5
juil
2022

Des subventions pour des artistes de l’Île

Selon Jeana MacIsaac, recevoir une subvention aux arts lui permet de rendre son théâtre accessible à tous et toutes.

MacIsaac figure parmi les 16 artistes insulaires qui se sont récemment partagé un total de 50 000 $ grâce au programme de subventions aux arts de l’Île. Elle utilisera sa subvention afin d’instaurer un modèle de contribution volontaire pour assister aux performances et d’offrir des services d’interprétation gestuelle à l’un des spectacles.

« Je crois fermement en la nécessité de redonner à la communauté, explique MacIsaac. Les dernières années ont été très difficiles pour bien des gens, et je veux leur donner un peu d’amour. »

Les candidatures retenues ont été sélectionnées par un jury de six pairs du milieu des arts, selon le modèle utilisé par le Conseil des arts du Canada.

« Le programme de subventions aux arts a un effet d’entraînement qui a une influence positive sur les Insulaires et nos communautés, déclare Matthew MacKay, ministre de la Croissance économique, du Tourisme et de la Culture. Nous reconnaissons et apprécions la contribution de nos artistes à l’économie et à la société insulaires. »

Information aux médias :
Hillary MacDonald
Ministère de la Croissance économique, du Tourisme et de la Culture
902-394-6368
hpsmacdonald@gov.pe.ca 

Document d’information

Voici les bénéficiaires des subventions aux arts :

Monica Lacey
Arts visuels, 2 500 $

Monica Lacey prendra part à une résidence d’artiste et à un mentorat au centre d’arts Arts Letters & Numbers, à Averill Park (New York, États-Unis), où elle concevra un projet impliquant recherche et création en fonction du site sur le thème de la collaboration avec l’eau.

Reequal Smith
Danse, 2 000 $

Reequal Smith présentera sa troisième production longue en danse, Journei to Paradise, qui fait appel à une chorégraphie originale et à des musiciennes et musiciens, avec une magnifique troupe issue de la diversité. La performance sera présentée un soir seulement, en septembre 2022, à Charlottetown, et on pourra y assister en échange d’un don. Journei to Paradise explore l’interprétation erronée de la magie noire qui rompt la vérité intime de l’introspection, menant à l’incarnation du cheminement spirituel grâce à l’affranchissement de la magie blanche.

Dave Stewart
Film et arts médiatiques, 1 500 $

POSITIVE: WHEN HIV/AIDS HIT PEI consiste en l’enregistrement numérique de l’expérience de deux Insulaires atteints du VIH ou sida. Cette œuvre en ligne documente un volet essentiel de l’histoire queer, humaine et insulaire pour en préserver la mémoire.

Millefiore Clarkes
Film et arts médiatiques, 7 000 $

The Web, un poème de Tanya Davis, est un appel à l’humanité pour que nous prenions conscience d’une vérité profonde, mais simple, soit que nous sommes tous et toutes connectés, parties d’une toile (web) de l’existence : végétaux, animaux, minéraux, rêves, réalité, avenir, passé. Le poème vidéo The Web transpose l’émouvante poésie en une vidéo de danse lyrique où le message véhiculé par les mots est exprimé visuellement. Chorégraphie et performance de Reequal Smith, Devon Ross et Tanya Davis. Musique et ambiance sonore de Tanya Davis et Daniel Ledwell.

Dotun Adedoyin
Film et arts médiatiques, 5 000 $

Dotun Adedoyin réalisera et tournera un long métrage de style narratif, Rebirth, qui raconte la redéfinition du narratif noir et la célébration de la culture noire, en s’inspirant de nos origines, du présent, pour façonner un magnifique avenir. Rebirth est un hommage à nos ancêtres, à nous-mêmes et à notre avenir.

Kirstie McCallum
Arts visuels, 2 500 $

Kirstie McCallum concevra, grâce à des recherches minutieuses, une série d’illustrations botaniques de fleurs sauvages de l’Île-du-Prince-Édouard dans la foulée de son installation d’un jardin pour pollinisateurs au parc provincial Tea Hill en 2021-2022. Le nouveau projet, Entanglements, documente les soins et les recherches qui ont mené à la création de l’horloge des pollinisateurs (Pollinator Clock), tout en propulsant les pratiques artistiques de Kirstie dans une nouvelle direction, axée sur la création d’images à l’aide de techniques mixtes combinant le dessin au trait, la photographie, les pigments à l’eau et le dessin expressif détaillé.

