4
mai
2022

Semaine de la prévention de la violence familiale du 9 au 15 mai

Les Insulaires sont invités à participer à la Semaine de la prévention de la violence familiale du 9 au 15 mai afin de sensibiliser la population et d’en apprendre plus sur les façons d’aider à prévenir la violence familiale.

Le thème de cette année est « Les conséquences de la violence familiale pour les enfants et les jeunes ». Les conséquences pour les enfants sont immenses et peuvent souvent les affecter pour le reste de leur vie. La violence peut causer des dommages physiques et émotionnels aux enfants et aux jeunes, qu’ils la voient, la subissent ou en subissent les conséquences de quelque manière que ce soit. 

« La violence familiale peut toucher n’importe qui, à tout âge. Elle prend de nombreuses formes, avec des conséquences qui vont au-delà des blessures physiques directes, a souligné le premier ministre Dennis King. J’encourage tous les Insulaires à briser le silence qui entoure la violence familiale. Il est essentiel que les personnes survivantes trouvent la sécurité et se sentent entendues et que nous travaillions tous à la prévention la violence. »

Les communautés et organismes de la province organiseront des activités entre le 9 et le 15 mai, notamment des marches communautaires, des activités familiales, des ateliers et des séances d’information. Un calendrier complet des activités peut être consulté sur le site www.stopfamilyviolence.pe.ca/events (lien an anglais). Le 11 mai est la journée « Je porte du violet ». Les Insulaires de toute la province sont invités à porter du violet tout au long de la semaine, afin de sensibiliser le public et de se souvenir des victimes de violence et de leurs familles.

« Il est important de reconnaître les signes d’une relation abusive au-delà des signes de violence physique, a mentionné Natalie Jameson, ministre responsable de la Situation de la femme. Si vous savez ou soupçonnez qu’une personne est victime de violence, tendez-lui la main et dites-lui qu’il existe de l’aide et qu’elle n’est pas seule. »

« Nous avons tous un rôle à jouer pour mettre fin à la violence familiale », a déclaré Danya O’Malley, coprésidente de la Semaine de prévention de la violence familiale. « Même si nous ne subissons pas nous-mêmes la violence, il y a des actions que nous pouvons entreprendre en tant que témoins qui pourraient contribuer à sauver une vie. »

Le Comité d’action du premier ministre pour la prévention de la violence familiale a été fondé en 1995 afin d’informer et de sensibiliser la population à la prévention de la violence familiale. Son mandat a récemment été renouvelé pour 2019-2024. 

Fiche d’information

Voici des façons de soutenir une personne qui vit une relation abusive ou violente :

  • se montrer attentif aux « signaux d’alerte » qui pourraient indiquer qu’une personne est victime de violence, par exemple, un partenaire qui la surveille tout le temps, qui tente de l’isoler de sa famille et de ses amis ;
  • parler à la personne en privé, lui faire part de vos préoccupations et lui faire savoir que vous êtes prêt à l’écouter et à l’aider ;
  • lui fournir de l’information sur les ressources communautaires et l’encourager à demander une protection ; et
  • composer le 911 si vous pensez que quelqu’un est en danger.

Vous ne savez toujours pas comment réagir? Les professionnels sont là pour vous aider.

  • PEI Family Violence Prevention Services: Information et soutien confidentiels offerts 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 par téléphone, messagerie texte ou clavardage (1-800-240-9894 ou www.fvps.ca)
  • Services aux victimes : 902-368-4582 (Charlottetown), 902-888-8218 (Summerside)
  • Centre d’aide aux victimes de viol et d’agression sexuelle de l’Î.-P.-É : 1-888-368-8055

Information aux médias :
Autumn Tremere
Éducation et Apprentissage continu
agtremere@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Cabinet du premier ministre
Immeuble Shaw, 5e étage (sud)
95, rue Rochford
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-4400
Télécopieur : 902-368-4416

premier@gov.pe.ca