18
mai
2017

La formation du programme Triple P donne de bons résultats

Occupational Therapist and Triple P practitioner Yvonne Thompson and Education, Early Learning and Culture Minister Doug Currie.

Laura Quinn Graham, qui compte parmi les 87 Insulaires formés pour assurer la prestation du programme de parentalité positive Triple P, déclare qu’elle reçoit des commentaires favorables de la part des parents qui ont suivi la formation.

Triple P est un programme de renommée mondiale qui aide les parents d’enfants de 0 à 16 ans à réagir de manière positive aux problèmes de développement et de comportement de leur enfant. Le programme offre un site Web (www.triplep-parenting.net) renfermant des conseils à l’intention des parents et un cours en ligne, ainsi que des séances individuelles ou en groupe avec un praticien.

« Dans mon rôle de praticienne, je reçois souvent des commentaires de parents satisfaits, a déclaré madame Graham, qui dirige aussi Family Place, à Summerside. Ils me disent avoir appris comment être à l’écoute de leur enfant; comment planifier pour éviter les problèmes courants; comment éviter les pièges; comment favoriser les comportements positifs; et comment créer un milieu familial dans lequel leurs enfants et eux-mêmes peuvent s’épanouir. »

Les praticiens du programme Triple P, recrutés parmi des intervenants auprès des enfants, des adolescents et des familles, proviennent de nombreux secteurs de la province, notamment des communautés francophone et autochtone.

« En tant qu’infirmière de la santé publique, je reconnais la valeur de donner ce programme de parentalité qui a fait ses preuves afin d’aider les parents à élever leurs enfants, a déclaré une autre praticienne, Michelle Gaudet. Les parents me disent que les conseils qu’ils suivent leur permettent d’obtenir d’excellents résultats auprès de leurs enfants. »

Lancé à l’automne 2015, le programme Triple P amorce la deuxième phase de sa période de mise en œuvre sur cinq ans à l’Île-du-Prince-Édouard. Au cours des deux premières années, on a concentré les efforts sur le développement du programme, et on l’a offert principalement aux parents d’enfants de moins de 12 ans et à leurs fournisseurs de soins. Au cours de la deuxième phase, on ajoutera des programmes à l’intention des parents d’adolescents et de leurs fournisseurs de soins.

« La plupart des parents trouvent difficile d’élever leurs enfants, souvent parce qu’ils n’y sont pas bien préparés, a déclaré Doug Currie, ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture. Le programme Triple P aide de nombreux parents à acquérir l’assurance et les compétences dont ils ont besoin pour favoriser la réussite de leurs enfants à la maison et à l’école et pour leur éviter des problèmes comportementaux et affectifs plus tard dans la vie. »

« Si de nombreux facteurs contribuent au sain développement des enfants, l’éducation et le soutien des parents figurent parmi les plus importants que nous pouvons améliorer, a affirmé Philip Smith, Ph. D., coprésident du comité du programme Triple P. Au terme de la mise en œuvre du programme, nous offrirons un menu d’options aux parents. Tout le monde y gagne lorsqu’on reconnaît que les défis sont inhérents au rôle des parents. »

Le coût total de la mise en œuvre sur cinq ans du programme Triple P s’élèvera à un peu plus de 800 000 $.

Information aux médias
Jean Doherty
Éducation, Développement préscolaire et Culture
902-314-5702
jmdoherty@gov.pe.ca

Renseignements généraux

Ministère de l'Éducation et de l'Apprentissage continu
Centre Holman
250, rue Water, bureau 101
Summerside (Î.-P.-É.) C1N 1B6

Téléphone : 902-438-4130
Télécopieur : 902-438-4062

DeptELL@gov.pe.ca