1
sep
2022

Routes saisonnières à l’Î.-P.-É.:Foire aux questions

Chaque année, le ministère des Transports et de l’Infrastructure reçoit diverses demandes de renseignements sur les routes non revêtues de l’Île, comme les routes en schiste ou en argile.

En vertu de la Roads Act (loi sur les routes) de la province, chaque route de l’Île-du-Prince-Édouard a une classification désignée.

La classification d’une route détermine le niveau d’entretien qu’elle reçoit.

Il y a 1 500 km de routes non revêtues entretenues par la province à l’Î.-P.-É., dont environ 1 050 km de routes qui sont classées comme étant saisonnières.

Avec l’aide du directeur de l’entretien du réseau routier du ministère, nous avons compilé une foire aux questions concernant les routes saisonnières de l’Île.


Qu’est-ce qu’une route saisonnière?

Une route saisonnière est une route qui est considérée comme ouverte du 1er mai au 31 octobre. En général, c’est à ce moment-là que le ministère entretient ces routes – selon le type d’hiver que nous avons eu ou le temps qu’il fait au printemps...

Si nous avons eu un printemps pluvieux ou beaucoup de neige fondue en hiver, nous ne pouvons parfois pas ouvrir les routes saisonnières avant la mi-mai et nous pouvons parfois les entretenir jusqu’à la mi-novembre.

 

Pourquoi ces routes ne sont-elles pas entretenues toute l’année?

Les routes saisonnières ne sont pas construites selon les mêmes normes et n’ont pas la même résistance que les routes ouvertes toute l’année. Elles ne peuvent pas supporter un chasse-neige ou même des véhicules tout au long de l’année, elles ne sont donc pas classées ou destinées à un usage hivernal.


J’habite sur une route en argile qui devient boueuse et comporte des ornières au printemps. Pourquoi ne peut-elle pas être raclée ou nivelée dès que la neige fond?

Même si le fond d’une route en argile est dur, on ne peut pas la niveler avant qu’elle ne soit sèche. En grattant la couche supérieure boueuse, on expose la couche inférieure qui est encore sèche ou dure. Et dès qu’un peu de pluie l’atteint, l’eau pénètre plus profondément, détruisant la base.

Voyez ça comme un seau de terre. Si c’est humide sur le dessus et que vous commencez à mélanger la terre, toute la terre va devenir molle et boueuse.


J’ai acheté un terrain sur une route argileuse saisonnière et je veux y construire ma maison. Que dois-je faire pour bénéficier d’un entretien tout au long de l’année?

La route devra être construite selon des normes permettant au ministère de l’entretenir. Le personnel examinera la route et déterminera ce qui est nécessaire pour l’améliorer afin qu’elle puisse supporter un chasse-neige. Ces coûts sont à la charge du propriétaire foncier.
Snow removal equipment plowing snow

 

Puis-je déneiger la route moi-même?

Certains propriétaires qui choisissent de vivre sur des routes saisonnières toute l’année paient pour que leur route soit déneigée par un entrepreneur privé en hiver. Ces propriétaires doivent obtenir l’autorisation du ministère et signer les dérogations appropriées pour permettre cela.


Le ministère peut-il mettre du gravier ou de l’asphalte sur toutes les routes d’argile afin qu’elles puissent être entretenues toute l’année?

Actuellement, le ministère entretient environ 4 450 kilomètres de routes et 1 500 kilomètres de routes non revêtues. L’ajout d’une centaine de mètres de route pour l’entretien tout au long de l’année représenterait un coût important. Si l’on tient compte de l’ajout de matériaux sur la route, des opérations de déneigement et d’épandage de sable, ainsi que de l’augmentation du coût du carburant, il en coûterait des centaines de milliers de dollars pour entretenir ces routes toute l’année, chaque année.


Pourquoi ne pas simplement asphalter toutes les routes?

L’objectif du programme d’asphaltage pour l’entretien des routes est d’ajouter environ deux pouces d’asphalte aux routes asphaltées existantes. Le coût du revêtement d’une route non revêtue est important en raison du coût des travaux préalables au revêtement (c’est-à-dire l’ajout de schiste/gravier, le creusement de fossés, le déboisement) et du fait que les routes non revêtues nécessitent une couche d’asphalte de quatre pouces. Ce type de travaux a une incidence sur la quantité d’asphaltage global que la division peut réaliser dans les limites de son budget.

Les coûts d’asphaltage ont augmenté de 55 % au cours des trois dernières années et le budget du ministère a été fixé de manière à maintenir le nombre actuel de routes asphaltées que l’Î.-P.-É. possède déjà. L’ajout de 1 500 kilomètres de routes non revêtues à ce total de routes asphaltées coûterait très cher et prendrait des décennies.

En dehors du programme d’asphaltage pour l’entretien des routes, la division entretient les routes asphaltées actuelles de l’Î.-P.-É. grâce à ses opérations de rapiéçage.


Qui puis-je appeler si j’ai un problème d’entretien des routes?

Chaque comté a son propre bureau opérationnel avec lequel le public peut communiquer.

Comté de Prince: 902-888-8275
Comté de Queens: 902-368-4770
Comté de Kings: 902-652-8960

Vous pouvez aussi nous envoyer vos commentaires par texto avec une photo pour les accompagner. Cela nous permet de nous préparer à faire face à toute situation d’entretien des routes.

Comté de Prince: 902-200-1014
Comté de Queens: 902-200-6649
Comté de Kings: 902-200-2122

Renseignements généraux

Ministère des Transports et de l’Infrastructure
Immeuble Jones, 3e étage
11, rue Kent
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-5100
Télécopieur : 902-368-5395

DeptTIE@gov.pe.ca

Report Transportation Problems