1
déc
2020

Des subventions pour des artistes insulaires

Selon Reequal Smith, recevoir une subvention aux arts lui donne confiance en son travail et lui permet de se fixer d’autres objectifs.

Madame Smith figure parmi les 16 artistes insulaires qui ont reçu récemment un total de 50 220 $ dans le cadre du programme de subventions aux arts de l’Île.

« Je suis vraiment reconnaissante de cette occasion, explique Reequal Smith. Grâce à cette subvention, je peux continuer d’être la conservatrice que je veux être. Ces fonds me permettent également d’exprimer mon art et de le mettre en question en me donnant une plateforme où présenter ma chorégraphie et d’autres artistes émergents talentueux. »

Les candidatures retenues ont été sélectionnées par un jury de six pairs du milieu des arts, selon le modèle utilisé par le Conseil des arts du Canada.

« Nous reconnaissons et apprécions l’énorme contribution de nos artistes à l’économie et à la société insulaires, déclare Matthew MacKay, ministre de la Croissance économique, du Tourisme et de la Culture. Nous savons que ces subventions aux arts ont une incidence importante sur le développement et les réalisations des artistes insulaires, et c’est toujours un plaisir de les soutenir. »

Information aux médias :
Hillary MacDonald
Ministère de la Croissance économique, du Tourisme et de la Culture
902-394-6368
hpsmacdonald@gov.pe.ca

Document d’information

Candidatures retenues

Gerard Clarkes
Arts visuels, 2 000 $
Encadrer les peintures devant faire partie d’une rétrospective solo qui sera inaugurée en janvier 2021 au Musée d’art du Centre de la Confédération.

Vishten
Musique, 4 000 $
Effectuer des recherches puis créer des œuvres originales qui seront jouées lors d’une série de spectacles en février 2021.

Reequal Smith
Danse, 2 000 $
An Oshun Dance Showcase présentera des voix qui s’expriment par la danse et la musique, avec une touche de culture et de diversité bahamiennes.

Melissa Peter Paul
Arts visuels, 4 500 $
Visiter les collections d’ouvrages en piquants de porc-épic de quatre communautés micmaques, rencontrer les aînés, récolter des piquants d’un porc-épic vivant et créer huit pièces inspirées des ouvrages vus et interprétés par l’artiste.

Deborah Montgomery 
Musique, 1 950 $
Raffiner et pousser les aptitudes de violoniste de Montgomery grâce à des séances privées avec un soliste.

Jay Gallant
Théâtre, 2 000 $
Effectuer une lecture dramatique de What’s Eating You?, pièce en un acte de Gallant. La pièce éducative porte sur la diversité des genres, et sa lecture constitue la première étape d’un projet visant à présenter la pièce en tournée dans les écoles et centres communautaires de l’Île (quand les restrictions liées à la pandémie de COVID-19 le permettront).

Julie Pellissier Lush
Cinéma, 8 000 $
Amener la troupe de théâtre Mi’kmaq Heritage Actors à faire la transition vers la création de contenu multimédia.

Dave Stewart
Cinéma, 2 070 $
Monter un documentaire vidéo en six parties diffusé en ligne et intitulé Before Grindr – The Secret Social History of Gay and Lesbian PEI, qui explore l’histoire non documentée de la communauté gaie et lesbienne de l’Île-du-Prince-Édouard.

Rebecca Griffin
Arts multidisciplinaires, 4 000 $
Travailler en atelier à la création et à la construction de deux marionnettes majeures et d’un théâtre de marionnettes de table pour un projet de production intitulé Catching Fish.

Damien Worth
Arts visuels, 2 500 $
Créer pas moins de huit peintures monumentales explorant l’incertitude liée à la localisation, à la logique et à la navigation.

Julie Bull
Arts multidisciplinaires, 2 000 $
Porter la performance de création parlée multidisciplinaire Land Back sur scène à The Guild au printemps 2021.

Renee Laprise
Arts visuels, 2 600 $
Créer quatre peintures monumentales explorant le thème de l’interaction ou l’intersection des plans physiques et non physiques. Elles feront partie d’une série de nouvelles œuvres présentées lors d’une exposition solo en 2021.

Richard Lush
Écriture, 4 000 $
Créer le premier d’une série de trois livres pour enfants sur le fait d’être autochtone et d’avoir la peau et les cheveux pâles. L’auteur espère ainsi contribuer à présenter à d’autres jeunes ses histoires de fierté et de croissance pour devenir un autochtone fier malgré sa peau pâle.

Meghan Blanchard
Écriture, 4 000 $
Hello Sweet Boy... est un recueil de correspondance autobiographique qui jette la lumière sur les expériences les plus intimes d’une jeune famille d’agriculteurs en milieu rural à l’Île-du-Prince-Édouard pendant la pandémie, les difficultés vécues par une nouvelle maman faisant de l’anxiété postpartum et le pouvoir de guérison des rassemblements familiaux autour de la table de cuisine pour jouer de la musique.

Somnia Lucent
Arts multidisciplinaires, 1 600 $
Fabriquer un instrument de musique à la beauté unique fait de verre de mer et de plastique ramassés sur les plages d’Epekwitk (Île-du-Prince-Édouard) afin de capturer le chant du vent. Œuvre inspirée par l’anémophilie (qui aime le vent), soit la pollinisation des plantes par le vent.

Sarah Hagen
Arts multidisciplinaires, 3 000 $
Créer 32 œuvres d’art visuel pour accompagner les 32 mouvements des Variations Goldberg de Bach, de sorte à traduire sur toile l’imagination d’un pianiste. L’artiste enregistrera les Variations « en direct » (sans montage) pour que les gens puissent écouter la musique sur leur téléphone ou tablette tout en admirant les œuvres correspondantes en se promenant dans une galerie. Le résultat global est l’exploration d’un type différent de performance à distance.
 

Renseignements généraux

Division du développement culturel, Innovation Î.-P.-É.
Ministère de la Croissance économique, du Tourisme et de la Culture
94, rue Euston
C.P. 910
Charlottetown (Î.-P.-É.)  C1A 7L9

Téléphone : 902-368-6300
Sans frais en Amérique du Nord : 1-800-563-3734
Télécopieur : 902-368-6301

cultureinfo@gov.pe.ca