14
aoû
2021

Services d’apprentissage et de garde d’enfants de qualité partout dans la province : les gouvernements du Canada et de l’Île-du-Prince-Édouard annoncent la prolongation du soutien

Les gouvernements du Canada et de l’Île-du-Prince-Édouard se sont entendus pour prolonger l’Accord Canada–Île-du-Prince-Édouard sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants.

Dans le cadre de cet accord, le gouvernement du Canada versera à l’Île-du-Prince-Édouard plus de 16 millions de dollars sur quatre ans afin d’améliorer l’accès à des programmes et à des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de qualité, abordables, flexibles et inclusifs.

En vertu de l’Accord Canada–Île-du-Prince-Édouard sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants 2021-2022 à 2024-2025, l’Île-du-Prince-Édouard allouera les fonds afin d’accroître l’accès à des places en services d’apprentissage et de garde d’enfants abordables, inclusifs et de qualité, y compris pour les enfants dont les parents ont des horaires de travail atypiques et ceux qui ont des besoins particuliers ou nécessitent du soutien personnalisé, et pour investir dans la formation qui encadrera les éducateurs à la petite enfance.

Cet accord sur quatre ans fait fond sur les engagements pris avec le Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants et assurera jusqu’en mars 2025 la disponibilité du financement en soutien aux programmes et aux services de garde d’enfants pour les familles de l’Île-du-Prince-Édouard.

Ces financements respectent l’engagement commun des gouvernements du Canada et de l’Île-du-Prince-Édouard de fournir aux parents de la province l’accès à un système d’apprentissage et de garde d’enfants de grande qualité, abordable, souple et inclusif.

Citations

« La garde d’enfants n’est pas un luxe, c’est une nécessité. Une expérience d’apprentissage de haute qualité en bas âge est essentielle au développement intellectuel, émotionnel et physique de nos enfants. Notre gouvernement continuera de lutter pour les familles et les enfants de l’Île-du-Prince-Édouard afin de s’assurer qu’ils ont accès à des services de garde abordables, accessibles, flexibles et inclusifs, parce que chaque enfant mérite d’avoir le meilleur départ possible dans la vie. »
– Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen

« L’accès à des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de qualité constitue un pilier crucial pour la relance économique de notre province. Il permet aux Prince-Édouardiens, surtout aux femmes, d’intégrer le marché du travail ou d’y retourner. L’éducation à la petite enfance est l’un des meilleurs investissements que peuvent effectuer les gouvernements pour l’avenir de notre province. Elle procure aux enfants des bases solides sur lesquelles poser les compétences et la confiance en eux dont ils auront besoin pour réussir.

L’Île-du-Prince-Édouard est un chef de file dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants et continuera de verser des fonds pour répondre aux besoins de ses citoyens. »
– La ministre de l’Éducation et de l’Apprentissage continu et ministre responsable de la Condition féminine de l’Île-du-Prince-Édouard, l’honorable Natalie Jameson

Faits en bref

Les gouvernements du Canada et de l’Île-du-Prince-Édouard ont récemment signé un nouvel Accord Canada–Île-du-Prince-Édouard sur l’apprentissage et la garde d’enfants au Canada. Cela assurera à l’Île-du-Prince-Édouard des fonds fédéraux supplémentaires de 121,3 millions de dollars sur cinq ans dans l’objectif de réduire à 10 $ par jour en moyenne les frais d’ici la fin de 2024. De cette somme, 3,6 millions de dollars en 2021-2022 serviront à soutenir la main-d’œuvre dans ce secteur.

Le gouvernement du Canada a consacré plus de 14 millions de dollars à l’apprentissage et à la garde des jeunes enfants à l’Île-du-Prince-Édouard depuis 2017.

Chaque année, le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard consacre près de 31 millions de dollars dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants.

Dans le cadre des financements précédents en faveur de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants, le gouvernement du Canada a aidé à créer plus de 40 000 places plus abordables dans des services d’apprentissage et de garde partout au pays avant la pandémie, dont plus de 950 à l’Île-du-Prince-Édouard. 

Les budgets de 2016 et de 2017 prévoyaient des fonds fédéraux dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants totalisant 7,5 milliards de dollars sur 11 ans afin de soutenir et de créer plus de places abordables et de qualité en service d’apprentissage et de garde partout au pays. Cela comprenait un financement réservé à l’apprentissage et à la garde des jeunes enfants autochtones. 

 

Liens connexes
Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants


Personnes-ressources
Pour toute demande des médias, veuillez contacter :

Hafsah Asadullah
Cabinet du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen
Hafsah.asadullah@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Alex Firth
Ministère de l’Éducation et de l’Apprentissage continu
902-218-3973
anfirth@gov.pe.ca

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559

Renseignements généraux

Ministère de l'Éducation et de l'Apprentissage continu
Centre Holman
250, rue Water, bureau 101
Summerside (Î.-P.-É.) C1N 1B6

Téléphone : 902-438-4130
Télécopieur : 902-438-4062

DeptELL@gov.pe.ca