nouveaux services de soutien au bien être des élèves seront inclus dans les écoles de la province; et

•    Des conseils de développement économique régional seront créés au cours des prochaines semaines pour mettre à profit l’énergie et le dynamisme des collectivités afin de les aider à se développer et à prospérer.

La Direction des écoles publiques de langue anglaise a le pouvoir de modifier les zones. Le gouvernement a demandé au ministère de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture de s’assurer que la Direction des écoles publiques de langue anglaise fournisse en temps opportun de l’information détaillée aux familles et aux éducateurs sur les modifications des zones approuvées par le Conseil.

« L’excellence scolaire doit être axée sur l’enfant, la famille, les éducateurs et la collectivité, de dire le ministre Doug Currie. Bien qu’il existe encore des défis, les Insulaires nous ont dit, dans le cadre de cet extraordinaire processus d’engagement, qu’ils veulent du temps pour réaliser leurs visions pour leurs collectivités. Maintenant que les Insulaires ont décidé de relever ce défi, nous voulons leur donner l’occasion de réussir. »

Services de soutien au bien-être des élèves

« Les familles ont clairement indiqué, dans le cadre de l’examen, que d’autres services mieux coordonnés sont nécessaires pour répondre aux besoins grandissants des élèves sur le plan social et psychologique. Le gouvernement reconnaît qu’atteindre l’excellence scolaire signifie appuyer l’enfant dans toute sa dimension – notamment la réussite scolaire et le bien-être de l’enfant sur le plan social et psychologique. La prestation des services dans les écoles – où se trouvent les élèves – m’apparaît le plus logique. Le gouvernement est déterminé à élargir ces services de première ligne et à adopter une nouvelle façon d’offrir directement les services dans les écoles, tout en améliorant la collaboration entre les organismes de services et en offrant aux jeunes un accès plus opportun aux services. »
-    Doug Currie, ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture

De nouveaux services de soutien aux élèves seront offerts, en tenant compte de la stratégie en matière de santé mentale dévoilée récemment par le gouvernement. Ces changements seront entièrement mis en œuvre sur une période de trois ans, en commençant par les familles d’écoles de Montague et de Westisle, cet automne. Ces initiatives réduiront les temps d’attente, amélioreront la coordination des services, accroîtront la sensibilisation aux types de soutien disponibles, mettront davantage l’accent sur la prévention et, en fin de compte, produiront de meilleurs résultats pour les jeunes et les familles.

Le bien-être des élèves est un des trois objectifs généraux du système d’éducation. Il a été identifié comme une principale priorité par le Conseil consultatif des partenaires en apprentissage, le Conseil des directions scolaires et les conseils consultatifs de district.
Tous les conseils reconnaissent que d’autres services de soutien pourraient aider les élèves ayant des difficultés qui influent sur leurs réussites, et appuyer le personnel enseignant dans la complexité grandissante des salles de classe de l’Île.

Le gouvernement réagit en augmentant et en améliorant les services de soutien au bien être des élèves dans toutes les écoles de l’Île.

Des mesures seront prises dans cinq secteurs clés pour accroître le bien être des élèves :

  • Former des équipes scolaires de base chargées de la prestation des services;
  • Améliorer la coordination des services communautaires pour les rendre plus accessibles aux familles;
  • Aborder les lacunes cernées dans les services dans les collectivités;
  • Investir dans la prévention et l’intervention précoce;
  • Accroître la collaboration entre les écoles et les organismes venant en aide aux enfants et aux familles.

Les équipes scolaires de base chargées de la prestation des services seront composées d’un thérapeute en santé mentale, d’infirmières en milieu scolaire et de travailleurs auprès des jeunes. Les principales ressources de soutien seront examinées dans l’ensemble de la province. D’autres ressources seront ajoutées où des lacunes ont été notées, y compris des programmes d’éducation alternative et des services d’ergothérapie.

Les directions scolaires et le personnel joueront un rôle crucial dans cette nouvelle approche, travaillant en étroite collaboration avec les équipes scolaires de base afin de cerner et de combler les besoins des enfants, des jeunes et de leurs familles.

Un nouveau programme d’études en santé dans les écoles élémentaires et intermédiaires sera axé sur la promotion de la santé.

Les programmes d’accès au soutien par les familles seront accrus, y compris Strongest Families, Service de télésanté et le programme de parentalité positive Triple P.

Collectivités plus fortes

« Ce processus et le niveau d’engagement qu’il a suscité ont élargi la discussion au-delà des écoles ou de l’infrastructure. Les Insulaires se sont rassemblés pour partager leur passion envers leurs collectivités et leur désir que celles ci se développent et prospèrent. Nous saluons les Insulaires et les collectivités pour leur passion. Nous sommes heureux qu’ils se sentent prêts à relever le défi. Pour que la province se développe et que les Insulaires en bénéficient, toutes les régions doivent être fortes et collaborer afin de saisir les possibilités de croissance. Nous avons créé une économie équilibrée, mondialisée et florissante. Nous devons poursuivre ce travail pour favoriser la croissance et la prospérité dans notre province de possibilités. »
-    Premier ministre, Wade MacLauchlan

Dans le cadre de cet extraordinaire processus d’engagement, les collectivités ont dit au gouvernement qu’elles voulaient avoir du temps afin de réaliser leurs visions. Puisque les Insulaires acceptent ce défi, le gouvernement veut leur donner l’occasion de réussir.

Afin d’appuyer les Insulaires dans leurs efforts visant à développer leurs collectivités et leurs économies locales, le gouvernement établira quatre nouveaux conseils consultatifs de développement économique régional – Prince Ouest, Prince Est, Centre et Est. Ces conseils seront chargés d’orienter, de développer et de susciter la croissance économique partout à l’Île du Prince Édouard. Ils permettront de reconnaître le contexte, les possibilités et les défis de chaque collectivité, et d’en établir les priorités. Parallèlement, il existe une interconnexion entre les collectivités de l’Île qui peut être renforcée et utilisée pour assurer la prospérité de tous. Les Insulaires seront invités à poser leur candidature à un poste à ces nouveaux conseils par l’entremise de Contribuons à l’Î. P. É. Plus de détails sur la participation des Insulaires aux conseils seront fournis au cours des prochaines semaines.

Les conseils devront :

  • élaborer des stratégies de croissance économique pour chaque région, en déterminant les points forts et en faisant appel aux organismes de développement économique actuels, au gouvernement fédéral et aux administrations municipales pour assurer un effort concerté;
  • déterminer les plateformes et les regroupements, et offrir des conseils sur les possibilités de croissance et d’investissement dans ces secteurs;
  • déterminer les activités d’entrepreneuriat pour les jeunes;
  • offrir des conseils et des initiatives afin de retenir les Insulaires et accroître la population;
  • offrir des conseils sur le développement d’une infrastructure stratégique appuyant la croissance;
  • faire rapport aux ministres du gouvernement qui ont des portefeuilles économiques;
  • être appuyé par le personnel des ministères du Développement économique, et du Développement rural et régional;
  • comprendre de cinq à sept membres de la collectivité.

Information aux médias :
Mary Moszynski
Cabinet du premier ministre
902-368-4400
mamoszynski@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Ministère de l'Éducation et de l'Apprentissage continu
Centre Holman
250, rue Water, bureau 101
Summerside (Î.-P.-É.) C1N 1B6

Téléphone : 902-438-4130
Télécopieur : 902-438-4062

DeptELL@gov.pe.ca