12
mai
2020

Une table provinciale vise à protéger les droits des enfants et des jeunes

Plus tôt aujourd’hui, la province de l’Île-du-Prince-Édouard a annoncé la création de la Table des enfants et de la jeunesse de l’Î.-P.-É. Ce groupe de travail aura pour but de promouvoir et de protéger les droits des enfants et des jeunes durant la pandémie de COVID 19 en attente de la nomination officielle d’un défenseur indépendant des enfants et de la jeunesse et de la promulgation de la Child and Youth Advocate Act (loi sur le défenseur des enfants et de la jeunesse).

« Il appartient à tous les Insulaires de promouvoir et de protéger les droits des enfants et des jeunes, a déclaré le premier ministre Dennis King. Compte tenu de la pandémie actuelle, il faut plus que jamais unir nos forces pour veiller aux intérêts de nos jeunes Insulaires. En travaillant avec des partenaires essentiels de divers secteurs et en nous appuyant sur la participation active d’enfants et de jeunes de l’Île, nous allons nous assurer que nos jeunes Insulaires peuvent faire entendre leurs voix tout en contribuant aux interventions qui nous permettront de traverser cette période sans précédent. » 

La Table des enfants et de la jeunesse de l’Î.-P.-É. a pour mandat de faire appel aux enfants et aux jeunes, y compris ceux qui sont pris en charge ou qui habitent dans les établissements provinciaux, pour cerner les problèmes touchant cette population et trouver des solutions possibles. En adoptant une approche fondée sur les droits de l’enfant, le groupe se penchera aussi sur les programmes mis sur pied face à la COVID-19 afin de déterminer les difficultés potentielles. Les démarches de la table provinciale obéiront à la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. 

« Le personnel du Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse est ravi d’appuyer cette action concertée visant à protéger les enfants et les jeunes de l’Île-du-Prince-Édouard pendant la pandémie mondiale de COVID-19, a fait savoir Rona Smith, directrice générale du Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse. La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant offre un cadre précieux pour orienter le travail de cette initiative importante. »

Objectifs clés de la table provinciale : 

  • Définir les besoins et les priorités des enfants et des jeunes
  • Corriger les lacunes et répondre aux préoccupations liées aux enfants et aux jeunes 
  • Cerner les processus et les structures à l’appui des enfants et des jeunes 
  • Faciliter l’évaluation et l’engagement
  • Assurer la surveillance, l’évaluation et la reddition de comptes pour toute question touchant aux enfants et aux jeunes

La Table des enfants et de la jeunesse de l’Î.-P.-É. sera encadrée par les pratiques législatives et réglementaires déjà en place dans la province, mais examinera aussi les possibilités d’efficacité et d’amélioration jusqu’à la nomination d’un défenseur des enfants et de la jeunesse. Après la nomination, l’avenir de la table dépendra du Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse. Le bureau indépendant aura alors l’autorité de définir la portée, les membres, les rôles et les fonctions de tout groupe formel.

La Table des enfants et de la jeunesse de l’Î.-P.-É. est présidée par la députée Karla Bernard, porte-parole de l’opposition en ce qui a trait à l’éducation, à l’apprentissage continu et à la situation de la femme. La vice-présidence sera assurée par Natalie Jameson, ministre de l’Environnement, de l’Eau et du Changement climatique, ministre responsable de la Situation de la femme et ministre responsable de Charlottetown. Le troisième parti sera représenté par le député Gordon McNeilly. Les autres membres du groupe seront des enfants et des jeunes, des employés du Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse, et des représentants de ministères du gouvernement provincial et d’organismes communautaires qui offrent des services aux enfants, aux jeunes et à leurs familles.

« C’est avec grand plaisir que j’assume la présidence de la Table des enfants et de la jeunesse, de dire Karla Bernard, porte-parole de l’opposition en ce qui a trait à l’éducation, à l’apprentissage continu et à la situation de la femme. En tenant compte des répercussions uniques que la COVID-19 a eues sur nos jeunes Insulaires, ce groupe non partisan constituera une passerelle importante pour promouvoir et protéger les droits des enfants et des jeunes en attendant la nomination du premier défenseur indépendant à l’Île-du-Prince-Édouard. »

« Si nous voulons aider les familles, les communautés et l’ensemble de la province à traverser cette période difficile, nous devons absolument écouter nos enfants et nos jeunes et leur permettre de nous dire comment ils vivent la situation actuelle », a affirmé Sonny Gallant, chef du troisième parti.

Information aux médias :
Amanda Hamel
Directrice générale, Communications et Affaires publiques
Bureau du premier ministre
902-368-4400
ahamel@gov.pe.ca

 

Renseignements généraux

Ministère de l'Environnement, de l'Eau et du Changement climatique
Immeuble Jones, 4e étage
11, rue Kent
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-5044
Sans frais : 1-866-368-5044
Télécopieur : 902-368-5830
Signaler une Préoccupation Environnementale

DeptEWCC@gov.pe.ca