Yanan Liu
Musique, 4 000 $

Yanan Liu enregistrera un album de chansons folkloriques chinoises. Dans cet album, les artistes joueront de la musique traditionnelle de leur ville natale selon une nouvelle perception née de leurs six années passées à l’Île-du-Prince-Édouard. L’album devrait être lancé à l’hiver 2022.

Shane Pendergast
Musique, 1 500 $

Shane Pendergast organisera et animera deux représentations de Jack Pine Folk Club. Inspirés des cafés folk des années 1960, les spectacles comprendront des performances d’autrices-compositrices et auteurs-compositeurs, de poètes et de musiciennes et musiciens traditionnels.

Jordan Gallant
Artisanat, 2 500 $

Le projet consiste en une étude de développement sur la courtepointe contemporaine à l’Île-du-Prince-Édouard. Il explorera les pratiques et œuvres actuelles à l’Île en vue de contribuer à une collection de nouvelles œuvres générationnelles. L’accent sera mis sur l’expansion de la portée de l’artisanat traditionnel et de son intérêt par l’accessibilité à des œuvres plus petites.

Tanya MacCallum
Théâtre, 2 000 $

Tanya Nicolle MacCallum produira une série de spectacles axés sur le monologue comique mettant en vedette un éventail de comédiennes et comédiens de l’Est du Canada. Ces spectacles intitulés Patio Laughs auront lieu à la brasserie Upstreet Craft Brewing. La série se veut inclusive, un espace sûr pour des comédiennes et comédiens de tous horizons. Réservé aux 19 ans et plus

Adam Hill
Musique, 2 500 $

Adam Hill composera une suite de chambre (durée concert) et produira une performance de l’œuvre. Intitulée Hard Times Come Again, l’œuvre sera composée de chansons aux paroles tirées de l’histoire orale de la Grande dépression ainsi que d’interludes électro-acoustiques présentant des entrevues récentes avec de jeunes artistes insulaires. Interprétée par deux chanteuses ou chanteurs, des guitaristes acoustiques et électriques, une ou un mandoliniste, une ou un pianiste et un quintet de cordes, l’œuvre combinera des éléments de la musique classique et folk de sorte à créer un langage musical hybride.

Donnalee Downe
Arts visuels, 2 000 $

Les fonds seront utilisés pour construire des cadres et cabinets de curiosités pour une série d’œuvres récemment créées. Des œuvres sélectionnées de la nouvelle collection seront exposées dans le cadre de Yield (Centre Eptek, juillet-août 2022), et une exposition solo suivra.

Trevor Corkum
Rédaction et édition, 3 500 $

Racontée tour à tour par deux hommes de l’Île, l’histoire de Blooming Point se déroule à l’Île-du-Prince-Édouard dans les années 1990 et explore les questions du consentement, du pouvoir, de la classe et de l’identité sexuelle. Le roman illustre plus particulièrement l’incidence de la honte et du secret chez les adolescentes et adolescents queer de l’Île de l’époque sur leur vulnérabilité, leur aliénation et la prise de risques.

Jeana MacIsaac
Théâtre, 3 500 $

She Has The Tools Productions présentera la pièce pour enfants Lobster in my Pocket, adaptation magnifique du livre pour enfants par son autrice insulaire, Deirdre Kessler. La subvention permettra d’instaurer un modèle de contribution volontaire pour assister aux performances et d’offrir des services d’interprétation gestuelle à l’un des spectacles. Le théâtre jeune public propose des occasions pour les enfants de voir leurs premières performances sur scène. Ces productions favorisent un amour durable des arts, de la lecture et de la créativité.

Tessa Rankin
Arts visuels, 2 000 $

Tessa Rose Rankin crée de 10 à 15 œuvres axées sur les émotions liées à l’expérience de la stérilité féminine. Les œuvres exploreront également le réconfort que peut apporter la nature pendant cette expérience difficile. L’artiste utilise la plume et l’aquarelle dans un style narratif monoscénique. Elle espère que les œuvres stimuleront chez les spectateurs une plus grande empathie pour les personnes stériles, en plus de favoriser un dialogue plus ouvert de sorte à mettre en lumière un état qui peut entraîner l’isolement et la stigmatisation.

Sion Irwin-Childs
Arts multidisciplinaires, 6 000 $

Le projet A Home in My Heart a pour but de générer, d’explorer et de documenter un ensemble d’œuvres photographiques et fondées sur le mouvement en réponse à des explorations réalisées du 5 juillet 2022 au 27 février 2023 sur un site établi.

Renseignements généraux

Ministère du Croissance économique, du Tourisme et de la Culture
Immeuble Shaw, 3e étage (nord)
105, rue Rochford
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-5540
Télécopieur : 902-894-0342

tpswitch@gov.pe.ca