Quelqu’un à vos côtés

Kaley Knox, intervenante-pivot en santé mentale et toxicomanie

Voici l’intervenante-pivot en santé mentale et toxicomanie de Santé Î.-P.-É.

Conseillère pour Santé mentale communautaire et toxicomanie à Montague, Kaley Knox a pu constater directement à quel point il peut être difficile de trouver l’aide dont on a besoin. Quand elle a vu l’offre d’emploi pour le poste d’intervenante-pivot en santé mentale et toxicomanie provinciale pour Santé Î.-P.-É., elle a su qu’elle avait trouvé le poste qui lui permettrait de changer les choses.

« Les gens qui accèdent à nos services ont déjà de la difficulté à demander de l’aide, souligne Mme Knox. Ils sont frustrés. Leur famille est frustrée. Ils sont fatigués. Avoir quelqu’un à leurs côtés pour leur montrer les options ou les rassurer peut faire une grande différence. »

Mme Knox est devenue la première intervenante-pivot en santé mentale et toxicomanie de Santé Î.-P.-É. en novembre.

« Nous avons travaillé pendant plusieurs années avec l’intervenante-pivot en santé, qui s’occupait parfois de patientes et patients en santé mentale et toxicomanie, explique Lorna Hutt, directrice de Santé mentale communautaire et toxicomanie pour Santé Î.-P.-É. Elle a ait de l’excellent travail, mais ça nous a montré que nous avions besoin d’une intervenante-pivot à temps plein en santé mentale et toxicomanie. »

Selon Mme Hutt, le rôle de Mme Knox consiste à aider les gens dans un processus parfois complexe pour obtenir les services dont ils ont besoin, et pas seulement en santé mentale et toxicomanie.

« Ce poste touche l’ensemble des services en santé mentale et toxicomanie, précise-t-elle. Il touche les services actifs en santé mentale et toxicomanie, nos services de transition, et les services communautaires en santé mentale et toxicomanie. C’est tout nouveau. Nous savons qu’une personne passe par bien des endroits dans son cheminement, alors c’est génial d’avoir quelqu’un pour la guider.»

« Beaucoup de facteurs contribuent aux troubles de santé mentale et à la toxicomanie, mentionne Mme Knox. Une personne peut être nouvellement arrivée à l’Île-du-Prince-Édouard. Elle peut avoir du mal à chauffer son logement ou avoir un logement précaire. Je tiens compte de ces faits. Je l’aide à trouver des ressources et des recommandations. »

Mme Hutt raconte que, pendant les premiers mois, l’intervenante-pivot a été occupée à aider des patientes et patients, mais aussi à explorer les services qui pourraient être complémentaires à ce poste.

« En plus des intervenantes-pivot et intervenants-pivot de Santé Î.-P.-É., il y a les intervenantes-pivot et intervenants-pivot communautaires, poursuit-elle. Kaley tisse des liens avec chacune et chacun d’entre eux. Elle trouve important de nouer ces liens, car ces personnes vont jouer un rôle essentiel dans sa recherche de ressources et de soutien pour les gens qui se tournent vers elle. »

« Chaque jour est différent, dit Mme Knox. Il y a quelque chose de nouveau tous les jours. Et ce que je constate, c’est que les gens ont besoin d’être rassurés. Ils veulent savoir s’ils font la bonne chose en cherchant de l’aide pour eux ou pour leur proche. Même quand on travaille dans le système, il est difficile de s’y orienter! Alors entendre quelqu’un dire qu’on fait la bonne chose est très important. »

« Je ne suis pas surprise que ce soit souvent des proches qui viennent voir Kaley pour un membre de leur famille qui éprouve des difficultés, confie Mme Hutt. Et c’est une occasion pour elle de leur offrir du soutien. Les gens sont souvent surpris de voir que Santé Î.-P.-É. peut aider les membres de la famille. Ils sont tellement occupés à s’occuper de leur proche qu’ils en oublient leurs propres besoins. »

Selon Mme Knox, son rôle évolue constamment, au gré des relations qu’elle tisse tant au sein de la communauté des services en santé mentale et toxicomanie qu’à l’extérieur.

« L’orientation des patientes et patients fait partie intégrante du système de santé, explique-t-elle. Je suis ravie par toutes les possibilités de ce rôle. Lorsqu’on fait bien les choses, l’orientation peut améliorer les résultats pour le système et pour les patientes et patients tout en augmentant la satisfaction des patientes et patients, de leur famille et du personnel. C’est exactement ce que je veux faire. » 

Communiquez avec l’intervenante-pivot en santé mentale et toxicomanie dès aujourd’hui, à MHApatientnavigator@ihis.org ou (902) 218-3289.

Date de publication : 
le 9 Avril 2022
Santé Î.-P.-É.

Renseignements généraux

Santé Î.-P.-É​.
C.P. 2000
Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8

Téléphone : 902-368-6130
Télécopieur : 902-368-6136

healthpei@gov.pe.ca

Vie privée et santé

Information aux médias
Téléphone : 902-368-6135

Conseil d’administration de Santé Î.-P.-É.

En cas d’urgence médicale, appelez au 911 ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez besoin d’aide ou d’information en matière de santé, appelez au 811.

811 logo